Travailler en crèche : les formations sanitaires restent la voie royale

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la petite enfance

Voici ce que tous les professionnels de la petite enfance savent et vivent depuis longtemps : l’incroyable décalage entre la tonalité sanitaire des qualifications requises pour exercer en crèche et la réalité de leur travail.

enfants-a-ponte

Une enquête qualitative, réalisée à partir d’entretiens et de l’observation des professionnels de 15 crèches collectives de tout statut (municipale, associative et d’entreprise) a été publiée en juillet 2010 par la Direction des études (DREES) rattachée aux ministères du Travail et de la Santé.

"Dans l’immense majorité des cas, on observe des professionnelles ayant souvent une formation sanitaire et s’occupant d’enfants en bonne santé", rappellent ses auteurs. La raison en est la réglementation encadrant les structures petite enfance, mais aussi "la prédominance du modèle sanitaire dans certaines logiques de recrutement", qui fait par exemple préférer des puéricultrices à des éducatrices de jeunes enfants (EJE) pour des postes de direction de structure de plus de 40 places, bien que les EJE peuvent désormais théoriquement postuler, sous réserve de certaines conditions d’expérience notamment.

Des directrices en manque de formation

Selon les directrices puéricultrices, "la mise entre parenthèses des compétences sanitaires est radicale et leurs responsabilités requièrent des compétences dont elles se sentent faiblement dotées : gestion d’équipe, animation du collectif", notent les auteurs, avant de préciser : "Très rares sont celles qui ont suivi une formation spécifique pour prendre la responsabilité entière d’une crèche."

Très rares sont celles qui ont suivi une formation spécifique pour prendre la responsabilité entière d’une crèche.

Des directrices adjointes gestionnaires

La directrice adjointe (poste prévu réglementairement dans les crèches de plus de 60 places) décharge "la directrice d’un certain nombre de tâches, en particulier de gestion (comptabilité, planning, commandes de matériel). […] On peut s’étonner de trouver des infirmières dans ce type de poste (six des onze rencontrées)".

Des EJE en position inconfortable

L’éducatrice de jeunes enfants (EJE) a une "approche psychopédagogique de la petite enfance, très différente de celle des puéricultrices et auxiliaires de puériculture, axée sur les aspects médicaux et sanitaires". "Cependant, au sein des équipes, elle peut être frustrée de ne pas pouvoir faire son travail éducatif » : les situations où il lui est demandé de faire le même travail que les auxiliaires au sein de l’équipe de soins et d’assurer, en même temps, une fonction d’encadrement "ne semblent en réalité pas tenables". "Seule la position de directrice ou d’adjointe permet de clarifier et d’asseoir ce rôle, et d’une certaine façon de consolider la fonction éducative de l’établissement".

Des équipes indifférenciées

"Les qualifications BEP ou CAP sont souvent peu valorisées, alors même que le contenu d’emploi est assez similaire, voire identique à celui d’auxiliaire de puériculture". Reste la "hiérarchie symbolique" et "assez universellement présente", "ne serait-ce que parce que les auxiliaires de puériculture sont mieux rémunérées que les titulaires du CAP petite enfance".

Des solidarités fortes

L’enquête souligne la différence d’organisation  entre les grandes structures, où les professions sont plus différenciées, et les plus petites, où toutes les professionnelles occupent les mêmes fonctions, la directrice prenant part, elle-même, à toutes les tâches.

Si les perspectives d’évolution professionnelle sont quasi inexistantes pour les intervenantes auprès des enfants ("une auxiliaire, quelle que soit son expérience, ne pourra jamais accéder à une fonction de direction"), les auteurs soulignent l’importante autonomie des professionnelles vis-à-vis de leur hiérarchie, ainsi que "des solidarités fortes qui préviennent les situations de souffrance au travail".

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2015

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article