Le président annonce une revalorisation des carrières hospitalières

Christine Cathiard
DOSSIER : Fonction publique hospitalière

Mercredi soir, dans un  décor de tente déployée par les militaires  à Mulhouse, un plan massif d’investissement et de revalorisation a été annoncé : les salaires revalorisés et des primes pour la fonction publique hospitalière. C’est ce que réclamaient les soignants  depuis plusieurs mois. 

macron
« Les yeux sont cernés, la fatigue est présente. Nos soignants se battent pour sauver des vies. La nation leur rend hommage. J’ai demandé pour ces fonctionnaires des heures supplémentaires majorées et une prime  exceptionnelle »., annonce solennellement Emmanuel Macron, annonçant un grand plan de revalorisation des carrières  et de modernisation de l’hôpital. Avec une réponse « profonde et dans  la durée ».
Le discours a débuté avec l’hommage d’Emmanuel Macron à toute la communauté des soignants « J’avais parlé d’une  guerre (…) on  s’y engage tout en entier (…) il faut être unis pour combattre le virus. Ne pas céder aux divisions ». Il a évoqué la mobilisation des services de l’Etat, sur le plan sanitaire, sur le plan du volontariat. 1000 personnes sont engagées dans la région,250  à Mulhouse.  « Les armées sont arrivées et ce modèle sera répliqué ailleurs. »

Hommage  aux fonctionnaires et aux collectivités locales

Le président a rappelé les 3 opérations menées  par  l’Armée  ces derniers jours.  Il a salué l’hôpital, les médecins de ville, le champ du médico-social, les préfets pour la continuité du service public, les policiers , les gendarmes, les douaniers, nos enseignants.
« Je  veux aussi remercier les collectivités locales et nos voisins suisses et allemands. En faisant bloc nous pourrons faire face.  Je veux saluer la mémoire des soignants qui ont payé de leur vie leur engagement. » Il a salué la réserve sanitaire de 40 000 personnes  et les 100 000 inscrits sur la plateforme « je veux aider ».

Opération  Résilience

Emmanuel Macron a salué le service de santé et l’armée de terre en citant les 5 hôpitaux militaires mis en place, les opérations de transport sanitaire, le porte hélicoptère Tonnerre : « nos militaires sont prêts et mobilisés. Nous sommes en guerre et sur proposition de la ministre  des armées, je veux lancer l’opération  Résilience. » Le but : venir en aide et au soutien du service public  Outre- Mer. Le porte hélicoptère Mistral va ainsi dans l’Océan Indien, un autre en  Guyane.

« Je voulais être  aux côtés de nos soignants, de nos armées. Dans cette  guerre, nous devons faire bloc.  Nous n’en sommes qu’au début mais nous tiendrons… »

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE SAINT RAPHAEL

Directeur Adjoint de la commande publique (h/f)

Titulaire, Contractuel | 01/03/2024 | VILLE DE SAINT RAPHAEL

VILLE DE SAINT RAPHAEL

Directeur des Finances (h/f)

Titulaire, Contractuel | 01/03/2024 | VILLE DE SAINT RAPHAEL

AGENCE NATIONALE DE L'HABITAT  ANAH

Chargé.e des visas des dépenses d'interventions H/F

Titulaire, Contractuel | 01/03/2024 | AGENCE NATIONALE DE L'HABITAT / ANAH

Egis JPG

Chef de projet confirmé en écologie -biodiversité H/F

CDI | 01/03/2024 | EGIS

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

Conseil Départemental de Seine et Marne - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article