Dans la fonction publique hospitalière aussi, des femmes discriminées

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Objectif : égalité femmes-hommes dans la fonction publique

La réponse tient en 4 chiffres : 45% des postes de direction tenus par des femmes. 80% de cadres soignants, mais 15% de femmes chefs d’établissement seulement, et 10% de directrices générales de CHU.

metiers-hopitalphovoir072014

Quelques chiffres encore : 47 % de praticiennes hospitalières, 16 % de professeures des universités-praticiennes hospitalières, 23 % de chirurgiennes… Certes, le concours est accessible à tous, mais dans la fonction publique hospitalière comme dans les autres fonctions publiques, accéder aux plus hauts postes ressemble, pour les femmes, à un parcours de combattante. L'une des raisons, soutiennent certains, c'est que les intéressées elles-mêmes s'autocensurent.

Ce qui peut jouer, c’est l’autocensure de la femme.

Ainsi, Stéphane Michaud, président de l'Association française des directeurs des soins), écrit, dans le magazine de la Fédération hospitalière de France (juillet 2014) : « Ce qui peut jouer, c’est l’autocensure de la femme elle-même, y compris à se décider à suivre la formation à Rennes" , ville qui abrite l'école des élèves directeurs d'hôpital.

Une discrimination systémique - Loin de parler d’autocensure, Brigitte Grésy, inspectrice générale des affaires sociales, membre du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, auteure du rapport sur l’égalité professionnelles remis en 2009 au ministère du Travail, évoque des causes identiques (que dans le secteur privé) "et connues :

  • le non-partage des tâches parentales et domestiques,
  • la discrimination systémique exercée par les employeurs, qui estiment que les femmes sont moins flexibles et disponibles que les hommes. Ces discriminations jouent à plein dans la fonction publique."

Une discrimination systémique est une discrimination favorisée par un système, par des habitudes, des usages et des manières de faire.

Salaires, temps de travail : l'inégalité, toujours -  Les trois quarts des temps partiels à l’hôpital sont pris par des femmes, ce qui a forcément un impact sur les salaires. D’autant plus que les postes les plus précaires sont occupés par des femmes. Les agents de soins hospitaliers sont à quasi 100% des femmes ! Et seuls 15 % des  cadres supérieurs sont des femmes…

A Thuir (Pyrénées-Orientales), une référente égalité a été nommée. Un comité de pilotage a été créé pour agir sur l’égalité en termes de rémunération, de déroulement des carrières.

Cachez-moi ces blouses roses... - Le renouvellement des tenues du personnel du centre hospitalier de Soissons a été l’occasion d’éliminer les couleurs trop « féminines », comme le rose fuschia. On a quand même gardé le rose pour les sages-femmes. Des actions symboliques, mais qui finiront peut-être par modifier les représentations hommes-femmes dans la société.

Pour aller plus loin

 

  Vous cherchez un emploi ? Retrouvez l’historique de vos candidatures en ligne dans la rubrique « Candidatures » de votre espace personnel sur emploipublic.fr. Créez votre compte

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE CLAMART

Chef de Projet EDMA (Etudes, Développements et Maintien Applicatif) (H/F)

Titulaire, Contractuel | 21/11/2019 | VILLE DE CLAMART

Commercial Sédentaire B to B H/F

Commercial Sédentaire B to B H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 21/11/2019 | Anonyme

SIGIDURS

ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES H/F

Titulaire, Contractuel | 20/11/2019 | SIGIDURS

VILLE DE PONTARLIER

Assistant de conservation du patrimoine (h/f)

Titulaire, Contractuel | 20/11/2019 | VILLE DE PONTARLIER

Dossier du mois

Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article