"On ne cherche pas un emploi, on apporte ses compétences"

Christine Cathiard • mis à jour le
DOSSIER : Tous les conseils aux candidats de la fonction publique

Marc-Antoine Poisson a travaillé pendant 10 ans dans le secteur public avant de devenir consultant. Il livre ses conseils à ceux qui recherchent un emploi dans l’encadrement de la fonction publique.

Entretien de recrutement

"Tout le monde cherche un emploi. Il faut se différencier tout de suite en entretien, expliquer ce que vous allez offrir à la structure: voici ce que je vous apporte, qui va répondre à vos besoins. Expliquer, aussi, votre vision, votre croyance..."

Lors de l’entretien d'embauche, il faut suivre l’adage "qui se ressemble s’assemble", dans le partage de valeurs.

Marc-Antoine Poisson (CEE management, en photo) apporte ce type de conseils aux candidats en recherche d'emploi. Il intervient aussi auprès d’équipes de management: "J’apporte des conseils adaptés aux candidats futurs dirigeants: vous allez avoir à encadrer des équipes, comment allez-vous appliquer la notion du sens, comment allez-vous apporter une vision à vos équipes... ?"

Les questions clés à poser lors de l’entretien de recrutement

"Lors d’un entretien d’embauche, vous apportez vos compétences. Si vous êtes un futur cadre, il est impératif de le montrer au recruteur: montrer ce que vous allez transformer dans votre mission, comment vous embarquerez vos équipes et ce que vous mobiliserez comme potentiel pour mettre à profit tout votre être."

Chez les jeunes générations, ce sentiment est renforcé, car elles remettent en cause le système économique actuel, c’est la fameuse génération Z en recherche de métiers dans lesquels ces jeunes vivent leurs valeurs. "Ils ont besoin de plus de sens, d’être "challengés", d’être "feed-backés" et ils ont un rapport libre à l’employeur... La pyramide n'a plus de sens pour eux, même si elle est nécessaire à l’organisation, mais plus dans les modes traditionnels." 

Idem, selon Marc-Antoine Poisson, pour la génération Y: "Beaucoup d’entre eux se dirigent vers les organisations non gouvernementales (ONG), même après une école de commerce ou d’ingénieurs. Cette volonté reflète leurs valeurs, et leur futur emploi doit être en  adéquation avec cela."

> Lire aussi : La génération Z rétive au management?

 

Plus tard, je serai manager...

"Etre un futur manager, c’est savoir ressouder l’équipe, expliquer à chacun sa mission. Etre performant aussi, identifier les freins et les buts communs, les valeurs pour le service public et les valeurs que l’équipe va créer. En gros, comment je "crée" des cadres qui prennent des risques", assure Marc-Antoine Poisson, qui ajoute: "En tant que manager, je donne cet exemple: non pas arriver avant et partir après tout le monde, à l’ancienne, mais ne pas laisser un collaborateur sans réponse; le soutenir dans la difficulté, sans materner; savoir cajoler, écouter, recadrer, être empathique et ferme."

"Le bon chef, c’est celui ou celle qui parvient à l’équilibre entre douceur et recadrage, à parler avec les équipes, tout en gardant du temps pour soi, c’est de l’humain.



"L’enjeu pour les candidats, c’est de trouver le bon équilibre: trouver le lieu où vous vous sentirez le mieux. Lors de l’entretien, il faut suivre l’adage 'Qui se ressemble s’assemble' dans le partage de valeurs. Et sentir que l’on va avoir un feed-back et ce que l’organisation est susceptible de nous apporter.
Alors, plutôt que "je cherche" un emploi, nous devrions dire : "J’ai des compétences à apporter".

> Lire aussi : DGA, DGS : devenez manager 3.0

Dossier du mois

concours-fonction-publique-3eme-voie

Concours de la fonction publique territoriale : troisièmes concours

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK