"L’Armée répond à deux aspirations fortes chez les jeunes : l’engagement et la formation"

Séverine Cattiaux • mis à jour le
DOSSIER : Militaires et civils : les métiers de l'armée

Saviez-vous qu’une mairie peut être jumelée à un escadron, un sous-marin, un régiment ou une frégate de l’Armée? En France, 153 collectivités territoriales sont les marraines d'unités opérationnelles des forces armées ! Entretien avec Louis Giscard d’Estaing, président de l’Association des villes marraines des forces armées (AVMfa) depuis 2014 et maire de Chamalières, commune du Puy-de-Dôme jumelée à la flottille 36-F d’Hyères depuis 2009.

Jumelage Cambrai-armée

Réunies au sein de l’Association des villes marraines des forces armées (AVMfa), des collectivités locales tissent des liens privilégiés avec leur filleul(e), en recevant régulièrement, à travers moult événements (cérémonies, expositions, remises de médaille, etc.), des soldats, marins, aviateurs ou gendarmes. Ce faisant, elles participent à faire connaître la diversité des métiers de l’Armée auprès des jeunes et, dans une certaine mesure, à leur engagement concret pour la Défense nationale.


En quoi consiste le jumelage d’une unité des forces de l’Armée par une collectivité?

Louis Giscard d’Estaing (photo ci-contre) : Tradition pluriséculaire, le jumelage d’un bâtiment, d’un équipement de l’Armée, trouve son origine sous l’Ancien régime, puis il a évolué (…) Autrefois, c’était un moyen pour l’Armée de financer son déploiement, ses équipements. Aujourd’hui, l’association se contente d’apporter une aide modeste aux familles des militaires blessés ou morts pour la France. La portée du jumelage est désormais d’ordre symbolique. Elle n’en est pas moins forte et s’incarne à différents moments qui sont autant d’occasions de resserrer les liens entre la collectivité, ses habitants et les forces armées.

Désormais symbolique, la portée du jumelage avec une unité des forces armées n'en est pas moins forte...

A travers ces jumelages, les collectivités et l’Armée sensibilisent les citoyens aux enjeux de la Défense. C’est d’autant plus nécessaire de nos jours, avec la menace terroriste qui pèse sur notre sol et ailleurs, et étant donné l’inquiétante émergence de puissances militaires mondiales ou régionales.


Les villes jumelées favorisent-elles l’embauche des jeunes dans l’armée ?

Non, pas directement. La formule du jumelage représente toutefois pour l’Armée une voie, sinon de recrutement de jeunes, au moins de sensibilisation, en complément de toutes les démarches de recrutement mises en oeuvre par ailleurs, à travers les centres d'information et de recrutement des forces armées (Cirfa).

Cette approche des jeunes via le jumelage des collectivités s’effectue par petites touches, et porte visiblement ses fruits. Lors des anniversaires de jumelage, on se rend compte qu’un nombre significatif de militaires sont issus des villes et territoires jumelés. Les militaires issus du cru sont particulièrement heureux et fiers de mettre en évidence cette relation entre leur territoire et l’Armée. L’effet miroir peut à son tour éveiller des vocations…

Les rencontres avec les militaires sont souvent des moments importants dans le parcours des jeunes. Ainsi dans le cadre de notre jumelage avec la flotille 36-F, Chamalières a eu l’honneur à plusieurs reprises de recevoir la visite d’un hélicoptère Panther, qui s’est posé sur notre commune. Les élèves des écoles et les collégiens ont alors échangé avec l’équipage d'officiers, de sous-officiers et de marins. Certains sont montés dans l’hélicoptère.

Les rencontres avec les militaires sont souvent des moments importants dans le parcours des jeunes.

Ces rencontres sont l’occasion de découvrir les missions des hélicoptères Panther, déployés sur toutes les mers du globe, régulièrement impliqués dans les opérations de contrôle de trafic maritime, de secours, de lutte contre le trafic de drogue. Par ailleurs notre association incite les écoles et collèges à s’intéresser à l’unité jumelée par leur commune, en organisant chaque année un concours qui récompense les meilleures vidéos et reportages.

 

Encourageriez-vous un jeune à rejoindre les forces armées ?

Oui, car les débouchés sont nombreux. Les forces armées constituent un très gros recruteur, ce sont des dizaines de milliers d’offres d’emplois.

L’Armée a véritablement la capacité de fournir une formation initiale et des perspectives de carrière.

Par ailleurs, l’Armée répond à deux aspirations fortes chez les jeunes : l’engagement et la formation. En participant à l’effort de Défense, les jeunes témoignent directement de leur engagement citoyen.

Le deuxième aspect très intéressant est l’accès à des formations à des métiers très différents, à des technologies de plus en plus sophistiquées. L’Armée a véritablement la capacité de fournir une formation initiale et des perspectives de carrière.

Photo de une - Visite de la base aérienne de Cambrai par une classe d'élèves de quatrième.

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2017

La fonction publique en chiffres - 2017

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article