Professionnels de la petite enfance: où travaillent-ils ?

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la petite enfance

Les professionnels de la petite enfance travaillent dans différents univers : celui des crèches, celui des assistantes maternelles, celui des écoles maternelles et l'univers de l'animation. Sans compter le monde hospitalier, avec les maternités et les services de pédiatrie notamment.

parapluie-assurance-enfants-phovoir

Si l'on s'en tient au secteur public de la petite enfance, on distingue les professionnels des structures d’accueil collectif des moins de 6 ans et des services de la protection maternelle et infantile, qui relèvent des collectivités territoriales (fonctionnaires ou contractuels). Et ceux  des établissements publics de santé,  qui relèvent de la fonction publique hospitalière.

Les structures d’accueil collectif des moins de 6 ans

Les établissements ou services d’accueil collectif des enfants de moins de 6 ans proposent un accueil régulier ou occasionnel, essentiellement avant la scolarisation. Leur taille varie de moins de 20 places à 60 places. Qu'ils soient gérés par un opérateur public (commune, département, hôpital, par exemple) ou privé (association ou entreprise), les règles d’encadrement et de qualification du personnel sont similaires.

Dans la majorité des cas, les structures sont gérées par une collectivité locale (communes, conseil général, structure communale) et leurs agents relèvent de la fonction publique territoriale.

Les crèches collectives accueillent des enfants de moins de 3 ans. Elles proposent un accueil régulier, à temps complet ou partiel. La plupart ont des horaires calés sur les horaires de travail des parents (7h-19h). Les crèches sont fermées le samedi, le dimanche et les jours fériés. Personnel : équipe pluridisciplinaire qualifiée.

La micro-crèche peut accueillir, simultanément et au plus, 10 enfants de moins de 6 ans.

La halte-garderie pour les enfants de moins de 6 ans. Elle propose un accueil occasionnel, souple et répondant à des besoins ponctuels. Elle est dirigée par une puéricultrice ou une éducatrice de jeunes enfants diplômée d'Etat.

Le jardin d’enfants accueille des enfants de 2 ans à 6 ans, et le jardin d'éveil accueille au moins 24  enfants de 2 à 3 ans. A mi-chemin entre la crèche et l’école maternelle, il emploie des éducateurs de jeunes enfants et autre personnels diplômés dans la petite enfance.

Le "multi-accueil" représente près des trois quarts des équipements. Il propose à la fois de l’accueil régulier et occasionnel. La tendance (encore marginale) est à l’élargissement des plages d’ouverture pour répondre aux besoins des parents travaillant en horaires atypiques.

Les services d'accueil familial ou crèches familiales emploient des assistantes maternelles agréées.

 

Protection maternelle et infantile (PMI) : les conseils généraux

La PMI s’adresse aux familles, aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 6 ans.

Ses services, placés sous la responsabilité du conseil général, emploient, entre autres, des puéricultrices, auxiliaires de puériculture, sages-femmes et parfois des éducateurs de jeunes enfants sous statut de fonctionnaires territoriaux, pour des actions de prévention médicale, psychologique, sociale et d’éducation à la santé.

 

Le secteur hospitalier : maternités, services de pédiatrie, etc.

Dans le milieu hospitalier, les professionnels de la petite enfance et de la périnatalité travaillent dans tous les services où des enfants ou nourrissons sont présents : maternité, néonatalogie, pédiatrie…

Depuis 1998, une profonde restructuration a abouti à la fermeture des plus petites maternités. Pour les autres établissements, trois niveaux de maternité ont été définis :

  • niveau I (sans service néonatal dans l’établissement),
  • niveau II (présence d’un service de médecine néonatale)
  • et niveau III (présence d’un service de réanimation néonatale).

Les femmes enceintes sont orientées en fonction du niveau de risque qu’elles présentent.

Les centres périnataux de proximité ne sont plus autorisés à pratiquer l’obstétrique, mais peuvent continuer à exercer des activités pré et postnatales (consultations, préparation à l’accouchement, etc. ). S’il ne s’agit pas d’un "classement hiérarchique" des maternités ou des professionnels y travaillant, il est évident que les conditions d’exercice diffèrent selon le niveau de prise en charge du service.

 

Petite enfance : 4 mondes encore trop cloisonnés

En 2013 , la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) a publié une étude sur la formation des professionnels peu qualifiés chargés des enfants de moins de 6 ans :

Cette étude trouve sa source dans une double interrogation. Le développement du jeune enfant étant un "processus global et cumulatif",  l'organisation des services d'accueil et éducatif devrait procéder d'une vision pédagogique unifiée. Ainsi, dans les pays nordiques, ces services relèvent d'un seul ministère, de sorte qu'il n'existerait pas de rupture lorsque l'enfant passe d'un service d'accueil et d'éducation à l'autre.

En revanche, en France, la prise en charge des jeunes enfants est dispersée entre le secteur de la petite enfance proprement dit, placé sous l'égide du ministère des Affaires sociales, l'école maternelle, qui dépend de l'Education nationale, et le périscolaire qui relève du ministère des Affaires sociales, via la Caisse nationale des allocations familiales, et des communes.

Cette dispersion pourrait être négative à un double point de vue : celui de l'intérêt de l'enfant, si une telle dispersion impliquait une rupture dans son développement (intellectuel, affectif, etc.)  et celui de l'évolution professionnelle des intervenants : ceux-ci ont-ils ou non la possibilité d'évoluer d'un secteur à l'autre ?

Concernant l'intérêt de l'enfant, les auteurs de l'étude concluent que les formations, les compétences et activités des professionnels se recouvrent, même si le degré d'approfondissement n'est pas identique et "si une compétence constitue un coeur de métier dans un cas et non dans un autre". Il n'y aurait donc pas lieu de craindre une trop grande rupture lorsque l'enfant passe d'un secteur à l'autre.

En revanche, pour les professionnels, cette continuité n'existe quasiment pas. "Les pratiques exercées au quotidien et les aspirations des personnels interrogés à l'égard de la formation et de leur avenir professionnel donnent à voir une autre réalité", écrivent les auteurs. Cette autre réalité, ce sont quatre mondes relativement étanches entre lesquels il existe peu de passerelles et de mobilité professionnelle :

  1. le monde de l'école maternelle
  2. le monde des crèches
  3. le monde des assistantes maternelles
  4. le monde l'animation

 

Répartition des établissements et services d'accueil  de jeunes enfants selon l'organisme gestionnaire en 2015 (%)
  PUBLIC PRIVÉ
Commune CCAS EPCI Département Autre Association loi 1901 CAF Privé à but commercial Autre : mutuelle, comité d'entreprise, …
STRUCTURES MONO-ACCUEIL 42,7 3,1 2,5 29,7 0,9 19,8 1,3
Crèches collectives 33,3 4,7 3,1 26,7 0,3 30,2 1,6
traditionnelles de quartier 62,9 9,7 0,6 21,2 0,3 4,8 0,5
de personnel 15,9 6,6 41,1 8,6 0,0 17,2 10,6
à gestion parentale 2,2 0,0 0,0 97,8 0,0 0,0 0,0
Micro crèches 10,0 0,1 0,2 28,3 0,4 59,5 1,6
               
Haltes-garderies 61,6 0,4 1,7 31,4 2,4 1,9 0,7
traditionnelles de quartier 64,3 0,3 1,8 28,4 2,5 2,0 0,7
à gestion parentale 6,1 2,0 0,0 91,8 0,0 0,0 0,0
               
Jardins d'éveil 16,7 0,0 0,0 83,3 0,0 0,0 0,0
Jardins d'enfants 48,0 0,4 0,7 47,3 0,4 2,9 0,4
               
STRUCTURES MULTI-ACCUEIL 50,3 0,6 1,8 29,9 0,6 15,1 1,7
traditionnelles de quartier 59,3 0,7 1,4 29,2 0,4 7,5 1,6
de personnel 4,2 0,9 15,2 8,8 0,3 61,5 9,1
à gestion parentale 0,0 0,0 0,0 89,9 10,1 0,0 0,0
Micro crèches 14,9 0,0 0,9 33,0 0,0 49,6 1,4
Multi-accueil collectif/familial 80,4 0,9 1,8 10,5 1,8 4,2 0,3
               
SERVICES D'ACCUEIL FAMILIAL 88,9 0,0 2,6 7,3 0,0 0,3 0,9
ENSEMBLE DES STRUCTURES 50,9 1,2 2,0 29,3 0,8 14,4 1,5
CCAS : Centre communal d'action sociale, EPCI : Etablissement public de coopération intercommunal
Champ · France entière (hors Mayotte). Source · DREES, Enquête Aide sociale 2015 (Volet PMI).

 

Offres d’emploi en lien avec l’article

CAISSE DES ECOLES PARIS 18EME

Directeur/rice de la Caisse des écoles H/F

Titulaire, Contractuel | 27/06/2019 | CAISSE DES ECOLES PARIS 18EME

INFOPRO DIGITAL

 

Recrute par voie statutaire ou contractuelle

DIRECTION DE CRÈCHE

INFIRMIERE PUERICULTRICE (H/F)

Dans le cadre d’emplois des infirmières puéricultrices territoriaux

Depuis plusieurs années, la Ville s’est engagée dans une démarche qualité sur l’accueil des enfants et de leur famille. Cette démarche met en œuvre des organisations permettant à chacun de s’épanouir et de grandir entouré d’équipes pluridisciplinaires ayant un haut niveau de qualification et de professionnalisation. La Petite enfance tient une place privilégiée dans les priorités de la ville, autant d’opportunités pour un épanouissement et une satisfaction professionnelle.

 

En tant que directrice de crèche, vous dirigez et coordonnez l’activité et les ressources d’une structure d’accueil pour des enfants de moins de 4 ans dans le cadre des objectifs du projet municipal de la Petite Enfance et de la réglementation.

    

Missions principales :

  • Garantir la qualité de l’accueil dans l’établissement,
  • Assurer la protection physique et morale des enfants qui lui sont confiés,
  • Organiser et coordonner les moyens et les ressources de sa structure d’accueil,
  • Assurer les astreintes des autres établissements.

 

Activités :

  • Pilotage du projet établissement.
  • Coordination des relations avec les familles.
  • Gestion des équipes et encadrement dans le cadre de la démarche qualité.
  • Gestion administrative et financière

 

">

DIRECTRICE DE CRÈCHE INFIRMIERE PUERICULTRICE (H/F)

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 27/06/2019 | INFOPRO DIGITAL

VILLE DE SEDAN

DIRECTEUR-TRICE DE CRECHE H/F

Titulaire, Contractuel | 21/06/2019 | VILLE DE SEDAN

AURAY QUIBERON TERRE ATLANTIQUE COMMUNAUTE

Un directeur / une directrice du centre aquatique ALREO h/f

Titulaire, Contractuel | 14/06/2019 | AURAY QUIBERON TERRE ATLANTIQUE COMMUNAUTE

Dossier du mois

Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article