Congés annuels: les droits des fonctionnaires

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Le statut de la fonction publique

Chaque année, le fonctionnaire a droit à des jours de congé rémunérés. La durée de ces congés est fixée par des textes règlementaires. Le fonctionnaire a temps plein travaillant cinq jours par semaine dispose ainsi de 25 jours annuels.

vacances2-pixabay

Un agent de la fonction publique a droit à des congés annuels rémunérés. La durée du congé annuel est calculé en nombre de jours effectivement ouvrés, correspondant au nombre de jours effectivement travaillés par l'agent, et non en fonction de la durée hebdomadaire effective du service.

Tout agent en activité (fonctionnaire ou contractuel) a droit, pour une année de service accompli, du 1er janvier au 31 décembre, à un congé annuel rémunéré d'une durée égale à 5 fois le nombre de jours travaillés par semaine, soit 25 jours par an,

  • qu'il soit fonctionnaire (stagiaire ou titulaire) ou agent contractuel,
  • qu'il travaille à temps plein, à temps partiel ou sur un poste à temps non complet.

Dans la fonction publique hospitalière, un agent à temps partiel a droit à des congés annuels d'une durée égale à celle d'un agent à temps plein. Toutefois, leurs congés seront payés au prorata de la quotité de travail effectuée.

Calendrier des congés, report, congés fractionnés...

Le calendrier des congés est fixé par le chef de service, après consultation de l'agent. Une priorité pour les choix de période est donnée aux agents publics ayant des enfants.

Les congés peuvent être fractionnés ou échelonnés dans l'intérêt du service et, sauf cas particuliers, un agent ne peut pas être absent plus de 31 jours consécutifs. Cette règle n'est pas applicable à l'agent bénéficiant de congés bonifiés.

Important

Fonction publique : des jours de congé en plus

  • Le congé bonifié - C'est un congé accordé au fonctionnaire originaire de métropole travaillant dans un département d'outre-mer (Dom) ou originaire d'un Dom qui travaille en métropole. Il permet de retourner périodiquement dans son département d'origine. Les contractuels n'y ont pas droit.
  • Les "jours de fractionnement" - Des jours de congé supplémentaires peuvent être accordés au fonctionnaire qui utilise ses congés annuels en dehors de la période allant du 1er mai au 31 octobre. Il gagne un jour de congé supplémentaire s'il a pris 5, 6 ou 7 jours de congé en dehors de la période comprise entre le 1er mai et le 31 octobre, et 2 jours de congés supplémentaires s'il a pris au moins 8 jours de congé en dehors de la période considérée.

En principe, les congés annuels ne peuvent pas être reportés d'une année sur l'autre, sauf autorisation exceptionnelle de l'administration employeur. Une exception toutefois : les congés annuels non pris en raison de congés de maladie ou accident de service.

De même, sous certaines conditions, les congés non pris au titre d'une année peuvent alimenter un compte épargne-temps (CET). Sinon, ils ne donnent lieu à aucune indemnité compensatrice, sauf dans certains cas pour un agent contractuel.

>> Lire aussi : Le  compte épargne-temps dans la fonction publique

Autres types de congés pour les agents publics

Des jours de récupération du temps de travail (RTT) peuvent être attribués en cas de dépassement de la durée horaire légale de travail. Leurs modalités d'utilisation et de décompte sont fixées par l'administration. Ces jours sont à distinguer des congés annuels. Quant à l'attribution d'un pont, elle relève de la décision de chaque administration, chaque année.

Enfin, lors de certains événements, les fonctionnaires et agents contractuels sont autorisés à s'absenter du service sur présentation d'un justificatif (absence liée à la vie familiale, absence syndicale, participation à un concours, participation à un jury d'assise, candidature et mandat politiques).

A savoir

Peut-on travailler pendant ses congés annuels?

  • Oui : certaines activités accessoires sont autorisées. Pour certaines, l'autorisation expresse du chef de service est nécessaire. Vous voulez faire les vendanges? C'est possible, vous pouvez signer un contrat d'un mois au maximum avec l'autorisation préalable de votre employeur public. >> Lire aussi : Le cumul d'activités dans la fonction publique

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE JOIGNY

Bibliothécaire – responsable de la lecture publique (h/f)

Titulaire, Contractuel | 06/12/2019 | VILLE DE JOIGNY

INFOPRO DIGITAL

Commercial Sédentaire B to B H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 06/12/2019 | INFOPRO DIGITAL

CAISSE DES ECOLES DU 13EME

Magasinier en restauration collective (H/F)

Titulaire, Contractuel | 05/12/2019 | CAISSE DES ECOLES DU 13EME

VILLE DE CHATELLERAULT

Responsable de l'unité Maintenance et dépannage (H/F)

Titulaire, Contractuel | 05/12/2019 | VILLE DE CHATELLERAULT

Dossier du mois

concours-ville-paris

Concours de la Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article