Etat : une révision générale des contenus des concours

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Les concours de la fonction publique évoluent

Retenez cette date : 2008. Cette année-là débute une vaste réforme des concours de recrutement dans la fonction publique de l'Etat. A cette époque, le diagnostic posé, tout à fait officiel, tient en une phrase: "L'Etat ne recrute pas, il sélectionne..." Depuis, beaucoup de choses ont changé pour les candidats comme pour leurs examinateurs, les jurys de concours.

candidat-exam-t-r-university-flickrcc

[Mise à jour : 23/09/2016] Tout a commencé par une remarque du candidat Nicolas Sarkozy lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 2007 sur "la Princesse de Clèves". Le futur président confessait "avoir beaucoup souffert" sur l'héroïne de Madame de La Fayette. Mais derrière cette remarque sibylline, il soulevait surtout le débat de la place de la culture générale dans les concours de la fonction publique.

A l'automne 2007, deux missions — l'une sur les concours d’accès à la fonction publique de l’État et l'autre sur l’organisation et le pilotage des recrutements au sein de la fonction publique — ont été confiées respectivement à Corinne Desforges, inspectrice générale de l’administration, et à Marine Dorne-Corraze, alors conseillère du comité de direction de la Caisse des dépôts et consignations.

Il est ressorti de leurs rapports respectifs remis au premier semestre 2008, que les concours de recrutement de la fonction publique seraient inadaptés aux profils recherchés, et surtout ne laisseraient, du fait du caractère trop académique des épreuves, aucune chance aux jeunes issus de milieux défavorisés d’entrer au service de l’Etat.

Les concours de la fonction publique de l'Etat sont organisés sans objectif en termes d'emplois à pourvoir ou de profils à rechercher

  • les savoirs académiques sont trop valorisés : options trop nombreuses, nombre insuffisant d'épreuves pratiques, épreuve d'entretien avec le jury mal définie
  • l'information sur les concours est difficile d'accès, éclatée et incomplète

Verdict posé en 2008 par les rapport "Desforges" et "Dorne-Corraze" : l'Etat sélectionnerait ses agents au lieu de les recruter.

>> Lire aussi : Qui organise les concours de l'Etat ?

Les grands axes - La Révision générale du contenu des concours (RGCC)

Sur la base des rapports de Corinne Desforges et Marine Dorne-Corraze, une large réforme de l’organisation et du contenu des concours de l’État a été lancée en 2008. Tous les ministères ont été mobilisés par une circulaire du 20 juin 2008 sur le réexamen général du contenu des concours et l’organisation et le pilotage des recrutements au sein de la fonction publique.

Ce document fixe plusieurs principes pour l'organisation des concours.

  • Introduire systématiquement des épreuves pratiques
  • Développer la reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) pour les concours internes
  • Interdire les épreuves de droit pour les concours de catégorie B
  • Limiter les épreuves de culture générale pour la catégorie C

 

 

 

Trois actions pour repenser l'organisation des recrutements

1. Un pilotage interministériel

2. Une information voulue plus accessible et plus lisible sur les concours

3 . La professionnalisation des jurys

Les ministères ont été invités à former les jurys de leurs concours, notamment aux techniques d'entretien et d'évaluation. A titre d'exemple, les jurys des concours de l'Ecole nationale d'administration (ENA) et des instituts régionaux d'administration (IRA) suivent une formation obligatoire. "Les formations des jurys ont été généralisées, indique-t-on à la DGAFP. Nous cherchons à harmoniser, à avoir une unité de ton vis-à-vis des candidats." La pratique consiste de plus en plus à mener des entretiens de type professionnel, avec la présentation du parcours du candidat.

La circulaire du 24 juin 2015 relative à la professionnalisation des jurys comme levier de lutte contre les discriminations dans l’accès à la fonction publique d’Etat, tout en rappelant le principe de l’égal accès à la fonction publique, souligne l’engagement des employeurs publics à la transparence et l’objectivation de leurs procédures de recrutement ainsi que la détermination du gouvernement à lutter contre toutes les formes de discriminations dans l’accès à l’emploi.

Cette circulaire de 2015 recommande de généraliser la participation de personnes extérieures à l’administration qui recrute et, au regard de la spécificité des connaissances ou compétences recherchées, de mobiliser des personnalités qualifiées issues du secteur privé et de former les membres de jurys et comités de sélection à la prévention des discriminations et au recrutement sur la base des seuls talents et capacités.

L'ENA et les IRA réforment leurs concours

L’ENA a "rénové" son concours en 2015, afin "d’assurer un équilibre satisfaisant entre vérification des connaissances, évaluation des compétences et estimation des aptitudes des candidats". L’objectif : veiller à maintenir le cap d’un recrutement qui corresponde aux besoins de la fonction publique en termes de niveau de compétences et de diversité de talents.

Le format de certaines épreuves a été modifié pour

  • diversifier les modes d’évaluation des connaissances (compositions, notes sur dossier, questionnaires à réponses courtes, épreuves orales avec ou sans préparation, individuelles ou collectives), en fonction de la discipline évaluée
  • et mettre en valeur une plus grande variété de profils.

Du côté des instituts régionaux d’administration (IRA), après quatre années de mise en œuvre depuis la réforme des épreuves de 2008 (arrêté du 6 juin 2008), des modifications ont été introduites par l'arrêté du 27 juillet 2012 (JO du 21 août 2012). Elles constituent un prolongement et un approfondissement de la précédente réforme des épreuves des concours d'accès aux IRA.

>> Lire aussi : Focus, la réforme des concours des IRA et Attaché d'administration, les concours des IRA

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pour aller plus loin

 

Les préparations de Carrières Publiques

Carrières Publiques propose des préparations aux concours rédigées par des membres du jury.

Celles-ci sont composées de :

  • Fiches thématiques d'apports de connaissance
  • Ouvrages méthodologiques pour chaque épreuve
  • 4 devoirs avec correction personnalisée pour chaque épreuve

PRÉPAREZ VOTRE CONCOURS

Dossier du mois

concours-fonction-publique-etat

Concours de la fonction publique de l’Etat

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article