Trouver un emploi dans la Fonction publique : 9 conseils pour soigner sa e-réputation

Séverine Cattiaux
DOSSIER : La recherche d'emploi sur le web

Les réseaux sociaux sont incontournables dans la recherche d’emploi. Gare toutefois à la manière dont vous vous y mettez en avant. Pour se forger une e-réputation en béton, certaines attitudes sont à privilégier, d’autres à proscrire. On vous dit tout avec Marc Thébault, responsable mission attractivité à la communauté d'agglomération Caen La mer et Benjamin Teitgen, à la Métropole de Rennes. 

reseaux-sociauxflickr-cakerheadlove

Grâce aux réseaux sociaux professionnels - Twitter et Linkeldin pour l’essentiel - vous ouvrez des portes et multipliez vos contacts. C’est ainsi que votre activité sur les réseaux sociaux finit tôt ou tard par  « payer » : une offre d’emploi se présente à vous, une connaissance de votre réseau vous coopte pour un job… Mais ne vous bercez pas d’illusion, cela n’arrive que si vous bichonnez votre e-réputation. Cette dernière se construit par un travail quotidien appliqué, l’e-réputation étant la somme de tout ce que vous faites, écrivez et publiez sur le web. In fine, l’image « virtuelle » que chacun renvoie peut être un "plus" auprès de l’employeur et même faire la différence entre les candidats d’une short list, comme elle peut produire l’effet inverse. Comme s’y prendre alors ? Pas d’inquiétude, les pros vous livrent leurs conseils. Emploi public a interrogé Marc Thébault responsable mission Attractivité, ex-dircom de la communauté d’agglomération Caen La Mer et Benjamin Teitgen, responsable information de la Métropole de Rennes

1 – « On dit ce qu’on fait et ce qu’on est » 

Marc Thébault – « Sur les réseaux sociaux, l’objectif n’est pas de se démarquer à tout prix. L’idée est au moins d’avoir un profil sur les réseaux sociaux à jour, qui corresponde à ce qu’on est dans la vie. Donc ni  sous estimer, ni sur-estimer ce qu’on est. Nul besoin de tomber dans ce travers qu’on voit beaucoup sur Linkeldin de changer les titres, ou d’angliciser ses diplômes, histoire de faire plus pro. Cela ne trompe personne. Je pense que, ce qu’il faut faire dégager, ce sont les qualités professionnelles qu’on a envie de mettre en avant chez soi ».

2. On démontre son intérêt pour son secteur professionnel

Benjamin Teitgen : « Il est très bien apprécié de faire part de ses réflexions, de ses analyses et de participer à des échanges, à des débats sur des problématiques du métier, de partager des coups de cœur qu’on a vu à droite à gauche »

3. On ne s’improvise pas éditorialiste 

Marc Thébault : « Pour se faire une bonne e-réputation, il n’est pas forcément utile de produire des textes, surtout si ce n’est pas sa tasse de thé. D’expérience, je suis des gens sur les réseaux sociaux qui ne sont ni producteurs, ni bloggeurs, mais qui sont de bons veilleurs qui repèrent les articles en lien avec leurs préoccupations. Etre un bon veilleur montre que l'on s'intéresse à ce que l'on fait, aux évolutions de son secteur, etc., et à ce qui se fait ailleurs. C'est un élément positif pour un recruteur ».

4.  On n’abuse pas de l’auto-promo 

Benjamin Teitgen : « L’une des tentations est d’utiliser les réseaux sociaux pour faire sa propre publicité.  Il n’y a rien de plus pénible que les personnes qui se mettent en avant à longueur de posts. Elles fatiguent vite leurs lecteurs et cela devient contre-productif ! »

5. On cite ses  sources 

Marc Thébault : « De plus en plus, sur les réseaux sociaux, on préfère suivre les gens qui citent leurs sources et diffusent des informations vérifiées. Personnellement si je ne peux pas remonter à la source d’une information, ça me gêne.»

6.  On fait le ménage

Benjamin Teitgen : « Pensez à faire le ménage sur tous ses comptes sociaux et supprimez vos « erreurs de jeunesses », vérifiez qu’il n’y a pas des choses qui traînent qui sont un tant soi peu gênante, supprimez tout ce qui peut vous portez préjudice, quand vous êtes en recherche d’emploi. Le mieux est ne poster rien de compromettant, vous n’êtes pas à l’abri d’un petit malin qui fera une capture d’écran ».

7. On met la pédale douce sur les posts intempestifs

Marc Thébault : « En période de recherche d’emploi, évitez les coups de gueule sur réseaux sociaux. Plus globalement, je dirais que la prudence est une ligne de conduite à tenir. Par rapport à ce que vous avez dit dans le passé, je ne suis pas sûr que les DRH dans les collectivités fassent de l’archéologie. Qu’on aille fouiller le compte d’un homme politique, oui certainement, mais le compte d’un futur ingénieur responsable de l’aménagement, là je n’y crois pas ».

8. On glane les recommandations  

Benjamin Teitgen : « Les recommandations sont intéressantes dans la mesure où elles viennent de personnes qui font autorité et référence». Marc Thébault : « Cela fait partie des signes positifs montrant que la personne a laissé des traces, qu’elle a gardé un réseau, qu’elle l’alimente ».

9.  On parle de sa vie privée « en mode privé » 

Benjamin Teitgen : « Il est difficile de séparer l'aspect pro et privé d'une activité de réseautage sur twitter. Quand vous êtes directeur de marketing d’une grande boîte française par exemple, et que vous allez sur Twitter à titre personnel, la plupart des gens qui vous suivent vous estampillent "directeur marketing". C’est ainsi : l’activité professionnelle colle à la peau de toute personne (surtout à un certain niveau de responsabilités) qui diffuse de l’info ».

Offres d’emploi en lien avec l’article

INFOPRO DIGITAL

Commercial Sédentaire B to B H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 03/12/2021 | INFOPRO DIGITAL

INFOPRO DIGITAL

Attaché Commercial Sédentaire H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 03/12/2021 | INFOPRO DIGITAL

VILLE DE LA GAUDE

CADRE DES RESSOURCES HUMAINES (H/F)

Titulaire, Contractuel | 03/12/2021 | VILLE DE LA GAUDE

VILLE DE MANTES LA JOLIE

CHARGE DE MISSION COMMUNICATION INTERNE (F/H)

Titulaire, Contractuel | 02/12/2021 | VILLE DE MANTES LA JOLIE

Dossier du mois

Nom du recruteur - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article