Police et gendarmerie : 250 millions d'euros de plus

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la sécurité

Les policiers et gendarmes devraient être mieux armés et mieux équipés grâce au Plan sécurité publique, dont la mise en oeuvre a été détaillée le 23 novembre 2016 par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Le ministre a aussi évoqué des améliorations substantielles en termes de carrières et de salaires pour les agents des forces de sécurité. Des ingrédients essentiels de la motivation.

police-nationalea-prevot-flickr

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a présenté le 23 novembre 2016 la mise en œuvre du Plan pour la sécurité publique. Un dispositif qui consacre 250 millions d’euros au renforcement des moyens dédiés aux policiers et aux gendarmes.

Depuis 2012, la politique de sécurité conduite par le gouvernement vise à donner aux forces de l’ordre les moyens d’accomplir leurs missions, dans des conditions optimales d’efficacité. Ce nouveau plan a été décidé en tenant compte des concertations avec les policiers, afin de mieux identifier les problématiques en termes d’effectifs, d’équipements et d’immobilier, ainsi que de conditions de travail du personnel. L'appel à devenir réserviste, lancé par le ministre aux citoyens en 2016 va dans le même sens.

>> Lire aussi : Devenir réserviste dans la gendarmerie nationale ou dans la police nationale

9.000 gendarmes supplémentaires

"Ce dont la République a besoin, c’est de policiers et de gendarmes en nombre suffisant, motivés, bien formés et bien équipés", a soutenu Bernard Cazeneuve. Ces mesures visent à faire face aux violences auxquelles les forces de l’ordre sont confrontées. Ainsi, le gouvernement a décidé d'augmenter les effectifs des deux forces en remplaçant les départs à la retraite et en prévoyant l’embauche, d’ici à la fin du quinquennat, de 9 000 policiers et gendarmes supplémentaires, alors que 13 000 postes avaient été supprimés entre 2007 et 2012.

En 2016, "ce sont 4 600 policiers qui sont sortis des écoles de police, et ce sera à nouveau le cas l’année prochaine, alors qu’ils n’étaient que 488 en 2012". "Nous veillerons tout particulièrement à renforcer les effectifs dévolus à la sécurité publique", a précisé le ministre de l’Intérieur.

>> Lire aussi : 9.000 emplois dans la police et la gendarmerie d'ici à 2017

Des mesures de sécurité spécifiques pour l’Essonne

Des mesures spécifiques ont été prises pour le département de l’Essonne, au sud de Paris, annoncées à la suite de la tentative d’assassinat de policiers à Viry-Châtillon. Ainsi, 223 policiers et adjoints de sécurité viendront  renforcer les effectifs du département d’ici à mars 2017.

Parmi les 100 policiers affectés dans l’Essonne, 70 sont arrivés à la fin 2016, ce qui a permis de libérer 30 gradés et gardiens de la paix expérimentés pour les affecter à la compagnie de sécurisation et d’intervention, qui se trouve en première ligne face aux violences urbaines ; 30 policiers supplémentaires arriveront en mars.

  • 123 adjoints de sécurité rejoindront également le département d’ici à la fin de l’année, 23 d’entre eux ont déjà été affectés fin novembre et 100 seront recrutés d’ici la fin décembre 2017.

>> Lire aussi : Devenir adjoint de sécurité dans la police nationale

"Grâce à ces arrivées d’effectifs, nous allons pouvoir mettre en place des patrouilles composées de 3 policiers, ce qui permettra de renforcer leur sécurité lorsqu’ils interviennent sur le terrain dans certaines zones sensibles où ils sont particulièrement exposés à un haut niveau de violence", a précise Bernard Cazeneuve. Cette mesure sera appliquée sur l’ensemble du territoire national, dans toutes les zones où cela se révèle nécessaire.

L'accord PPCR dans la police et la gendarmerie

Salaires et primes : des augmentations pour les gendarmes et policiers

La motivation est aussi liée à la reconnaissance financière, qui doit être palpable ! Dans son discours du 23 novembre 2016, le ministre de l'Intérieur a également évoqué le protocole "Parcours professionnels, carrières et rémunérations" (PPCR) : "Au terme d’un dialogue de plusieurs mois avec l’ensemble des organisations syndicales de la police et des représentants de la gendarmerie, nous avons signé un protocole social très ambitieux, à hauteur de 865 millions d’euros pour la période 2012-2020, afin de revaloriser les carrières. Cet accord "historique", comme le qualifie Bernard Cazeneuve, a commencé à entrer en vigueur en octobre 2016 pour les forces de sécurité. Le ministre a donné quelques précisions :

  • la rémunération indiciaire d'un gardien de la paie connaît un gain annuel de 772 euros bruts,
  • la prime annuelle Officier de police judiciaire- OPJ va augmenter progressivement, pour passer de 600 euros en 2015 à 1 080 euros en 2018,
  • L’indemnité de police technique et scientifique va augmenter,
  • Les indemnités des adjoints de sécurité et cadets de la République sont revalorisées au 1er janvier 2017,
  • L’indemnité de sujétions spéciales de police, qui a succédé à la prime de risque, est revalorisée de 2 points sur 4 ans.

Bernard Cazeneuve a aussi annoncé les volumes d’avancement aux grades supérieurs pour la période 2017-2022 seront augmentés "de façon très significative".

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE VITRY SUR SEINE

Agent de police municipale 2019 (h/f)

Titulaire, Contractuel | 14/10/2019 | VILLE DE VITRY SUR SEINE

VILLE D'AUBERVILLIERS

RESPONSABLE TRAVAUX ET SECURITE (F/H)

Titulaire, Contractuel | 01/10/2019 | VILLE D'AUBERVILLIERS

jacqueslalande-1321745.png

Adjoint(e) au chef de service de police municipale h/f

Titulaire | 20/09/2019 | VILLE DE SAINT JACQUES DE LA LANDE

VILLE DE CORBEIL ESSONNES

Agent de police municipale (H/F)

Titulaire, Contractuel | 26/08/2019 | VILLE DE CORBEIL ESSONNES

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2015

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article