Devenir réserviste au sein de la police nationale

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la sécurité

Après l'attentat de Nice, le 14 juillet 2016, le gouvernement appelle "tous les Français patriotes qui le souhaitent" à rejoindre la réserve civile. Comment rejoindre les réservistes ? On fait le point dans ce troisième volet consacré à la réserve civile de la police nationale.

reserviste-policier-blogogram-flickrcc

La réserve civile permet aux policiers et à l’ensemble de la population, depuis la loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure du 14 mars 2011, d’accomplir des missions de soutien et d’assistance dans le domaine de la sécurité.

Les conditions pour devenir réserviste dans la police nationale

Pour intégrer la réserve de la police nationale, il faut :

  1. être âgé de 18 à 65 ans,
  2. être de nationalité française,
  3. être en règle au regard des obligations du service national,
  4. ne pas avoir été condamné soit à la perte des droits civique ou à l’interdiction d’exercer un emploi public, soit à une peine criminelle ou correctionnelle,
  5. et posséder l’aptitude physique requise pour exercer une activité dans la réserve.

Réserviste : un contrat de un an, renouvelable tacitement

Après l'entretien de recrutement et la visite médicale d’aptitude, le service chargé de la gestion des réservistes propose de signer un contrat d’engagement en qualité de réserviste de la police nationale.

Ce contrat est d’une durée d’un an, renouvelable tacitement dans la limite de cinq ans. Il précise :

  • la direction ou le service d’affectation,
  • le niveau des fonctions exercées,
  • la rémunération,
  • l’organisation du temps de travail,
  • la durée de l’obligation de disponibilité du réserviste
  • et les modalités d’interruption ou de fin de contrat.

En fonction des missions, le réserviste peut bénéficier d’une formation initiale de dix jours dispensée dans une école nationale de police, afin d’acquérir les bases juridiques et techniques nécessaires à l’exercice de ses missions.

Les candidats retenus pour des missions de spécialistes peuvent faire l’objet d’un entretien complémentaire destiné à évaluer leurs compétences techniques au regard de la mission exercée.

 

Les missions des réservistes de la police

Le réserviste va alors pouvoir accomplir, selon ses disponibilités, des missions de soutien ou de spécialiste, pour une période de 90 jours au maximum par an sur le territoire national.

Il peut participer à des missions de soutien à l’activité opérationnelle, de spécialiste ou d’agent de police judiciaire adjoint au plus proche de son domicile.

Chaque vacation ouvre droit à une indemnité journalière de réserve calculée en fonction des compétences requises pour exercer les missions confiées : auxiliaire, réserviste de première ou deuxième classe, expert 1, 2 ou 3.

Pour exercer des missions sur la voie publique, le réserviste possède une tenue et un gilet pare-balles, en fonction de la mission, et de l'insigne de la réserve civile. Mais il n’est pas armé. Les autres missions sont exercées en tenue civile.

>> Vous pouvez aussi rejoindre les réservistes des armées ou de la gendarmerie : lire le volet 1 :  Devenir réserviste dans l'armée et le volet 2:  Devenir réserviste au sein de la gendarmerie nationale 

>> Lire aussi Devenir policier (police nationale)  dans notre dossier Les métiers de la sécurité

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Dates des concours et offres d'emploi

> Voir les dates des concours dans le domaine de la sécurité (faute de résultat, vous avez la possibilité de laisser une alerte pour être averti par mail)

 

Dossier du mois

concours-fonction-publique-3eme-voie

Concours de la fonction publique territoriale : troisièmes concours

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article