Premiers secours : obligation de formation pour les agents publics

Coralie Donas
DOSSIER : Droits et obligations des fonctionnaires

Toute personne nouvellement recrutée dans la fonction publique, qu’elle soit fonctionnaire ou contractuelle, doit, depuis une circulaire de 2018, être formée aux gestes de premiers secours.

Agents publics suivent une formation aux premiers secours

Alerter les secours, masser, défibriller, traiter les hémorragies... Ces gestes essentiels peuvent sauver des vies, ces accidents étant à l’origine chaque année de 20 000 décès et 50 000 hospitalisations.

Soucieux de diffuser une culture commune de sécurité civile, le gouvernement exige des employeurs publics des trois versants de la fonction publique qu’ils généralisent les formations aux gestes de premiers secours auprès de leur personnel.

Une formation aux gestes de premiers secours pour tous les agents publics

C’est depuis la circulaire du 2 octobre 2018, « relative à la généralisation auprès de l’ensemble des agents publics des formations aux gestes de premiers secours », une obligation.

Les agents des trois fonctions publiques (territoriale, État et hospitalière), qu’ils soient fonctionnaires ou contractuels, doivent être formés aux gestes de premiers secours.

>> A lire aussi : Les agents publics peuvent-ils tout dire sur les réseaux sociaux ?

Former les agents à une culture commune de sécurité civile

La circulaire de 2018 s’inscrit dans le cadre plus large d’une diffusion d’une culture commune en matière de sécurité civile.

La fonction publique devant être exemplaire, la circulaire demande aux employeurs publics de mettre en œuvre des plans de sensibilisation et de formation aux gestes qui sauvent.

Les employeurs publics ont pour obligation de former tous les agents aux premiers secours

« L’obligation se confond avec l’obligation de formation à la sécurité. Ce qui est nouveau avec la circulaire, c’est de responsabiliser les employeurs publics pour qu’ils deviennent prescripteurs », souligne la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP).

Précision : la circulaire concerne les personnes qui n’ont jamais été formées sur le sujet.

« Or, beaucoup ont déjà suivi une formation », souligne Dominique Riehl, responsable nationale de la spécialité santé et sécurité au travail à l’Institut national des études territoriales (INET).

>> A lire aussi : Statut des fonctionnaires : des droits et des obligations

Deux formats pour se former aux premiers secours : GQS et PSC1

GQS, les gestes qui sauvent en deux heures

« Sensibilisation aux gestes qui sauvent » (GQS) est une formation de deux heures, régie par arrêté du 30 juin 2017.

Elle a pour but de :

  • savoir assurer sa propre sécurité, celle de la victime ou de toute autre personne
  • de transmettre au service de secours d’urgence les informations nécessaires à son intervention
  • réagir face à une hémorragie externe en installant la victime dans une position d’attente adaptée
  • utiliser un défibrillateur automatisé externe face à une victime en arrêt cardiaque

PSC1, prévention et secours civiques en sept heures

La formation « prévention et secours civique de niveau 1 » (PSC1) dure sept heures et est définie par arrêté du 24 août 2007. Elle a pour but :

  • d’assurer une protection immédiate, adaptée et permanente pour l’agent, la victime et les autres personnes des dangers environnants
  • de transmettre l’alerte au service le plus adapté
  • de réaliser immédiatement les premiers gestes de secours face à une personne victime d’une obstruction des voies aériennes, d’un saignement abondant, en arrêt cardiaque ou victime d’un malaise ou d’un traumatisme

>> A lire aussi : Des évolutions dans les droits et devoirs des fonctionnaires

Une formation obligatoire dès l’entrée dans la fonction publique

Les personnes qui ont suivi le cursus d’une école de service public en formation initiale de plus de six mois ont toutes déjà été formées aux premiers secours.

Elles reçoivent le certificat de compétences correspondant à l’unité d’enseignement PSC1.

Pour un cursus égal ou inférieur à six mois, les nouveaux agents sont sensibilisés aux gestes qui sauvent (GQS).

Les nouveaux agents sont sensibilisés aux gestes qui sauvent

Les employeurs publics doivent, dans les douze mois de la prise de fonction, faire suivre à minima une formation de sensibilisation GQS aux agents titulaires ne bénéficiant pas d’une formation initiale délivrée au sein d’une école de service public ou aux agents contractuels qu’ils embauchent.

Les personnes qui ont déjà suivi des formations en ce domaine bénéficient d’une simple remise à niveau.

Des formations continues pour les agents en poste

Les employeurs publics et le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) établissent dans leurs plans de formation des actions de sensibilisation GQS à destination des personnes qui n’ont jamais suivi de formation ainsi que de celles pour lesquelles un rappel est nécessaire.

Il est de la responsabilité des employeurs d’informer régulièrement les agents sur l’offre disponible et de sensibiliser les supérieurs hiérarchiques pour qu’ils acceptent les demandes formulées et qu’ils encouragent leurs équipes à répondre à l’offre présentée.

Le certificat de compétence PSC1 est valable sans limitation dans le temps. Les employeurs sont toutefois invités à organiser des séances de remise à niveau et à proposer au détenteur du PSC1 des actions régulières pour réviser les gestes de premiers secours, en particulier le massage cardiaque.

Les personnes concernées peuvent également solliciter à cette fin l’organisme qui les a formées.

Où se former aux premiers secours dans la fonction publique ?

Pour les collectivités, le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) organise depuis plusieurs années différentes formations :

« Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC1) », « Sauveteurs et sauveteuses secouristes du travail (SST) » et « Sensibilisation aux gestes qui sauvent (GQS) ».

« Nous ne sommes pas sur les mêmes niveaux de formation : la sensibilisation dure deux heures, la formation PSC1, 7 heures, et le module SST, 14 heures", détaille Dominique Riehl.

" Ce dernier, que nous dispensons dans le cadre d’une habilitation avec l’INRS*, est bien sûr le plus complet et comprend une partie prévention et une partie manipulation".

La formation PSC1, proposée par les délégations régionales du CNFPT, ne peut être organisée que par des prestataires habilités et agréés, comme la Croix Rouge.

* l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE D'AUBERGENVILLE

3 Gardiens-Brigadiers de Police Municipale H/F

Titulaire, Contractuel | 16/05/2022 | VILLE D'AUBERGENVILLE

VILLE DE MANDRES LES ROSES

Responsable du Service financier H/F

Titulaire, Contractuel | 16/05/2022 | VILLE DE MANDRES LES ROSES

INFOPRO DIGITAL

Attaché Commercial Sédentaire H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 16/05/2022 | INFOPRO DIGITAL

INFOPRO DIGITAL

Commercial Sédentaire B to B H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 16/05/2022 | INFOPRO DIGITAL

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

Fonctionnaire au travail dans la fonction publique

Devenir fonctionnaire

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article