Les 8 motifs principaux d'un refus de candidature dans la fonction publique

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Tous les conseils aux candidats de la fonction publique

Le recruteur n'est pas tenu de vous dire pourquoi votre candidature a été écartée. Or, vous avez tout intérêt à savoir quels sont ses motifs... pour ne pas reproduire vos erreurs. Et, surtout, pour garder confiance en vous !

candidature - doute

"Nous sommes au regret de ne pas pouvoir donner suite à votre candidature et vous souhaitons de réussir dans vos prochaines recherches..."  Qui n'a pas lu, une fois dans sa vie, cette réponse. Et qui n'a pas pensé avec dépit, à raison, que recevoir cette formule-type ou rien, c'est pareil ! 

L'employeur n'est pas tenu de motiver sa réponse, et c'est bien dommage. Car ce serait tout bénéfice pour le candidat écarté. D'abord, prenant conscience de ses erreurs, celui-ci veillerait à ne pas les reproduire. Ensuite, il s'épargnerait sans doute une séance d'autoflagellation aussi inutile que destructrice...

Non, si votre profil n'est pas retenu pour le poste, ce n'est pas parce que vous êtes nul ! Nombreuses sont les raisons qui peuvent l'expliquer, et certaines d'entre elles sont indépendantes de votre personne. Laissez-nous vous présenter les plus courantes.

 

1 - Votre lettre de motivation n'était pas... motivante

La lettre (ou le mail) de motivation qui accompagne votre CV est la pièce maîtresse de votre candidature. Plus que le CV, elle doit déclencher la prise de contact avec vous. Relisez le double de votre texte, que vous aurez pris soin de conserver : votre français est-il impeccable, n'avez-vous pas abusé de formules à l'emporte-pièce copiées-collées ici et là, et dont vous ne connaissez même pas exactement le sens ? 

Surtout, interrogez-vous sur l'expression de votre motivation... Il est d'autant plus important d'être clair sur ce point que vous êtes bardé de diplômes ou que vous avez occupé précédemment des fonctions similaire. Dans ces deux hypothèses, l'employeur peut avoir des doutes sur votre motivation réelle.

N'oubliez pas que dans la fonction publique, le recrutement est un investissement sur le long terme: le candidat a vocation à y faire carrière. Il bénéficie de formations initiales et continues régulières pour progresser. De plus, l'agent public rémunéré par les deniers publics. C'est dire la forte responsabilité du recruteur public, d'une tout autre nature que celle du recruteur du secteur privé. 

> Retrouvez tous nos conseils pour réussir votre lettre de motivation

 

2 - Vous avez accumulé les maladresses dans votre CV

Si vous avez négligé la présentation de votre CV, agrafé une photo vous montrant en pied lors d'une soirée arrosée, par exemple, si vous avez envoyé un CV photocopié à des dizaines d'exemplaires, sans le personnaliser, alors ne cherchez pas loin : les recruteurs publics et privés n'apprécient pas. Relisez nos conseils, avant de reprendre votre candidature.  

> Retrouvez tous nos conseils pour réussir votre CV


3 - Vous n’avez pas jugé utile de préparer l'entretien d'embauche

Vous n'avez rien préparé, en raison d'une confiance excessive en vous ou au contraire d'un manque excessif de confiance en vous. Le résultat est le même : flop !

Il faut impérativement préparer l'entretien d'embauche. A tout le moins, posez-vous un quart d'heure, au calme, pour y réfléchir. Imaginez quelle serait votre réaction si le recruteur essaie de vous mettre mal à l'aise ou si l'on vous propose des tests d'aptitude.

Demandez-vous aussi quelle est la tenue la plus appropriée, peut-être faut-il laisser votre casquette dans le tiroir, pour cette fois.

Comme un comédien avant de monter sur scène, l'idéal est de répéter l'entretien devant un miroir et, si possible, un auditoire de choix qui saura vous dire vos défauts.

Toutefois, et ce sera le plus difficile à réussir, vous devrez oublier cette étape de préparation au moment de l'entretien pour paraître le plus naturel, le plus détendu possible, et démontrer, en toute simplicité, en quoi votre expérience (le cas échéant) et vos compétences constituent une valeur ajoutée pour l'administration que vous souhaitez rejoindre..

> Lire aussi : Comment bien préparer votre entretien ?

 

4 - Vous n’avez pas démontré votre intérêt pour le service public 

Dans la fonction publique, le recruteur est sensible aux valeurs qui vous animent. Il n'a pas lui-même choisi le secteur public par hasard, et doit sentir que vous partagez avec lui une certaine éthique, votre envie de mettre votre force de travail, votre énergie et votre intelligence au service de l'intérêt général. Un candidat qui ne montre que de l'intérêt pour lui-même, sa carrière ou, pire encore, le salaire ne va pas convaincre un recruteur public. 

Vous devez aussi lui montrer que vous êtes capable de retenue, et que vous avez conscience que travailler dans la fonction publique implique une certaine réserve dans l'exercice des fonctions. C'est d'ailleurs une obligation juridique pour le fonctionnaire comme pour l'agent contractuel.

Pour tous les métiers en relation avec les usagers, notamment, le recruteur sera particulièrement attentif à votre capacité à communiquer, à inspirer confiance et sympathie. Ces qualités ont de plus en de prix pour les recruteurs, pour tous les types d'embauche.

 

 

5 - Vous ne vous êtes pas montré très motivé pendant l'entretien

Exprimez votre enthousiasme, sans  hurler, ni sauter dans tous les sens! Exprimez-vous avec conviction, chaleur, en expliquant pourquoi vous briguez ce poste, ici et maintenant. La motivation est déterminante. Elle peut faire oublier que vous êtes assez "léger" côté diplôme par exemple.

> Lire aussi : 7 questions que le recruteur peut vous poser pour tester votre motivation

 

6 - Vous n'avez pas pu rivaliser avec un concurrent expérimenté

Vous n'y pouvez rien. Parmi les profils retenus, un candidat avait non seulement les compétences et qualités requises, mais une expérience professionnelle significative dans des fonctions similaires, un service ou une entreprise prestigieux ou de plus grande taille. Vous n'êtes pas nul(le) pour autant ! Ne perdez pas courage. 

 

7.  Vous avez réussi le concours, mais il n'y a plus de poste vacant...

Le nombre de postes ouverts aux concours et autres sélections dans la fonction publique dépend d'une estimation des besoins. Dans la fonction publique territoriales, ces besoins sont transmis aux centres de gestion qui organisent les concours et décident du nombre de postes à pourvoir. Or le nombre de postes vacants ou créés peut être moins important que prévu pour des raisons diverses (report de départs à la retraite, coupe budgétaire, etc.). Les lauréats des concours territoriaux qui ne trouvent pas de postes, appelés les reçus/collés, sont placés sur une liste d'attente et sont prioritaires. Le poste que vous briguiez a peut-être été pourvu par un "reçu-collé".

Autre possibilité, le concours était très sélectif (autrement dit, il y avait beaucoup de candidats, dont beaucoup de surdiplômés, pour peu de postes à pourvoir). Pas de chance, vous n'aviez pas le niveau pour cette session-là. 

 

8 - Le recruteur n'avait pas bien digéré son jambon-beurre

Le recruteur est aussi un être humain (heureusement), il peut donc avoir mal dormi, s'être disputé avec l'amour de sa vie, etc. Le professionnel sait repérer ce genre de situation ! Dans ce cas (ou s'il doute), il vous proposera de rencontrer le jour-même ou ultérieurement un autre responsable RH ou un chef de service, pour avoir un avis complémentaire.

Conclusion : si votre candidature est écartée, ne pensez surtout pas que vous êtes nul !  Relativisez, prenez du recul et dites-vous bien que vous n'en êtes peut-être pas responsable !

Donc, en toute hypothèse, envoyez un mail pour remercier le recruteur de vous avoir reçu, en insistant sur l'intérêt que vous portez au poste qu'il propose. Ecrivez que votre motivation reste intacte et,. plus tard, si vous n'avez pas encore trouvé d'emploi, vous pourrez le relancer. Qui sait, la personne qui a été recrutée est peut-être partie après sa période d'essai... Le poste peut être de nouveau vacant. 

> Lire aussi : Comment suivre votre candidature ?

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2014

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article