Moins de fonctionnaires : les Français divisés

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Connaître la fonction publique

Alors qu'un peu plus de la moitié des Français se disent favorables à la suppression de 50.000 postes de fonctionnaires de l'Etat. Ils ne seraient que 46% à voir d'un bon oeil disparaître ceux des services publics locaux. C'est, en tout cas, l'enseignement d'un sondage d'Elabe, réalisé en novembre 2018.

Fonctionnaires - suppression

Un peu plus de la moitié des Français se disent d'accord avec le gouvernement pour supprimer 50.000 postes de fonctionnaires de l’Etat. Mais ils ne seraient que 46% à être favorables à la disparition de 70.000 postes de fonctionnaires des collectivités territoriale. Tel est, en substance, l'enseignement d'un sondage réalisé par Elabe en novembre 2018.

Supprimer des postes de fonctionnaires: des clivages liés aux sensibilités politiques

Concernant les postes des fonctionnaires, les 2/3 des personnes de 65 ans et plus sont favorables à une suppression, les 35-49 ans sont divisés sur la question (48% sont favorables). En revanche, les 18-24 ans y sont majoritairement opposés (seuls 40% y sont favorables).

Ce sont les retraités qui soutiennent le plus fortement cette mesure, suivis par les cadres. Seules les classes moyennes y sont majoritairement opposées (41% y sont favorables).

Ces différences sont liées aux préférences partisanes. Les proches du parti Les Républicains (LR) sont à 74% favorables, idem pour 66% des Français proche de La République en marche et 60 % des membres du Rassemblement national (RN). Parmi les Français proches du Parti socialiste, seuls 39% y sont favorables, comme 32 % de la France insoumise.

> Lire aussi : Des recrutements dans l'armée, la justice et l'Intérieur mais des suppressions ailleurs 

Un attachement à la fonction publique territoriale

L’étude d'Elabe révèle que ces mêmes clivages apparaissent, dans des proportions similaires, au sujet de la suppression de 70.000 postes de fonctionnaires dans les collectivités locales, comme le souhaite Emmanuel Macron. Mais seuls 46% des Français se disent favorables à cette suppression.

On rappelle que s'agissant de la "gestion" des agents publics territoriaux, l'exécutif n'a en principe pas son mot à dire, en raison du principe de libre administration des collectivités territoriales.

Chez certaines catégories de Français, cet écart est encore plus élevé, ce qui suggère un attachement plus fort à la fonction publique territoriale qu'à la fonction publique d’Etat. Ces écarts s’observent notamment chez  25-34 ans (seulement 35% y sont favorables, alors que 53% d’entre eux sont favorables à la suppression de postes de fonctionnaires de l’Etat), chez les employés (37%, contre 51%), les résidents de communes rurales (44%, contre 60%), ainsi que parmi les Français se déclarant proches du RN (44% vs. 60%) et de LR (59% vs. 74%).

Plus ou moins de fonctionnaires: avis paradoxaux 

Les Français identifient les secteurs dans lesquels l’Etat emploie déjà un nombre important de fonctionnaires comme ceux dans lesquels il faudrait augmenter le plus le nombre de postes. Ces domaines sont

  • la santé (77%),
  • la sécurité intérieure (76%),
  • l’éducation (67%),
  • la justice (66%)
  • et la défense (51%).

C’est d’ailleurs en partie au sein des catégories de Français les plus favorables à la suppression de postes de fonctionnaires de l’Etat et des collectivités territoriales que l’on retrouve le plus fort souhait dune augmentation du nombre de fonctionnaires dans certains domaines.

Par exemple, les retraités sont à 70% favorables à la suppression du nombre de postes de fonctionnaires de l’Etat, alors qu’ils sont 82% à déclarer qu’il faudrait augmenter le nombre de fonctionnaires dans la santé et 89% dans le domaine de la sécurité intérieure.

Dans une moindre mesure, les Français sont favorables à la mise en place de plan de départ volontaire pour fonctionnaires (58%), alors qu’ils sont plutôt divisés sur le fait d’avoir d’avantage recours aux contractuels dans la fonction publique.

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE LIMEIL BREVANNES

Chargé de Mission évènementiel (h/f)

Titulaire, Contractuel, Autres | 08/11/2019 | VILLE DE LIMEIL BREVANNES

VILLE DE LAGNY SUR MARNE

GESTIONNAIRE CARRIERE ET PAIE (H/F)

Titulaire, Contractuel, Autres | 07/11/2019 | VILLE DE LAGNY SUR MARNE

VILLE DE POISSY

Un Agent d’entretien et d’accueil au cimetière de la Tournelle (H/F)

Titulaire, Contractuel, Autres | 06/11/2019 | VILLE DE POISSY

VILLE DE LAGNY SUR MARNE

Agent de Gestion Comptable (H/F)

Titulaire, Contractuel, Autres | 06/11/2019 | VILLE DE LAGNY SUR MARNE

Dossier du mois

concours-fonction-publique-examen-pro

Concours de la fonction publique territoriale : examens professionnels

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article