Coronavirus : suspension du jour de carence

Christine Cathiard
DOSSIER : Carrière et statut

C’est le Premier ministre, Edouard Philippe, qui l’a annoncé samedi 21 mars : le gouvernement va suspendre les délais de carence pendant la période sanitaire dans le privé comme dans le public.

thermomètre

Edouard Philippe a bien déclaré que “les dispositifs de jour de carence dans le secteur privé comme dans la fonction publique” étaient suspendus. Mais le premier ministre a souligné que la mesure ne serait valable que “pour la seule période de l’urgence sanitaire.”

Virage à 180 degrés

Un véritable virage à 180 degrés pour le gouvernement qui refusait jusque là la suppression du jour de carence réclamée par les syndicats des fonctions publiques.

L’état d’urgence sanitaire durera un ou deux mois. C’est un débat dans l’hémicycle, qui doit être déclaré par un décret en Conseil des ministres après l’adoption du projet de loi d’urgence.

Une déclaration ouvrant l’examen du projet de loi répondant à la pandémie de coronavirus, l’état d’urgence sanitaire devrait être prochainement déclaré : “C’était le cas pour les confinements et nous élargissons aux arrêts maladie Covid 19” a déclaré dans un tweet le secrétaire d’état chargé de la fonction publique Olivier Dussopt.

Une mesure “nécessaire” pour le Premier ministre

“Le premier ministre l’a déclaré : “Je vois nécessaire, pour la seule période de l’urgence sanitaire, de suspendre les dispositifs de jour de carence dans le secteur privé comme dans la fonction publique”. Cette déclaration a eu lieu avant l’examen du projet de loi d’urgence répondant à la pandémie de coronavirus.Instauré en 2012, supprimé en 2014 puis rétabli par le nouveau gouvernement, le jour de carence a fait l'objet de nombreuses demandes et combats des syndicats des fonctions publiques.

“Une première avancée” pour les syndicats

Par communiqué de presse, la FSU (Fédération syndicale unitaire) a déclaré : “ce matin, après de longues tergiversations, le gouvernement vient d’annoncer la suspension du jour de carence, tant pour les salariés du privé que de la fonction publique.” Il s’agit d’une “première avancée” dont les organisations syndicales “se félicitent” : “Ce dispositif, injuste quelque soit la période, est devenu intolérable dans la situation exceptionnelle que nous connaissons où des centaines de milliers de travailleurs assument, souvent au péril de leur propre santé, les missions dont nous avons tous et toutes besoin.”

La FSU voit dans ce recul “le fruit de notre démarche unitaire et constante, traduite encore par notre courrier au Premier ministre ce mardi 17 mars. Il s’agit d’une première avancée. Mais le combat ne saurait s’arrêter là.” La FSU veut maintenir l’abrogation totale et définitive du jour de carence.

Offres d’emploi en lien avec l’article

CA PAU BEARN PYRENEES

CHEF DE PROJET DES CONTRATS DE MOBILITÉ (F/H)

Titulaire, Contractuel | 14/01/2022 | CA PAU BEARN PYRENEES

VILLE DE BRUMATH

RESPONSABLE URBANISME (H/F)

Titulaire | 14/01/2022 | VILLE DE BRUMATH

VILLE DE SARTROUVILLE

ADJOINT DRH H/F RESPONSABLE DU SERVICE DEVELOPPEMENT RH ET QUALITE DE VIE AU TRAVAIL

Titulaire, Contractuel | 12/01/2022 | VILLE DE SARTROUVILLE

VILLE DE LAUDUN L'ARDOISE

DIRECTEUR GENERAL DES SERVICES (H/F)

Titulaire, Contractuel | 11/01/2022 | VILLE DE LAUDUN L'ARDOISE

Dossier du mois

Rueil-Malmaison - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article