Maladie professionnelle : comment adapter le poste de travail?

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : L'amélioration de la qualité de vie au travail (AQVT)

L'adaptation du poste de travail d'un agent public qui rencontre des problèmes de santé mobilise une équipe pluridisciplinaire du service de santé au travail.

Ergonomie informatique

Les agents qui souffrent de problèmes de santé peuvent être maintenus à leur poste, grâce à des aménagements techniques ou organisationnels. 

Il incombe au médecin du travail de déclencher le processus d’aménagement de poste. "Son rôle est de détecter les difficultés de l’agent et d’en évaluer l’impact sur sa situation professionnelle", indique le docteur Claire Doliot, médecin du travail.

"En amont du retour de l'agent après son congé maladie, poursuit-elle, le médecin du travail peut analyser les examens cliniques de l’agent et prendre contact avec le médecin traitant du malade pour savoir si la situation est stabilisée. S’il se rend compte que l’état de santé de l’agent ne sera pas compatible avec le poste, il prendra alors contact avec l’employeur."

Il appartient au médecin du travail de formuler des recommandations techniques et organisationnelles pour l'aménagement du poste de travail de l'agent.

Dans certains cas, il est possible de demander la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, afin que l’agent bénéficie d’un accompagnement spécialisé. Mais il faut savoir qu'il faut attendre longtemps, un an en moyenne, avant d'obtenir la décision accordant ou non cette reconnaissance.

 

Etude ergonomique du poste de travail

Pour adapter le poste de travail, une étude ergonomique s'impose. "Nous allons analyser l’activité de l’agent afin de recueillir des données objectivant la réalisation des tâches dans leur contexte", explique Kevin Luneau, ergonome. Cette analyse concerne les tâches et le processus de travail, le lieu d’activité et l’organisation. Ensuite, l’ergonome établit un cahier des charges des aménagements nécessaires et trouve  le matériel adapté. Il peut se mettre en lien avec le médecin du travail pour s’assurer de l’adéquation avec l’état de santé de l’agent.

L’équipe pluridisciplinaire peut rechercher des partenaires pour aider à la prise en compte des contraintes des agents. Par exemple, prévoir un déplacement avec un chien guide.

 

Recherche de partenaires

Lorsque ce travail de recherche de l’adaptation du poste de travail est terminé, l’équipe donne restitution  des résultats au cours d’une réunion entre les partenaires, l’employeur et l’agent. "Nous faisons le compte rendu de ce qu’il faut modifier dans l’activité de l’agent, explique Kévin Luneau. Nous tenons toujours compte de la faisabilité pour l’entreprise. "

Cette réunion débouche sur la mise en oeuvre concrète des recommandations d’ordre organisationnel  (création ou modification des protocoles, travail en binôme ou tutorat, adaptation de la charge de travail, etc) et/ou matérielles. (aménagement du poste de travail informatique avec une vocalisation par exemple).

L’équipe pluridisciplinaires peut organiser des tests avec l’agent pour s’assurer que le matériel spécifique convient à sa sitation. Il peut être envisagé une mise en relation avec le fournisseur en mesure de proposer la gamme de matériel la plus adaptée. "Nous ne sommes pas ergonomes, mais nous connaissons notre matériel, alors nous pouvons proposer des solutions techniques adéquates", fait savoir Michel Dragic, spécialiste des solutions de matériel ergonomique.

Dossier du mois

concours-fonction-publique-examen-pro

Concours de la fonction publique territoriale : examens professionnels

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK