Médecin inspecteur régional du travail - Fiche métier

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Santé, soins

La mission du médecin inspecteur du travail est de protéger la santé des fonctionnaires ou salariés sur leur lieu de travail. Il supervise notamment l'organisation et le fonctionnement des services de santé au travail. Recrutement sous contrat.

Travail et sécurité

Missions principales du médecin inspecteur du travail

  • Le médecin inspecteur du travail (H/F) exerce une action permanente en vue de la protection de la santé physique et mentale des salariés sur leur lieu de travail et participent à la veille sanitaire au bénéfice des travailleurs
  • Ce professionnel contractuel est un expert de la médecine du travail, avec a un rôle de conseil  et d'appui technique en matière d'organisation et de fonctionnement des services de santé au travail auprès d'une des directions régionales de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Dirrecte)
  • Les missions sont définies par le code du travail, lire notamment les articles L8123-1 et L8123-2

 

Employeur public - Statut du médecin inspecteur du travail

  • Etat, ministère du Travail
  • Statut de contractuel du ministère

 

Lieux d'exercice du métier

  • Le médecin inspecteur régional du travail est placé sous l'autorité administrative de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, du travail et de l’emploi (Direccte) et sous l'autorité technique du chef du service de l’inspection médicale
  • Il exerce ses fonctions à l'échelle d'une région, dans une Direccte (Direcctes Aubervilliers, Lille, Strasbourg, Dijon, Lyon, Marseille, Ajaccio, Toulouse, Cesson-Sévigné, Rouen, Orléans en métropole et Direcctes Gourbeyre, Fort-de-France, Cayenne, Saint-Denis et Mamoudzou, dans les régions d'outre-mer) 

 

Activités du médecin inspecteur du travail

Agir pour la protection de la santé physique et mentale des travailleurs sur leur lieu de travail

  • Agir en liaison avec les inspecteurs du travail, avec lesquels ils coopèrent à l'application de la réglementation relative à la santé au travail
  • Agir en prévention. Il participe aux actions des services déconcentrés et est étroitement associé aux orientations de la politique régionale de prévention des risques professionnels, à la préparation des programmes, des instructions et des documents que justifie la mise en œuvre de cette politique, à la déclinaison des actions prioritaires, à l’animation et à l’évaluation de ces actions
  • Conseiller le directeur de la Direccte, qu’il assiste pour l’application des dispositions législatives et réglementaires relatives à la médecine du travail et qui requiert son avis pour l’agrément des services médicaux du travail, l’établissement de la compétence géographique et professionnelle des services, l’octroi de dérogations, l’application des dispositions particulières de la médecine du travail des salariés liés par un contrat de travail temporaire. Dans ce cadre, le médecin inspecteur du travail participe au Codir (comité de direction) et réunions du système d'inspection.
  • Participer aux comités régionaux de coordination pour la prévention des risques professionnels et à d'autres instances
  • Participer aux commissions régionales de reconnaissance des maladies professionnelles (CRRMP) : membre obligatoire

Animation et contrôle des services de santé au travail (partie IV du code du travail)

  • expertise pour le directeur régional et les acteurs de la prévention,
  • appui technique et conseils aux médecins du travail,
  • animation et coordination d’études notamment épidémiologiques.:

Coopère avec le système de santé et de veille sanitaire

  • Appuyer techniquement les services de l’inspection du travail, les services de santé au travail, les services de la main-d’œuvre, de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées: actions de conseil, de formation, d'animation et d'information auprès de ces services

 

Application de la législation du travail dans les entreprises et à celui de l’organisation et du fonctionnement des services de santé au travail

  • coopère avec avec les différents niveaux hiérarchiques du système d’inspection du travail et notamment les agents des unités de contrôle ;
  • rédige des documents administratifs : décisions administratives, avis administratifs, lettres d’observations.

 

Savoirs et savoir-être du médecin inspecteur du travail

  • Savoir définir les orientations de la politique régionale de prévention des risques professionnels, notamment au Plan régional de santé au travail
  • Adresser des observations techniques directes aux services de santé au travail
  • Animer et coordonner des actions de formation des médecins du travail
  • Assurer l’expertise dans un certain nombre de domaines de la prévention (médecine agricole, médecine du travail hospitalière, médecine de prévention de la fonction publique…)

 

Savoir-être du médecin inspecteur du travail

  • Patient
  • Pédagogue
  • Savoir animer un travail collectif
  • Être capable d’être force de proposition et d’innovation compatible avec les règles déontologiques du SIT et
    des professionnels de santé
  • Savoir concilier, rapprocher des positions ou des intérêts opposés pour susciter un accord

 

Recrutement du médecin inspecteur du travail

  • Recrutement sous contrat par le ministère du Travail. Les candidatures (CV et lettre de motivation) doivent être adressées à la Direction générale du travail, courriel : [email protected]
  • Conditions requises : doctorat en médecine + qualification de spécialiste en médecine du travail + inscription à l’ordre des médecins + expérience en médecine du travail de cinq ans au moins

 

Salaire du du médecin inspecteur du travail

  • Rémunération contractuelle, proche de celles pratiquées dans les centres interservices de santé et de médecine du travail en entreprise

Plus d'infos

Tous les concours dans notre rubrique Concours

Offres d’emploi en lien avec l’article

Sorbonne Université

Zootechnicien à l'Institut de Biologie Paris Seine F/H (réf.3115)

Contractuel, CDD | 19/04/2019 | SORBONNE UNIVERSITE

ADJOINT AU DIRECTEUR  DU SERVICE DES RELATIONS AVEC LES USAGERS EN PSYCHIATRIE H/F

ADJOINT AU DIRECTEUR DU SERVICE DES RELATIONS AVEC LES USAGERS EN PSYCHIATRIE H/F

Titulaire, Contractuel | 19/04/2019 | EPSM ETIENNE GOURMELEN

VILLE D'ISSY LES MOULINEAUX

UN DIRECTEUR DE LA SANTE H/F

Titulaire, Contractuel | 19/04/2019 | VILLE D'ISSY LES MOULINEAUX

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Campus Centre

Composante / Directions / Service

Direction du patrimoine

Corps

Ingénieur d'études / Attaché d'administration / Conservateur ou Bibliothécaire

Département / Equipe de recherche / Service

Pôle maîtrise d'ouvrage

Emploi type / Referens

Chargé-e de la maintenance et de l'exploitation du patrimoine immobilier

Missions

• Participer à la mise en oeuvre et à la mise à jour autant que nécessaire des schémas directeurs immobilier, de maintenance et de mise en sécurité
• Conduire la mise en œuvre des opérations de construction, de restructuration, d’aménagement, de maintenance, et de mise aux normes sur l'ensemble du processus de la conduite d'opération (programmation, selection de la maîtrise d'oeuvre, suivi des études, consultations d'entreprises, passation et gestion des marchés,  suivi des travaux, réception, parfait achèvement, suivi des garanties)
• Conseiller et piloter techniquement les sites déconcentrés
• Collecter, transmettre et signaler les dysfonctionnements techniques
• Participer en tant que de besoin au fonctionnement et à la continuité du service

Activités principales

Conseil et pilotage technique
• En tant que référent technique, conseiller et sensibiliser les responsables des sites délocalisés ainsi que les responsables des composantes, à l’analyse des besoins en vue de la définition des solutions techniques et économiques les plus appropriées permettant de défendre au mieux les intérêts de l’établissement, collecter, transmettre et signaler les dysfonctionnements techniques
• Préparer et assister au dialogue de gestion des composantes et services centraux en participant à la définition, au chiffrage et à la priorisation des demandes de travaux.

Planification et conduite des opérations de travaux de construction, de restructuration, d’aménagement, de maintenance et de mise aux normes
• Conduire des opérations de construction, de rénovation, de réhabilitation et de maintenance
• Assurer la maîtrise d’œuvre pour la réalisation de travaux relatifs à l’entretien et à l’amélioration du fonctionnement du patrimoine immobilier ou de réaménagement  en site occupé
• Préparer et rédiger les dossiers techniques (clauses techniques, appels d’offre, contrôles techniques, assurances…)
• Contrôler et rendre compte de la conformité des études et des estimations des prestataires (maître d’œuvre ou entreprise) par rapport aux cahiers des charges
• Suivre l’exécution des marchés et des contrats
• Mettre en place les moyens et les procédures de contrôle garantissant la sécurité et la sureté des personnes et des biens
• Se tenir informé de l’évolution des techniques et normes du domaine et entretenir une documentation technique spécialisée
• Participer à la mise à jour des bases de données et des plans
• Gérer les dommages ouvrages.

Gestion administrative et financière
• Effectuer les démarches administratives relatives aux opérations de travaux
• Établir un budget prévisionnel
• Effectuer le suivi financier des opérations, vérifier les situations, décomptes de travaux et pénalités
• Gérer et mettre en œuvre les garanties contractuelles
• Etablir un bilan annuel d'activité

">

Conducteur d'opérations de travaux - Patrimoine

Titulaire, Contractuel | 19/04/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

Dossier du mois

Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article