Vers une nouvelle réforme de la gouvernance hospitalière ?

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de direction à l'hôpital

La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a lancé la mission « pacte de confiance pour l'hôpital », dont le rapport final lui a été remis le 4 mars 2013 par Edouard Couty.

Hopital - Equipe

 

Au total, une cinquantaine de propositions sont mises sur la table pour réformer l’hôpital autour de 3 axes : réaffirmer le service public hospitalier, rénover le dialogue social à l'hôpital et engager la refonte de la gouvernance interne des établissements.

Dans sa contribution à la mission Couty, l'Association des directeurs d'hôpital (ADH) déclare souhaiter « s’engager pleinement dans ce nouveau « Pacte de confiance », tout en regrettant que la spécificité des directeurs semble « parfois niée ou remise en cause », notamment « à l’aune d’une réduction massive des effectifs du corps des directeurs d’hôpital, de l’ouverture plus grande des recrutements sur postes fonctionnels, des velléités de fusion avec le corps des D3S et de la remise en question de leur formation ».

Un copilotage à préserver - « Si les DH sont favorables à ce postulat de confiance, ils ne veulent pas non plus être accusés de tous les maux : le DH est à un poste à qui on peut facilement imputer les difficultés du système, confie Frédéric Boiron, président de l'ADH. La position de l'ADH : on ne dirige pas un établissement contre les médecins et les personnels : il s'agit d'un “copilotage” dans un esprit démocratique et républicain. Mais si l'on change les règles tous les deux ans, on fragilise ce copilotage, il faut qu'un établissement reste gouvernable ».

Une culture partagée médico-économique - De son côté, Christophe Gauthier, président du Syndicat des managers publics de sante (SMPS) rappelle qu'au quotidien dans les établissements, les DH, les DS et les D3S sont des éléments importants de la politique de régulation du système de santé. « Mais il ne faut pas que cette pratique se conçoive sous le seul regard gestionnaire : on ne peut pas prendre une bonne décision de gestion économique si derrière il n'y a pas d'intérêt sur le plan thérapeutique. Cela demande d'avoir une culture partagée médico-économique, source d'enrichissement pour tous »

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2014

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article