Conseillers des APS : des spécialistes en mal de reconnaissance (témoignage)

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers du sport

Laurent Quilès est secrétaire national de l'ANDIISS (Association nationale des directeurs et des intervenants d’installations et des services des sports). Il dit que beaucoup d’employeurs disent qu’ils aimeraient rémunérer davantage les conseillers des activités physiques et sportives (APS)...

Sport

Laurent Quilès, secrétaire national de l'ANDIISS (Association nationale des directeurs et des intervenants d’installations et des services des sports), plus ancien regroupement de professionnels du sport dans les collectivités territoriales, nous parle du manque de reconnaissance dont souffrent les conseillers APS.

"Les conseillers des activités physiques et sportives (APS) occupent des postes à responsabilité qui sont en évolution constante et avec des contraintes horaires difficiles. Ils sont toujours plus sollicités et on leur demande d'être toujours plus experts dans certains domaines. Mais l'évolution statutaire ne suit pas. Nous voudrions un peu plus de reconnaissance, notamment au niveau de la rémunération et du régime indemnitaire. Depuis une vingtaine d'années, plusieurs adaptations au niveau des compléments indemnitaires ont été faites dans la fonction publique territoriale, mais les conseillers APS n'ont jamais été concernés. Beaucoup d'employeurs disent qu'ils aimeraient nous rémunérer davantage, mais les textes officiels les en empêchent.

Il faudrait que le statut des conseillers soit aligné sur celui de l'attaché ou l'ingénieur territorial.

Ils sont déjà nombreux à demander à intégrer le cadre d’emplois d’attaché territorial lors de mutations, en raison principalement des possibilités de régime indemnitaire plus avantageux, ce qui crée un élément supplémentaire de désaffection de la filière sportive.

On ne peut pas dire que la filière sportive dans la fonction publique territoriale (FPT) soit une filière d'avenir. Elle reste méconnue des employeurs : certains élus ne la connaissent même pas et relativement peu de postes sont proposés." 

Dossier du mois

Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article