Mary orchestre la communication interne du Pays de Montbéliard

Nathalie Perrier
DOSSIER : Les métiers de la culture, de la communication et du patrimoine

Mary Mackay, 38 ans, est responsable de la communication interne à la communauté d’agglomération du Pays de Montbéliard (Doubs). Véritable pivot entre les agents et la collectivité, elle contribue à faire d’eux des ambassadeurs de la fonction publique.

Responsable communication interne

Vous êtes responsable de la communication interne à la communauté d’agglomération du Pays de Montbéliard (Doubs, 140 000 hab.). Quelles sont vos missions ?

Je bâtis une stratégie de communication à l’attention des 600 agents de la communauté d’agglomération. Et je la mets en œuvre au travers d’actions et de supports. L’objectif, c’est de permettre aux agents de mieux comprendre les projets de la collectivité, de redonner du sens à l’action publique et, in fine, de créer un lien au sein des services et entre les services.

A Montbéliard, nous misons beaucoup sur l’évènementiel. Nous avons par exemple créé « Les matinales de l’info » : tous les premiers lundis du mois, les agents sont invités à échanger sur un thème relatif au projet de l’agglomération ou à son fonctionnement comme, par exemple, le label culture que nous venons d’obtenir.

Nous organisons aussi des visites sur nos chantiers, des jeux concours… Et nous utilisons aussi, comme toutes les collectivités, des supports print (un magazine interne et de l’affichage) et, bien sûr aussi, digitaux avec un intranet, une newsletter et du mailing. Mes missions sont donc extrêmement variées, et passionnantes.

Je me sens utile

La communication interne a longtemps été le parent pauvre de la communication. Est-ce toujours le cas ? Comment définissez-vous votre rôle de communicante aujourd’hui ?

C’est vrai que nous avons longtemps été le parent pauvre ! Mais, la communication interne a gagné sa légitimité. A Montbéliard, la communication interne fait partie de la même direction que la communication externe et nous sommes rattachés à la direction générale et au cabinet, ce qui nous permet d’avoir une vision globale des politiques de la collectivité.

Aujourd’hui, j’ai un rôle de pivot, de courroie de transmission entre l’administration qui pilote les projets politiques de la collectivité et les agents qui les mettent en œuvre. Nous faisons ce lien, ce liant indispensable. Pour moi, il n’y a pas de bonne communication externe sans bonne communication interne. Ma stratégie communication interne doit contribuer à faire des agents des ambassadeurs de la fonction publique.

>> A lire aussi : Devenir chargé de communication – Fiche métier

Vous êtes passionnée… Qu’est-ce que vous aimez dans votre métier ?

Ma cible en tant que responsable de la communication interne, ce sont les agents. C’est donc, très concrètement, mon voisin de bureau, celui que je croise à la cantine… Les retours, positifs ou négatifs, sont immédiats. Alors, quand un agent me dit, ce que vous faites, cela nous permet de mieux comprendre la collectivité, de donner du sens à notre travail, je  me sens utile. J’ai le sentiment d’apporter ma pierre à l’édifice.

J’aime aussi le côté humain et relationnel de ce métier. Seul, un responsable de communication n’est rien. Dans mon service, j’ai une apprentie, c’est tout. Mais j’anime un réseau de contributeurs, je travaille avec le journaliste et le graphiste de la communication externe, je suis en lien au quotidien avec les différentes directions… Je suis comme un chef d’orchestre.

Je suis un pur produit de l’évolution dans la fonction publique !

Pourquoi avoir choisi de travailler dans une collectivité, et non dans une entreprise ?

Ici, j’ai le sentiment que mon action est utile à la vie des habitants. Que je contribue, à mon échelle, au bien vivre-ensemble. Pour moi, ce rapport à l’autre, à la cité est crucial. Cela fait sens. Et c’est en accord avec ce que je suis, d’où je viens.

Justement. Quelle est votre formation ?

Je n’ai pas fait d’études de communication. Je viens du milieu culturel : après des études de théâtre, j’ai été en charge de projets d’action culturelle avant de devenir chargé de communication dans un théâtre.

J’ai rejoint l’agglomération du Pays de Montbéliard en 2014, d’abord comme chargée de communication avant de devenir responsable de communication interne. Au fil des ans, j’ai passé tous les concours : C, B et A ! Je suis un pur produit de l’évolution dans la fonction publique territoriale.

Je suis par ailleurs régulièrement des formations continues, que ce soit avec le réseau Cap’ Com ou le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale).

Osez l'aventure service public ! 

Quelles sont les compétences pour devenir responsable de communication ?

Il faut être capable de prendre de la hauteur pour pouvoir définir une stratégie avec des objectifs clairs, et, en même temps, être dans l’opérationnel, être rodé à la conduite de projet car on est souvent seul ou à la tête d’une petite équipe.

Il faut ensuite, et là aussi c’est primordial, être curieux, ouvert, s’intéresser aux autres. On doit s’intéresser à tous les sujets, ne rien s’interdire. C’est un état d’esprit.

C’est pour moi les deux qualités primordiales. Même s’il faut évidemment des compétences techniques : le numérique, l’écriture print et web, la photo, etc.

>> A lire aussi : Les métiers de la communication territoriale : portrait de la profession

Quelles sont les possibilités d’évolution professionnelles dans la communication ?

Les possibilités d’évolution dans la communication sont nombreuses. Je peux décider de me spécialiser dans une technicité (l’écriture, le numérique, l’événementiel), sur une thématique (travailler pour un équipement culturel, une structure éducative comme un campus, un syndicat des eaux, etc.) ou encore changer d’échelle en travaillant pour une région, une mairie…

Avez-vous un conseil à donner à quelqu’un qui souhaite faire ce métier ?

Osez l’aventure service public ! La communication interne dans un service public est une matière passionnante. Et c’est un métier qui a du sens, qui est en perpétuel changement et qui offre de très belles perspectives d’évolution.

Responsable de communication interne

Cadre ou corps d’emploi : rédacteur et rédacteur principal en catégorie B et attaché principal en catégorie A

Catégorie : A ou B

Filière : administrative

Salaire : très variable selon les collectivités

 

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE SAINT MAURICE

AUXILIAIRE DE PUERICULTURE (F/H)

Titulaire, Contractuel | 27/05/2024 | VILLE DE SAINT MAURICE

CC DU PAYS DE L'AIGLE

Chef(fe) de service Cycle de l’eau F/H

Titulaire, Contractuel | 27/05/2024 | CC DU PAYS DE L'AIGLE

CC DU PAYS DE L'AIGLE

Chargé(e) de développement économique F/H

Titulaire, Contractuel | 27/05/2024 | CC DU PAYS DE L'AIGLE

CA DE HAGUENAU

Directeur Général des Services pour la ville de Bischwiller, Directeur Général Adjoint de la Communauté d’Agglomération de Haguenau (F/H)

Titulaire, Contractuel | 27/05/2024 | CA DE HAGUENAU

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

CD de l'Aube

CD de l'Aube

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article