24 heures avec la police municipale de Châtillon

Christine Cathiard • mis à jour le
DOSSIER : Sécurité, défense

Envie de devenir policier municipal ? Vous allez découvrir en vidéo le quotidien de la police municipale de Châtillon (Hauts-de-Seine). Votre guide : la dynamique Virginie Garnier, 38 ans, qui a pris la direction du service au printemps 2018.

police municipale châtillon

La vie d'une police municipale (PM) est encadrée juridiquement par le code des collectivités territoriales. Elle a ainsi pour mission principale d'assurer "le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques" (article L2212-2) et, partant, la sécurité des personnes et des biens. 

La police municipale est d'abord une police de prévention. Aussi pratique-t-elle au quotidien l’ilôtage, qui recouvre la prise de contact avec les commerçants et les habitants, la sécurisation des manifestations, la prévention des troubles à l’ordre public ou encore la prévention dans les écoles.

D'un côté, les policiers municipaux doivent assurer la tranquillité des habitants, de l'autre ils doivent lutter contre la délinquance.


Pour être efficace, une police municipale doit "marcher sur ses deux jambes". D'un côté, l'aspect préventif (rencontrer, informer, rassurer les habitants) et de l'autre, l'aspect répressif avec des actions s'inscrivant dans la lutte contre la délinquance.

La police municipale est chargée de repérer les infractions à la loi et au règlement, au code de la route et aux arrêtés du maire pris dans le cadre de son pouvoir de police sur sa commune (arrêtés municipaux) notamment.

Elle doit aussi faire respecter le code de l’environnement (dépôt des déchets), le code rural, la législation sur les chiens dangereux, les nuisances sonores, la police des gares, etc.

Armement et protection des policiers 

La plupart des agents sont dotés d’un équipement de protection individuelle, qui diffère selon la ville où ils travaillent. Tous les policiers sont armés, mais tous ne sont pas équipés d'armes à feu.

Dans cette vidéo, les policiers municipaux sont dotés de gilets pare-balles, d'armes à feu, de lanceurs de balles de défense, de tonfas, de matraques, de bombes lacrymogènes…

Policier municipal/policier national : quelles différences ?

Le policier municipal travaille sous l'autorité du maire (autorité territoriale) ou le président de l’intercommunalité pour une police intercommunale. Le policier national, lui, dépend de l’Etat : le ministère de l’Intérieur.

Le policier municipal peut faire des enquêtes administratives. Mais il n’a pas de pouvoir d’investigation. Il peut toutefois seconder un officier de police judiciaire (un policier national, par exemple). Un poste de police municipale n’a pas de lieu de garde à vue. 

En matière de tir et d’armement, il y a aussi des différences entre ces deux polices : l’armement est de principe pour le policier national, alors qu’il dépend d’une décision du maire pour le policier municipal.

Passer un concours et trouver un emploi...

Tous les policiers municipaux sont fonctionnaires. Il n'y a pas, dans cette filière de la territoriale, de recrutement sur contrat.

 

Dossier du mois

concours-fonction-publique-etat

Concours de la fonction publique de l’Etat

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK