Conservateurs de musée : la relève n'est pas assurée

Martine Doriac • mis à jour le
DOSSIER : Travailler dans la culture

Souvent proches de la retraite, les conservateurs de musée sont 150, fin 2009, à poursuivre leur activité au-delà de 60 ans : une cinquantaine dans la fonction publique de l'Etat et une centaine dans la territoriale. Car leur relève n'est pas assurée. La profession de conservateur de musée risque de pâtir d'une absence de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

Métiers de la culture - Musées

(Mis à jour le  17/06/2020) A peine plus d'un millier de conservateurs du patrimoine sont en activité en France en 2009, dont un peu plus de 800 conservateurs de musée. Dans la fonction publique territoriale, d'après l'étude sur la démographie des personnels territoriaux du CNFPT, ils étaient 867 fin 2006, dont 58 % de femmes, et 726 titulaires âgés en moyenne de 50 ans.

Or le nombre d'élèves conservateurs formés à la spécialité "musées" par l'Institut national du patrimoine (INP) est insuffisant pour couvrir les besoins. "490 d'entre nous vont partir à la retraite d'ici à dix ans. Au rythme où l'on forme actuellement, il faudra 32 ans et plus de seize promotions pour remplacer les partants", se désolait Christophe Vital, président de l'Association générale des conservateurs des collections publiques de France (AGCCPF) et conservateur en chef à la Roche-sur-Yon, lors d'une rencontre professionnelle intitulée "Les musées ont-ils encore besoin de professionnels ?" aux Entretiens territoriaux de Strasbourg, le 3 décembre 2009.

Des fonctions de conservateur occupées par des attachés, des contractuels ou des administrateurs civils

Des postes de conservateurs sont vacants. D'autres profils peuvent les occuper, sous réserve d'une habilitation sur titre et sur expérience par la commission nationale d'évaluation, qui a accepté 60 candidatures extérieures entre 2003 et 2008. Les fonctions de conservateurs sont occupées, dans certains musées, par des attachés, voire des assistants de conservation ou des contractuels, tandis que les directions des grands établissements attirent des administrateurs civils formés à l'ENA.

Dans ce contexte de pénurie de candidats formés, les conservateurs redoutent une baisse de qualification de leurs fonctions. Le code du patrimoine leur donne pour mission d'assurer des activités scientifiques dans les musées, de faire l'inventaire et le récolement des collections. "Le risque existe de voir les musées de France dénaturés en tant que service public et culturel", mettait en garde Christophe Vital.

"Nous sommes à la fois polyvalents et experts. Nous essayons de faire progresser la connaissance. Nous avons un rôle scientifique et de vulgarisation. Nous devons mobiliser de nombreuses compétences, animer des projets, trouver des partenariats, du mécénat, être curieux, innovants, pédagogiques et ouverts à tous, et cela avec un haut niveau de service public", soulignait à cette occasion Catherine Cuenco, conservateur en chef du patrimoine, chargée de mission au CNAM.

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE VOISINS LE BRETONNEUX

Chef Adjoint du service Finances (H/F)

Titulaire, Contractuel | 23/02/2024 | VILLE DE VOISINS LE BRETONNEUX

VILLE DE VOISINS LE BRETONNEUX

Auxiliaire de puériculture (H/F

Titulaire, Contractuel | 23/02/2024 | VILLE DE VOISINS LE BRETONNEUX

CC DE SABLE SUR SARTHE

DIRECTEUR(TRICE) DES RESSOURCES F/H

Titulaire, Contractuel | 23/02/2024 | CC DU PAYS SABOLIEN

SDIS DU VAL D'OISE

CHARGÉ D’OPÉRATIONS DE CONSTRUCTION (H/F)

Titulaire, Contractuel | 22/02/2024 | SDIS DU VAL D'OISE

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

ville de Paris

Ville de Paris - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article