ENS sport : une formation d'élite encore méconnue

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers du sport

Objectif du département de Sciences du sport et éducation physique de l'ENS Cachan : préparer les étudiants au concours de l'agrégation externe en éducation physique et sportive (EPS) et les former à, et par, la recherche. De nombreux gagnants en fin de course !

Sports

Rattaché à l'Ecole normale supérieure (ENS) de Cachan, le département Sciences du sport et éducation physique (2SEP), basé à Rennes, a été créé en 2002 avec, pour objectif, de préparer ses étudiants au concours de l'agrégation externe en éducation physique et sportive (EPS) et de les former à et par la recherche.

Chaque année, dix élèves sont recrutés sur concours au niveau L2 STAPS (deuxième année de licence de Sciences et techniques des activités physiques et sportives) pour effectuer une scolarité de quatre ans, dont une est consacrée à la préparation de l'agrégation et les trois autres à la réalisation d'un magistère cohabilité par l'ENS Cachan et l'université de Rennes 2.

En tant que normaliens, ces étudiants bénéficient du statut de fonctionnaire stagiaire et touchent environ 1 500 euros brut mensuels. Deux ou trois élèves (magistériens) sont également choisis sur dossier pour suivre la formation de l'ENS, mais sans le statut de fonctionnaire stagiaire. Une centaine seulement de candidats se présentent chaque année au concours d'entrée de ce jeune département, encore méconnu malgré sa formation de haut niveau.

En 2009 et 2010, le département de Sciences du sport et éducation physique de l'ENS Cachan a enregistré 100 % de réussite au concours de l'agrégation.  "Ce résultat est légitime (bien que très difficile à atteindre) étant donné l'excellence des enseignements dispensés au sein de notre établissement, et compte tenu des conditions dans lesquelles sont dispensés ces enseignements : en effet, ces élèves sont salariés et peuvent, de fait, consacrer tout leur temps à leurs études. Ils sont, de plus, peu nombreux par promotion (dix) et sont souvent de bons, voire d'excellents élèves à la base", estime Jacques Prioux, directeur du département.

Le souhait de la direction est, "qu'au-delà de la préparation et du passage de l'agrégation externe en EPS, débouchant sur les métiers de l'enseignement et de la formation, le plus grand nombre de ses élèves poursuive le cursus universitaire en formation doctorale avec, pour principal objectif, de devenir chercheur ou enseignant-chercheur".

Dossier du mois

Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article