La réforme des concours des instituts régionaux d'administration (IRA)

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Les concours de la fonction publique évoluent

Le concours d’accès aux instituts régionaux d’administration (IRA) est le principal mode de recrutement des attachés d’administration des différents ministères. Il a été le premier à être réformé. Objectif : recruter les candidats sur leurs compétences, et non plus seulement sur leurs connaissances.

ira-metz-t-landfried-ira-metz

[Mise à jour : 23/09/2016] Les concours d'accès aux instituts régionaux d'administration ont été les premiers à être révisés, à l'occasion du mouvement de réforme amorcé en 2007-2008. Les nouvelles épreuves des trois concours (externe, interne et troisième concours) des IRA doivent permettre de recruter des personnes qui ont de réelles capacités professionnelles, en évitant de sélectionner des candidats de manière trop académique.

L’objectif des concours a changé : l’administration ne cherche pas à recruter des candidats pour leurs connaissances, mais pour leurs compétences. Une plus grande diversité de profils est également privilégiée à travers la mise en place des classes préparatoire intégrées (CPI).

>> Lire aussi, dans notre dossier "Les écoles de la fonction publique" : Les instituts régionaux d'administration

Réforme des concours des IRA : les textes de référence

  • La réforme des concours d’accès aux instituts régionaux d’administration (IRA) est détaillée par un arrêté du 6 juin 2008. Ce texte fixe la nature, la durée et le programme des épreuves. La première réforme est entrée en vigueur pour la session 2008, dont les épreuves ont eu lieu début 2009.
  • Puis, après quatre années de mise en œuvre, des modifications ont été introduites par un arrêté du 27 juillet 2012. Ce texte fixe la liste des thèmes des épreuves d'admissibilité de composition du concours externe, de l'épreuve de note administrative du concours interne et de l'épreuve de note de synthèse du troisième concours.
  • L'arrêté du 4 juillet 2016 détermine la nature, la durée et le programme des épreuves des concours d'entrée aux IRA. Il entre en vigueur à partir de la session 2016. La liste des thèmes pour l'épreuve qui aura lieu en février 2017 figure dans un arrêté de juin 2016.

Le concours externe des IRA

L’admissibilité : deux épreuves

1. L’épreuve de culture générale a été remplacée par une épreuve de composition sur un sujet d’ordre général, sur la place de l’Etat et son rôle dans les grands domaines de l’intervention publique, qui doit permettre au jury d’évaluer l’ouverture au monde du candidat, sa capacité d’analyse et sa capacité à se projeter dans un environnement qu’il aura à connaître.

En 2012, l'intitulé de l'épreuve a été modifié avec le souci de la précision et d'une plus grande ouverture aux problématiques des collectivités publiques. L'expression "place de l'Etat" est remplacée par "place des pouvoirs publics".

2. Six questions à réponse courte (QRC) portant sur le droit public, les questions européennes, la gestion des ressources humaines, les questions sociales, les finances publiques et l’économie.

L'admission : entretien avec le jury et épreuve orale de langue étrangère

1. Entretien avec le jury. L’admission n’est plus un grand oral testant des connaissances assez générales. Elle est désormais fondée sur un entretien de recrutement avec mise en situation du candidat. Le jury a notamment à disposition une fiche individuelle de renseignements remplie par le candidat admissible.

Une modification a eu lieu sur les points attribués à chacune des 6 questions. La question de droit public est notée sur 20 points, les autres questions (questions européennes, gestion des ressources humaines, questions sociales, finances publiques et économie) sur 10 points. Cette modification traduit le souci des employeurs publics et l'importance attachée au prérequis dans cette matière.

Pour l'entretien d'admission, la durée de la présentation par le candidat de son parcours et de sa motivation est de 5 minutes au plus.

2. Epreuve de langue vivante étrangère. Pour l'épreuve d'admission obligatoire de langue vivante étrangère, les candidats ont désormais le choix entre quatre langues vivantes étrangères (allemand, anglais, espagnol et italien). Le nombre de points susceptibles d'être obtenus par un candidat est plafonné à 15.

Les programmes relatifs à l'épreuve de questions à réponse courte ont été mis à jour (lire le titre 2 de l'arrêté du 6 juin 2008).

 >>  Farah Rahmoun a réussi le concours d’entrée des instituts régionaux d’administration (IRA). Elle nous livre son expérience : lire son témoignage

 

 

Concours interne et troisième concours des IRA

Epreuve écrite d'admissibilité

Le concours interne et le troisième concours ne comportent plus qu’une seule épreuve d’admissibilité, la deuxième épreuve d'admissibilité (de QRC) a été supprimée.

L'épreuve écrite consiste à rédiger une note administrative. Le jury vérifiera ainsi les qualités de rédaction, d’analyse, de synthèse et l’aptitude du candidat à faire des propositions.

Depuis 2012, elle est complétée par une ou deux questions qui peuvent être en rapport avec le dossier documentaire et permettant de vérifier les connaissances administratives générales du candidat ainsi que sa connaissance de la gestion des ressources humaines dans les administrations publiques.

Epreuve orale d'admission

l’épreuve repose sur la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP). Le candidat admissible remplit un dossier au moment de son inscription, qui est communiqué au jury. Il est interrogé sur sa carrière, son expérience professionnelle et sur ses connaissances administratives générales.

Depuis 2012, les questions qui sont posées par le jury peuvent porter sur des questions relatives aux connaissances administratives générales ainsi que sur questions portant sur la place de l'Etat et son rôle dans les grands domaines de l'intervention publique.

Pour cet entretien d'admission, la durée de la présentation par le candidat de son expérience professionnelle est de 5 minutes au plus.

Les classes préparatoires intégrées des IRA

Chaque IRA a, par ailleurs, mis en place une classe préparatoire intégrée (CPI) à la rentrée 2009. L’objectif est de les aider à préparer le concours de l’IRA à travers un soutien pédagogique, un appui financier, et le suivi par un tuteur qui peut être un ancien élève ou un élève de la promotion actuelle.

A savoir

Dans le cadre de la professionnalisation des jurys, mais aussi des exigences de la Charte pour la promotion de l'égalité dans la fonction publique, qui invite les jurys à se mettre en capacité de rendre compte de leur évaluation, le ministère de la Fonction publique recommande l'utilisation de grilles d'évaluation, communicables aux candidats qui en font la demande ainsi qu'au juge administratif en cas de contentieux.

Cette préoccupation de traçabilité des épreuves des concours est reprise dans les réflexions conduites  par la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) en matière de responsabilité sociale de l'Etat employeur (RSE), qui constitueront le volet « fonction publique » de la nouvelle circulaire sur l'Etat exemplaire.

L'arrêté du 27 juillet 2012 prévoit que pour chaque concours, en vue des entretiens d'admission, le jury utilise une grille d'évaluation dont le contenu est chaque année mis en ligne sur le site internet du ministère chargé de la Fonction publique.

Par ailleurs, un référentiel à l'attention des candidats, récapitulant les attentes du jury, est mis en ligne sur le site internet du ministère chargé de la Fonction publique.

Vidéo tournée le 2 septembre 2010, à l’occasion des 30 ans de l’IRA de Bastia

Tous les renseignements concernant l’organisation et le contenu des concours sont accessibles sur les sites des IRA : Metz, Bastia, Nantes, Lyon et Lille.

(Notre photo : l'IRA de Metz.)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pour aller plus loin

 

A savoir

Dans le cadre de la professionnalisation des jurys, mais aussi des exigences de la Charte pour la promotion de l'égalité dans la fonction publique, qui invite les jurys à se mettre en capacité de rendre compte de leur évaluation, le ministère de la Fonction publique recommande l'utilisation de grilles d'évaluation, communicables aux candidats qui en font la demande ainsi qu'au juge administratif en cas de contentieux.

Cette préoccupation de traçabilité des épreuves des concours est reprise dans les réflexions conduites  par la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) en matière de responsabilité sociale de l'Etat employeur (RSE), qui constitueront le volet « fonction publique » de la nouvelle circulaire sur l'Etat exemplaire.

L'arrêté du 27 juillet 2012 prévoit que pour chaque concours, en vue des entretiens d'admission, le jury utilise une grille d'évaluation dont le contenu est chaque année mis en ligne sur le site internet du ministère chargé de la Fonction publique.

Par ailleurs, un référentiel à l'attention des candidats, récapitulant les attentes du jury, est mis en ligne sur le site internet du ministère chargé de la Fonction publique.

Les préparations de Carrières Publiques

Carrières Publiques propose des préparations aux concours rédigées par des membres du jury.

Celles-ci sont composées de :

  • Fiches thématiques d'apports de connaissance
  • Ouvrages méthodologiques pour chaque épreuve
  • 4 devoirs avec correction personnalisée pour chaque épreuve

PRÉPAREZ VOTRE CONCOURS

Offres d’emploi en lien avec l’article

MICHAEL PAGE ADVERTISING SAS

Comptable Unique H/F

Contractuel | 16/09/2019 | Page Personnel

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Responsable financier-e et comptable - DRV

Type de poste : vacant

Catégorie : A

Grand domaine : Finances

Quotité : 100% :

BAP J : Gestion et pilotage

Famille : Gestion financière et comptable

 

 

Site géographique

Campus Centre

Composante / Directions / Service

Direction de la recherche et de la valorisation

Corps

Assistant ingénieur

Département / Equipe de recherche / Service

Pôle financier

Emploi type / Referens

Assistant-e en gestion financière et comptable

 

Missions

Au sein de la direction de la recherche et de la valorisation (DRV), le.la responsable financier-e et comptable est chargé.e du suivi du budget recherche de l’établissement, notamment sur contrats de recherche.
Il.elle est chargé.e de son élaboration et prépare les arbitrages nécessaires.
Il.elle assure également le suivi budgétaire des contrats de recherche.

Activités principales

• Piloter les activités du pôle financier et participer à l’élaboration de tableaux de bord (reporting)
• Animer et encadrer une équipe de 4 gestionnaires financiers
• Suivre et contrôler les opérations comptables et financières dans le cadre établi des plans de contrôle (dépenses et recettes)
• Elaborer le budget initial et les budgets rectificatifs sur contrats de recherche
• Établir, à partir du système d’information de l’établissement, les états et bilans financiers
• Suivre l’évolution des règles, directives et procédures financières et/ou comptables
• Attribuer les crédits budgétaires affectés aux contrats et conventions de recherche
• Produire et collecter les données juridiques, comptables et/ou financières prévues  par les contrats (pièces justificatives, factures)
• Contrôler la conformité des conventions
• Transmettre les informations pratiques sur les procédures administratives, financières et/ou comptables, sur l’évolution de la législation et de ses conséquences
• Intervenir dans la mise en œuvre de la politique d’achat
• Classer et archiver les justificatifs des opérations financières et/ou comptables

">

Responsable financier-e et comptable - DRV H/F

Titulaire, Contractuel | 09/09/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Campus André Boulle

Composante / Directions / Service

Faculté de Droit

Corps

Assistant ingénieur

Emploi type / Referens

Assistant-e de communication

Missions

L'assistant.e de communication définit, sous la responsabilité de la direction de la composante, la stratégie globale en matière d’information et de communication de l’UFR et met en œuvre des actions de communication vers les différents publics.
Il-elle coordonne, en lien avec les services centraux, la dimension communication des évènements structurants (rentrée universitaire, portes ouverte, etc).
L'assistant.e de communication est responsable du déploiement de la charte graphique et veille au bon respect de l’identité de marque de l’institution.
Le ou la chargé.e de communication prend en charge la production de contenus éditoriaux (identification de sujets, rédaction, réalisation et diffusion de l’information multi-canal) à des fins de promotion de la faculté de droit.

Activités principales

• Planifier et coordonner les différentes étapes de réalisation des actions de communication
• Elaborer un cahier des charges en vue de la mise en place de la communication d’une filière ou diplôme
• Entretenir et développer des réseaux de relations externes (partenariats, secteur associatif, réseaux professionnels, associations, etc...)
• Collecter les informations, les sélectionner
• Mener des entretiens approfondis afin de recueillir la matière nécessaire à la rédaction de sujets ;
• Réaliser le journal de la faculté de droit, de l’élaboration de son sommaire à sa diffusion
• Piloter la réalisation et les mises à jour des publications (bilans d’activité, plaquettes générales ou thématiques) et leur assurer une diffusion optimale
• Rédiger des supports de communication web et print adaptés aux différents publics : Internet, Intranet des personnels, journal de la faculté de droit, newsletters étudiants et personnels, brochures institutionnelles, plaquettes, dépliants, articles, fiches etc...
• Gérer, diffuser et archiver des informations électroniques ou papier et la documentation du service
• Participer aux rencontres organisées par la direction de la communication avec les référents de communication des autres structures de l’université
• S’intéresser aux relevés de décisions des conseils de l’université et aux productions internes de la faculté
• Gérer et animer au quotidien le site institutionnel, les sites évènementiels et l’intranet
• Tenir à jour des fichiers (partenaires, publics ciblés) sur base de données ;
• Effectuer la diffusion des documents de communication ;
• Assurer l’organisation matérielle et logistique des manifestations de la composante : journées portes ouvertes, colloques, salons, prix de stage, expositions, conférences de presse,...
• Mettre en place et animer un réseau de communication interne

">

Assistant.e de communication - Droit

Contractuel, CDD | 09/09/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

infopro-1248762.png

Voluptas rerum repud

Titulaire | 02/08/2019 | INFOPRO DIGITAL

Dossier du mois

concours-ville-paris

Concours de la Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article