Concours technicien supérieur du ministère de l’Agriculture – Internes

La Rédaction
DOSSIER : B

Le ministère de l’Agriculture et de l’alimentation recrute des techniciens supérieurs par concours internes, aux grades de technicien et de technicien principal. Le contenu de l’épreuve d’admissibilité a été rénovée. Ces concours de catégorie B sont organisés tous les ans.

Environnement - Agriculture - Métiers

Technicien supérieur du ministère de l’Agriculture : l’essentiel du concours interne

Fonction publique de l’Etat – Catégorie B – Recrutement au grade de technicien et technicien principal
 

A qui s’adressent les concours internes technicien supérieur du ministère de l’Agriculture ?

Conditions propres aux 2 concours de recrutement au grade de technicien ou de technicien principal

  • Peuvent être candidats les agents publics, fonctionnaires et contractuels, des trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière), les militaires en activité, en détachement, en congé parental ou accomplissant le service national à la date de clôture des inscriptions et aux agents des organisations internationales intergouvernementales en fonction à la date de clôture des inscriptions justifiant, au 1er janvier de l’année du concours, de 4 années de services publics.
  • Peuvent aussi se présenter, sous condition, les candidats qui justifient de 4 ans de services accomplis auprès d’une administration, un organisme ou un établissement d’un Etat membre de la l’Union européenne ou  d’un  État  partie  à l’accord  sur  l’Espace économique européen autres que la France
Les  agents en  position de disponibilité à la date des épreuves d’admissibilité ne sont pas autorisés à se présenter au concours.

Conditions requises pour tout candidat à un emploi public

  • Etre ressortissant d’un Etat membre de la communauté européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen 
  • Jouir des droits civiques
  • Ne pas avoir de mentions incompatibles avec l’exercice des fonctions, inscrites au bulletin n° 2 du casier judiciaire
  • Remplir les conditions d’aptitude physique exigées  pour l’exercice de la fonction,
  • Se trouver en position régulière au regard du code  du service national
 
Lire aussi : Qui peut devenir fonctionnaire 
 

Quelles sont les épreuves des 2 concours internes technicien supérieur du ministère de l’Agriculture ?

 
Les épreuves sont organisées par spécialités. Il existe 3 spécialités pour ce concours.
  • Vétérinaire et alimentaire
  • Techniques et économie agricoles
  • Forêts et territoires ruraux
Admissibilité : sélection sur dossier RAEP
 
NOUVEAU
 
A partir de la session 2018, l’épreuve d’admissibilité consiste en l’examen par un jury du dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle qu’aura remis le candidat en faisant sa demande de participation au concours. Il ne s’agit plus d’une épreuve rédactionnelle comme les années précédentes. Source : note de service SG/SRH/SDDPRS/2017-799 du 06/10/2017
 
Admission : 1 épreuve orale
 
  • Entretien avec le jury
L’épreuve d’admission est notée de 0 à 20. Toute note inférieure à 8/20 est éliminatoire.
 
Voir aussi : la fiche de Carrières publiques
 

Quelles sont les dates des 2 concours internes technicien supérieur du ministère de l’Agriculture ?

Rechercher une date de concours
 

Comment préparer les concours internes technicien supérieur du ministère de l’Agriculture ?

Les conseils de préparation

Les préparations de Carrières publique

?

Quels sont les débouchés des 2 concours internes ?

A  l’issue  des épreuves,  le  jury  établit pour  chaque  spécialité et par ordre de mérite la liste des candidats admis, dans la limite des emplois offerts pour le concours. Il établit, dans les mêmes conditions, une liste complémentaire.
 
Les techniciens supérieurs du ministère chargé de l’Agriculture exercent des fonctions de mise en œuvre de procédures, de formation professionnelle et de recherche qui nécessitent des compétences techniques au sein des 3 spécialités : vétérinaire et alimentaire; techniques et économie agricoles, forêts et territoires ruraux. Ils peuvent animer une équipe.
 
Le corps des techniciens supérieurs comprend 3 grades :
 
  • technicien,
  • technicien principal
  • et chef technicien.
Les agents des deux derniers grades (principal et chef technicien) ont vocation à occuper des emplois nécessitant des qualifications particulières sanctionnées par un niveau d’expertise. Ils peuvent être amenés à diriger et à coordonner les travaux des techniciens et à encadrer une équipe.
 
Les techniciens supérieurs du ministère sont affectés en fonction de leur spécialité dans les services du ministère chargé de l’agriculture, les établissements publics d’enseignement, de recherche ou de formation professionnelle en dépendant et les établissements publics à caractère administratif placés sous sa tutelle, ou dans d’autres administrations de l’État.
 
Les fiches métiers
 
Les offres d’emploi

Pour aller plus loin

 

  • Références
  • Décret n°2011-489 : statut particulier du corps des techniciens supérieurs du ministère chargé de l'agriculture
  • Arrêté du 4 juillet 2012 : modalités d'organisation et la nature des épreuves du concours interne de recrutement des techniciens supérieurs du ministère chargé de l'agriculture (recrutement dans le grade de technicien)
  • Arrêté du 11 septembre 2012 fixant les modalités d'organisation et la nature des épreuves du concours interne de recrutement de techniciens supérieurs du ministère chargé de l'agriculture (recrutement dans le grade de technicien principal)

Offres d’emploi en lien avec l’article

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Campus Centre

Composante / Directions / Service

Direction des ressources humaines (DRH)

Corps

Technicien / Secrétaire d'administration /Bibliothécaire adjoint spécialisé ou Assistant des bibliothèques

Département / Equipe de recherche / Service

Pôle développement des compétences

Emploi type / Referens

Gestionnaire des ressources humaines

Missions

Assurer la mise en œuvre, sous la responsabilité hiérarchique de la chargée de GPEC et sous la responsabilité fonctionnelle de la chargée de recrutement et en appui à celle-ci, des opérations de recrutement des personnels BIATSS, depuis l’expression du besoin par la structure jusqu’à la notification du recrutement.

Activités principales

Organisation et mise en œuvre du processus de recrutement
• Informer et conseiller les responsables de service et les candidats sur les possibilités de recrutement offertes dans la fonction publique
• Participer au recensement et à l'analyse des besoins prévisionnels avec la chargée de GPEC
• Mettre à jour, modifier ou valider les offres d'emploi et les publier

Analyse des candidatures et des profils des candidats
• Rechercher des candidats ; détecter des potentiels
• Organiser et conduire des entretiens et/ou des commissions de recrutement
• Gérer les candidatures (tri, réponses, classement, constitution d'un vivier de candidatures internes et externes)
• Sélectionner les candidats
• Analyser un CV et un dossier de candidature
• Analyser des épreuves de recrutement
• Rédiger des comptes rendus et rendre compte très régulièrement à sa hiérarchie de la situation de l'UPEC au regard des vacances de postes

Finalisation du recrutement
• Élaborer le reclassement des candidats pressentis
• Proposer à la direction les estimations financières destinées aux candidats
• Assurer le lien entre tous les acteurs du recrutement (candidats, administrations d'origine, pôle de gestion BIATSS, etc...)
• Informer les nouveaux recrutés des conditions d'intégration
• Élaborer les courriers de confirmation de recrutement et les adresser aux destinataires concernés

">

Gestionnaire recrutement BIATSS - DRH H/F

Contractuel, CDD | 07/03/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Campus Centre

Composante / Directions / Service

Direction des services financiers

Corps

Assistant ingénieur

Département / Equipe de recherche / Service

Pôle SI financier - Pôle pilotage de la masse salariale

Emploi type / Referens

Assistant-e en gestion financière et comptable

 

Missions

L’assistant.e financier.e devra veiller à améliorer la qualité du service à l’usager, contribuer à la mise à jour du système d’information et aider à la prise de décision en matière financière.
Sous l’autorité des responsables des pôles, ses missions sont les suivantes :
• Pôle SI financier : participer à l’administration fonctionnelle du progiciel SIFAC et de l’application GESTIMMO
• Pôle pilotage de la masse salariale et de l’information financière : contribuer à l’élaboration d’indicateurs et de tableaux de bord financiers ; participer à la mise en qualité des procédures et des données financières

Activités principales

Participation à l’administration de SIFAC et de GESTIMMO (pôle SI financier)
Suivi fonctionnel des deux outils :
• assurer le suivi des demandes d’accès et d’habilitations
• rédiger, si nécessaire, une documentation sur les évolutions des fonctionnalités
• participer à la mise à jour des référentiels et des tests de validation des correctifs souche (pour SIFAC uniquement).
Accompagnement des usagers de SIFAC :
• recenser et analyser les problèmes rencontrés par les utilisateurs, en liaison avec les référents métiers de la DSF ; proposer une solution ou préparer une demande d’assistance à l’AMUE
• organiser les formations destinées aux usagers, en construire les supports et participer à leur animation

Production de données statistiques (pôle pilotage de la masse salariale)
• contribuer à la mise en place de tableaux de bord financiers (mensuels, trimestriels et annuels) d’aide au pilotage, destinés à la DSF et à l’équipe de direction de l’université ;
• réaliser des requêtes, directement dans SIFAC ou avec Business Object, à destination  des directions et des composantes ; les automatiser en cas de  besoins récurrents (bilans mensuels d’exécution, contrôle des flux …) ; en diagnostiquer les éventuels dysfonctionnements ; proposer les mesures correctives et superviser leur mise en œuvre ; produire une documentation permettant le suivi des requêtes ;
• contrôler et assurer la fiabilité et la cohérence des données produites.

Participation à la mise en qualité des données financières (pôle pilotage de la masse salariale)
• gérer l’espace Finances sur Intranet : organiser et suivre les mises à jour des procédures financières

">

Assistant au pilotage du S.I. financier - DSF H/F

Contractuel, CDD | 07/03/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

Dossier du mois

concours-ville-paris

Concours de la Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK