Devenir gendarme enquêteur subaquatique

Séverine Cattiaux • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la sécurité

Nageur d'exception, l'enquêteur subaquatique est un gendarme avec palmes, masque et tuba. Profondément curieux, rigoureux, méthodique, il (ou elle) est capable de trouver des indices, voire des preuves, au fond de l'eau, pour les besoins d'une enquête judiciaire. Un métier de passion.

enqueteursubaquatiques-capt-video-gendarmerie

(Mis à jour le 26/06/2020) Plus de 250 gendarmes départementaux servent en qualité d'enquêteurs subaquatiques dans la gendarmerie nationale. Formé et entraîné, le gendarme subaquatique est affecté dans une brigade nautique ou fluviale. Son quotidien : plonger pour récupérer des pièces à conviction, rechercher des corps ou encore procéder à des prélèvements scientifiques dans des conditions difficiles parfois (milieu confiné avec très peu de visibilité).

Dans 80 % des interventions, la température de l'eau ne dépasse pas 10°.

Ce que font les gendarmes subaquatiques en mission

Le gendarme plongeur effectue trois types de missions :

  1. Lors des enquêtes judiciaires, il part à la recherche d'indices et de preuves qui séjournent dans l'eau : épave de voiture, moto, d’avion, de bateau, mais aussi, recherche d’armes, d’objets volés, d’explosifs, ou de produits stupéfiants... Sous l’eau, il fait preuve d’une grande expertise pour éviter la perte des preuves : il balise les objets, effectue des recherches circulaires, prélève des traces (ADN sur les corps), effectue des mesures des distances précises des objets et des corps, prend des photos et fait des vidéos. Il prend note de toute observation utile (trace de coups, choc, etc.).
  2. Le gendarme plongeur a aussi pour mission de rechercher des personnes disparues, qui ont été aperçues au bord de l’eau.
  3. Il porte assistance aux personnes en danger, lors de catastrophes naturelles ou d’importantes inondations.

Comment accéder au métier de gendarme subaquatique

  • Il faut être sous-officier de gendarmerie (SOG) ou officier, et déjà en poste dans la gendarmerie.
  • Avoir moins de 35 ans au 1er janvier de l’année de formation initiale pour cette spécialisation.
  • Etre déclaré apte médicalement.
  • Il faut être également un nageur confirmé et satisfaire aux épreuves de présélection, qui ont lieu au Centre national d’instruction nautique de la gendarmerie (CNING) à Antibes. Parmi ces épreuves : un 200 mètres nage libre, la récupération d'un mannequin à 5 mètres, deux apnées de 20 secondes, réussir un 1.000 mètres dans un temps défini, avec palmes, masque et tuba.

>> Lire aussi : Devenir gendarme : missions, formation, statut

Formation des gendarmes subaquatiques

Une première formation dure cinq semaines et comprend une partie théorique (sciences physiques, utilisation des équipements…) et une partie pratique : exercices en milieu naturels, en mer et en eau douce, en milieux confinés (puits...). Cette formation débouche sur un poste dans une brigade côtière ou fluviale, que le gendarme occupe de 18 à 22 mois, au cours duquel il poursuit sa formation.

Le gendarme plongeur doit suivre ensuite une autre formation obligatoire. Elle dure 4 semaines, pendant lesquelles sont abordées la réglementation et la police judiciaire. Les exercices de pratique sont plus techniques. Le diplôme d'enquêteur subaquatique est alors délivré aux candidats ayant réussi cette deuxième formation.

A savoir

  • L’enquêteur subaquatique s'engage à exercer son métier 7 ans au minimum dans la gendarmerie nationale. Sinon, il devra rembourser sa formation.

Le gendarme plongeur doit régulièrement se maintenir à niveau, par un entraînement régulier, au minimum hebdomadaire, ainsi que par des stages de recyclage.

Statut et rémunération des gendarmes subaquatiques

Statut : agent de la fonction publique de l’Etat, catégorie B ou C, filière sécurité-police. Rémunération selon la catégorie, le grade et le lieu d’affectation.

Evolution professionnelle des gendarmes subaquatiques

Les gendarmes peuvent effectuer une carrière complète en qualité de plongeur, sous réserve de présenter les aptitudes physiques et médicales requises.

L’enquêteur peut évoluer en suivant un nouveau cursus qui comprend trois formations complémentaires aboutissant à des niveaux de qualifications de plus en plus élevés : technicien en identification subaquatique, technicien supérieur subaquatique et l'instructeur subaquatique

>> A voir, la vidéo mise en ligne par la gendarmerie nationale : "Plongez en eaux troubles avec les enquêteurs subaquatiques de la gendarmerie nationale". Les photos de cette page sont extraites de cette vidéo.

Autre spécialité

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

Dates des concours et offres d'emploi 

> Voir les dates des concours dans le domaine de la sécurité (faute de résultat, vous avez la possibilité de laisser une alerte pour être averti par mail)

 

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE PLAISIR

Policiers Municipaux H/F

Titulaire | 07/01/2022 | VILLE DE PLAISIR

VILLE DE VERSAILLES

Agent de surveillance de la voie publique H/F

Titulaire, Contractuel | 14/01/2022 | VILLE DE VERSAILLES

VILLE DE CERGY

DES OPERATEURS/TRICES DE SALLE DE COMMANDEMENT DE NUIT (h/f)

Titulaire | 14/01/2022 | VILLE DE CERGY

VILLE DE CERGY

DES OPERATEURS/TRICES VIDEO DE NUIT (H/F)

Titulaire, Contractuel | 14/01/2022 | VILLE DE CERGY

Dossier du mois

Nom du recruteur - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article