Coronavirus : une prime de 500 à 1500 euros pour les fonctionnaires mobilisés

Christine Cathiard
DOSSIER : Evaluation et avancement dans la fonction publique

La prime, qui pourra aller jusqu’à 1 000 euros pour l'Etat et la Territoriale, 1500 euros pour les  soignants, sera exonérée de charges. 

argent
Nous en parlions ici, le SNDGCT avait demandé une prime pour les fonctionnaires territoriaux. Le Syndicat National des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales avait communiqué une analyse de la situation des fonctionnaires territoriaux et présentait ses préconisations. Parmi elles,  une prime défiscalisée pour les agents restant en fonction directe.
Il a été écouté puisque ceux qui sont en première ligne, non seulement dans la FPT mais aussi dans la fonction publique de l’Etat ont été très sollicités en cette période de pandémie : pompiers, polices nationale et municipale, agents de la voirie…
 

A lire :  Les syndicats réagissent

Jusqu'à 1000 euros mais pour qui?

 
Ce mercredi matin le ministre des Comptes et de l'Action publics Gérald Darmanin l’a annoncé : à l’instar de la prime Macron pour le privé, cette prime pourra s'élever à 1 000 euros. Cette prime sera exonérée d'impôts et de cotisations sociales. Elle concernera certaines catégories de fonctionnaires, comme les enseignants qui ont fait classe sept jours sur sept pour les enfants de soignants. Pour les douaniers, les policiers, les surveillants pénitentiaires. Pour la Fonction publique d'Etat, cette mesure, représentera « un peu plus de 300 M€ » et elle est prévue dans le projet de loi de finance rectificative présentée ce matin en  Conseil des ministres.
 

A  lire : quels jours de congés imposés dans la fonction publique?

 

Les soignants et la territoriale alors ?

 
Nous en parlions ici, suite à l’allocution du président de la République. Emmanuel Macron avait promis un vaste plan  pour l’hôpital, des augmentations et des primes pour la fonction publique  hospitalière. « Je veux saluer la mémoire des soignants qui ont payé de leur vie leur engagement. »avait-il dit. Pour cela, 2 milliards d’euros supplémentaires.
Des primes de 500 à 1500 euros dès le mois prochain pour la fonction publique hospitalière. 1500 euros pour les soignants en première ligne face au coronavirus. Mais toujours pas de nouvelles de revalorisation salariale. Tout au plus des heures  supplémentaires majorées de 50%.
Tous les agents travaillant à l’hôpital dans la trentaine de départements les plus touchés par l’épidémie recevront une prime de 1500€, versée quel que soit le statut ou le métier considéré. Internes, agents de service, infirmiers, médecins : tous ont formé "un collectif dont l’effort doit être reconnu et valorisé."
Dans les autres départements, les agents ayant travaillé dans les services COVID+ des 108 hôpitaux de référence percevront également la prime de 1500€. Les agents des autres services percevront une prime de 500€.
Quant à la fonction publique territoriale, Gérald Darmanin a déclaré « on va laisser la possibilité aux maires de verser cette prime qui sera aussi déchargée des cotisations sociales ».

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE SAINT MAUR DES FOSSES

Directeur d'un multi-accueil (H/F)

Titulaire, Contractuel | 20/10/2020 | VILLE DE SAINT MAUR DES FOSSES

VILLE DE SAINT MAUR DES FOSSES

Chef de projet informatique (H/F)

Titulaire, Contractuel | 20/10/2020 | VILLE DE SAINT MAUR DES FOSSES

INFOPRO DIGITAL

Commercial Sédentaire B to B H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 20/10/2020 | INFOPRO DIGITAL

atlantic eau-1058676.png

Technicien.ne conduite d’opération en eau potable H/F

Titulaire, Contractuel | 16/10/2020 | ATLANTIC'EAU

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2014

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article