Concours de l'Etat : le développement de la RAEP

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les concours de la fonction publique évoluent

La reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP) a été introduite par la loi du 2 février 2007 relative à la modernisation de la fonction publique. Elle n'a pas cessé de se développer depuis, avec le mouvement de professionnalisation des concours et de leur ouverture à un plus grand nombre de candidats.

salle-dexam-shaundon-flickrcc

[Mise à jour : 23/09/2016] Introduite par la loi du 2 février 2007 relative à la modernisation de la fonction publique, la reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) est un nouveau type d'épreuve dans les concours de la fonction publique.

La RAEP pour la professionnalisation des concours

La RAEP remplace les exercices académiques traditionnels dans le recrutement par concours. Elle permet au candidat de valoriser l’expérience professionnelle acquise dans l’exercice de ses fonctions au sein d'une administration, d'un service déconcentré, d'un établissement public, d'une collectivité territoriale, ainsi que celle acquise en qualité de salarié d'une entreprise, de responsable d'une association ou d'élu d'une collectivité territoriale, en lien avec le métier pour lequel il postule.

La RAEP a été introduite dans de nombreux arrêtés de modalités relatifs aux concours internes, quasi-exclusivement.

 >> >> Lire aussi : La reconnaissance des acquis de l'expérience (dossier)

RAEP : une épreuve de plus en plus présente dans les concours

La RAEP revêt une importance grandissante et son introduction dans les textes relatifs à la promotion interne a donné une impulsion significative à la professionnalisation du recrutement et de l’avancement des agents publics. Ces réformes incluent dans la plupart des cas, pour les concours internes, les concours dits de la troisième voie ainsi que pour les examens professionnels de changement de corps ou de grade, une épreuve de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP) – 594 au 31 décembre 2014.

Un exemple, cependant, pour la voie externe : le concours de greffier des services judiciaires. Pour l’épreuve orale d’admission, les candidats ont ainsi le choix entre les deux options suivantes :

  • option n° 1 : conversation avec le jury à partir, au choix du candidat après tirage au sort, d’un texte ou d’un sujet de portée générale visant à apprécier la personnalité et les aptitudes du candidat à exercer les fonctions de greffier,
  • option n° 2 : présentation d’un dossier de RAEP

Ce choix est fait au moment de l’inscription. Il est définitif.

>> Lire aussi : Ils ont expérimenté la RAEP, ils témoignent

Pour aller plus loin

 

Pour aller plus loin

 

Les préparations de Carrières Publiques

Carrières Publiques propose des préparations aux concours rédigées par des membres du jury.

Celles-ci sont composées de :

  • Fiches thématiques d'apports de connaissance
  • Ouvrages méthodologiques pour chaque épreuve
  • 4 devoirs avec correction personnalisée pour chaque épreuve

PRÉPAREZ VOTRE CONCOURS

Dossier du mois

concours-fonction-publique-hospitaliere

Concours de la fonction publique hospitalière

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article