Le prof qui aimait être prof

Christine Cathiard • mis à jour le
DOSSIER : Devenir enseignant

Steve Gadet est l’auteur du livre "A l’aide ! Les cultures urbaines sont dans ma classe" . Entre humour et sérieux, il explique aussi son engagement et l’amour de son métier. Nous lui avons posé quelques questions…

Steve Gadet (Fola)

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Steve Gadet - Ce livre est né de mon travail de terrain dans les établissements scolaires de la Martinique et de Guadeloupe, du travail mené en prison auprès de détenus mineurs. Il est aussi né, aussi, de mes lectures sur un mouvement, aux Etats-Unis, qui a choisi de transmettre du savoir par le biais des cultures urbaines dans des milieux où ces univers structurent la vie des apprenants.

L'éducation nourrit des émotions démocratiques et permet aux jeunes citoyens de prendre leur place dans le pays.

 

Quel est le rôle de l’éducation ?

A mon avis, l'éducation prépare à avoir les bons réflexes pour s'interroger, trouver des réponses pertinentes par des moyens pertinents, et se construire. Elle fait naître de nouvelles dispositions chez les apprenants. Elle nourrit des émotions démocratiques et permet aux jeunes citoyens de prendre leur place dans le pays. Je pourrais dire encore plein de choses. C'est un débat sans fin, car c'est une notion très importante et qui a plusieurs dimensions.

 

"A l’aide ! Les cultures urbaines sont dans ma classe !": ce titre résonne comme une sorte d’appel à l’humour, pourquoi ?

Ce titre fait écho aux remarques que j'ai entendues concernant des attitudes récurrentes dans les salles de cours. Ces attitudes sont souvent en lien avec les cultures urbaines. J'ai compris qu'au lieu de crier à l'aide, on peut les déchiffrer et utiliser leur puissance au service de l'éducation.

Au lieu de crier à l'aide, on peut déchiffrer les cultures urbaines et utiliser leur puissance au service de l'éducation.

 

Quel est l'intérêt, pour un prof, de connaître les cultures urbaines ?

Un prof qui cherche à mieux comprendre ces univers met en place un pont vers les jeunes générations.

C'est aussi un levier pour recréer de la motivation dans la salle de cours, une manière d'être en prise directe avec une réalité qui façonne beaucoup de personnes aujourd'hui.

C'est aussi un moyen de nourrir la confiance de ceux qui aiment ces mouvements, afin qu'ils ne voient pas l'école comme un endroit où ils doivent cesser d'être eux-mêmes pour devenir plus éduqués.

 

Vous dites ne pas vouloir laisser votre engagement à la porte de votre salle de classe ?

Je crois que l'authenticité et l'humanité sont des choses importantes en salle de cours. Cela peut prendre des formes différentes en fonction des contextes et de nos personnalités. Mais je veux avoir de vrais échanges avec mes étudiants. Donc, je puise dans mes expériences, dans mes engagements pour échanger avec eux.

La vie est très courte, l'année scolaire, universitaire aussi. J'ai très peu de temps pour allumer la flamme, pour ouvrir des fenêtres mentales, intellectuelles... Aussi,  j'ai appris à enseigner avec tout ce que suis, de manière passionnée. 

Propos recueillis par Christine Cathiard

 

Bioexpress  Steve Gadet  

  • Né en 1978 à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise), Steve Gadet a grandi en Guadeloupe, fait ses études en Martinique, travaillé en Jamaïque et vit maintenant à Fort-de-France.
  • Maître de conférence à l'Université des Antilles en études Anglophones, spécialisé dans l'histoire des États-Unis, il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont des essais, des livres universitaires, des fictions, un récit de voyage et des articles universitaires en anglais et en français.
  • "A l'aide! les cultures urbaines sont dans ma classe", L'Harmattan, 2018

 

Dossier du mois

concours-fonction-publique-etat

Concours de la fonction publique de l’Etat

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article