Diversité, concours, offre pédagogique... : où en sont les écoles du service public ?

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les écoles de la fonction publique

Réunis le 11 avril 2014 à Paris, à l'occasion d'un colloque, des directeurs d'écoles de formation administrative, dont la plus connue est l'ENA, ont échangé sur les évolutions récentes du concours et de la professionnalisation. Il a aussi été question de la diversité sociale des élèves. Compte rendu des débats et petites phrases entendues lors de cette rencontre.

homme-femme-illustrationcolloquecowgirl11

Le concours, la diversité sociale des élèves, la professionnalisation et l'offre pédagogique des écoles de formation administrative (EFA), des plus prestigieuses, comme l'ENA, à d'autres moins connues comme l'Ecole nationale d’administration pénitentiaire (ENAP), étaient au programme du colloque, organisé le 11 avril, à Paris par Les Cahiers de la fonction publique (Editions Berger-Levrault), avec l’Institut français des sciences administratives. Que peut-on retenir des échanges entre les directeurs d'établissement aux différentes tables rondes de cette rencontre ?

Concours d'entrée : mieux cerner la personnalité du candidat

Le principe du concours en tant que mode de recrutement des EFA n'est pas remis en cause. Au contraire. "C'est encore ce qui sert le mieux le principe de neutralité des fonctionnaires", juge la directrice de l'ENA, Nathalie Loiseau. Mais il a évolué : de nombreuses écoles ont intégré des épreuves visant  tester le comportement du candidat, seul ou en groupe, et évaluer plus en profondeur sa personnalité. Pour être admis, le savoir académique ne suffit pas, il faut aussi prouver que l'on a le "bon profil".

Le concours d’entrée n’est pas un concours de beauté. C’est un acte de recrutement. Je ne suis pas sûre que l’on en ait eu conscience dans le passé.

Nathalie Loiseau

A l'Ecole nationale de la magistrature, l'épreuve de grand oral comprend désormais un exercice appelé "mise en situation" : il s'agit d'une sorte de jeu de rôles qui placent les candidats dans une relation de travail collective, explique le directeur de l'ENM, Xavier Ronsine. Le jury observe le comportement des candidats avant de les recevoir en entretien individuel l (lire le post des Chevaliers des grands arrêts qui raconte cela en détail cet exercice).

L’Ecole nationale supérieure de police (ENSP) soumet le candidat à un « parcours de stress ». Mis en difficulté par des "facteurs de stress", le candidat est bombardé de questions sur ses connaissances auxquelles il doit répondre dans un temps limité. "C’est assez compliqué. Cela révèle un talent personnel", commente  la directrice de l'ENSP Hélène Martini.

Un homme de dossier n’a pas forcément sa place dans la police, où le travail se fait en équipe.

Hélène Martini, directrice de l'ENSP

A l'ENA, un professionnel des ressources humaines fait désormais partie du jury pour valider des compétences jugées nécessaires au futur haut fonctionnaire.

La diversité sociale des élèves : on est loin du but

Il y a longtemps que les EFA ont pour objectif d'accroître la diversité sociale des élèves. Les écoles préparatoires ont été créées à cette fin, en 2008 ((Dans ces classes, des candidats d'origine modeste reçoivent un soutien pédagogique et matériel dans le cadre de leur préparation à différents concours de la fonction publique.)). Mais dans la plupart des écoles, on est loin du but. De même s'agissant de la parité entre les femmes et les hommes. Tous les directeurs présents au colloque le déplorent, à commencer par la directrice de l'ENA.

Sommes-nous en train de recruter les meilleurs ou les enfants et petits-enfants des meilleurs d’autrefois ?

Nathalie Loiseau, directrice de l'ENA

L’ENSP recrute des élèves issus d'un milieu modeste, rural, "mais pas forcément parmi les jeunes des zones sensibles", regrette la directrice, Hélène Martini. Nous réfléchissons à améliorer ces recrutements ». Hélène Martini préside également le Réseau des écoles de service public (RESP), qui regroupe 39 écoles des trois fonctions publiques et assimilées. 28 classes préparatoires intégrées y ont été créées, et la moitié des élèves ont réussi un concours de la fonction publique en 2012. Mais les lauréats ne sont pas représentatifs de l'ensemble de la société française.

A l'INET, la parité existe

Jean-Marc Legrand, directeur de l'Institut national des études territoriales est satisfait de la parité réalisée depuis une dizaine d’année à l’Inet. Mais il déplore le manque de diversité sociale: "presque 60% des lauréats ont des parents cadres ou exerçant une profession libérale, et deux tiers des élèves ont suivi les cours d’un institut d’études politiques".

La professionnalisation : comment faire mieux, et plus...

Les EFA ont innové pour améliorer la professionnalisation des élèves. L'INET a mis en place un conseil de professionnalisation, les instituts régionaux d'administration (IRA) un carnet de professionnalisation, l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) encourage le décloisonnement en incitant les élèves à faire de la recherche et à s'ouvrir à l'international, l'Ecole nationale d'administration pénitentiaire (ENAP) pratique "l'évaluation des capacités", qui ne repose pas sur les notes obtenues.

Offre pédagogique et "nouveaux défis"

Ces écoles sont dites « d’application » car elles sont chargées de former des étudiants déjà diplômés de l'enseignement supérieur)) et ne conduisent pas à priori à l'obtention de diplômes. Or, selon les directeurs présents au colloque du 11 avril, elles se trouvent  aujourd'hui "écartelées" entre l'exigence professionnalisation et une demande de formation diplômante.  Elles sont donc contraintes de s’adosser à des universités pour proposer des épreuves de master afin d’offrir un niveau de formation et de recrutement équivalent.

Ces écoles vont encore évoluer pour rationaliser leurs outils et implantations, sous la contrainte des 50 milliards d’économie à trouver, et étudient d’autres modalités pédagogiques émergentes, comme les campus numériques et les MOOC.

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2014

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article