Concours conseiller d’éducation populaire et de jeunesse (CEPJ) – 3e concours

La Rédaction
DOSSIER : A

Fonctionnaire de l’Etat de catégorie A, le conseiller d’éducation populaire et de jeunesse peut exercer dans 13 spécialités (lecture, danse, musique, etc.). Ce concours de troisième voie s’adresse à des salariés expérimentés issus du secteur privé notamment. Topo.

Education populaire et de jeunesse

Conseiller d’éducation populaire et de jeunesse (CEPJ) : l’essentiel sur le concours de 3e voie

Fonction publique de l’Etat, concours de catégorie A

A qui s’adresse ce concours ?

Les candidats doivent faut justifier de l’exercice, pour une durée de 4 ans pendant les 8 dernières années:
  • d’une ou de plusieurs activités professionnelles,
  • d’un ou de plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale, d’une ou de plusieurs activités, y compris bénévoles, comportant l’exercice continu de responsabilités au sein d’une association.
Les candidats doivent aussi remplir les conditions générales d’accès à la fonction publique.
 

Quelles sont les épreuves du concours externe conseiller d’éducation populaire et de jeunesse ?

Les 13 spécialités du concours CEPJ

  1. Livre et lecture ;
  2. art dramatique ;
  3. arts et traditions populaires ;
  4. arts plastiques ;
  5. danse ;
  6. image et son ;
  7. musique ;
  8. expression écrite et orale ;
  9. sciences économiques et juridiques ;
  10. sciences humaines appliquées ;
  11. activités scientifiques et techniques ;
  12. sciences et techniques de la communication ;
  13. jeunesse.
Les candidats font connaître lors de leur inscription par internet, la spécialité choisie, les trois thèmes retenus pour l’épreuve n° 5 ainsi que l’épreuve orale facultative qu’ils désirent éventuellement subir.

Admissibilité : 3 épreuves

Epreuve  n°1 - Epreuve écrite de culture générale portant sur un sujet d’actualité en rapport avec l’éducation populaire ou la vie associative.
 
Epreuve  n°2 - Epreuve écrite de spécialité : analyser un document portant sur un sujet en rapport avec la réalité contemporaine choisi dans l’une des spécialités du concours.
 
Epreuve  n°3 - Epreuve écrite de pédagogie générale relative au domaine de la jeunesse et de l’éducation des adultes.
Épreuves orales d’admission

Admission : 3 épreuves + 1 épreuve de langue facultative

Epreuve n°4 - Epreuve orale portant sur la vie associative, l’organisation et le fonctionnement de l’administration publique française, les notions essentielles relatives à l’Europe et aux institutions internationales. Exposé et entretien avec le jury à partir d’un sujet tiré au sort par le candidat.
 
Epreuve n° 5 - Une évaluation de la compétence technique dans la même spécialité que celle de l’écrit.
 
Epreuve n° 6 - Conduite pédagogique d’une séance de travail avec un public, dont le sujet est déterminé par le jury dans la même spécialité que l’épreuve n°5. La présentation critique de cette séance par le candidat est suivie d’un entretien.
 
Épreuve n° 7 (facultative) - Epreuve orale facultative de langue étrangère (allemand, anglais, arabe, espagnol, italien, portugais, russe) ou régionale (alsacien, basque, breton, catalan, corse, flamand, occitan) ou interrogation portant sur le traitement automatisé de l’information.
 
Voir la fiche détaillée de ce troisième concours sur Carrières Publiques
 

Quelles sont les dates du concours conseiller d’éducation populaire et de jeunesse ?

Comment préparer le concours conseiller d’éducation populaire et de jeunesse ?

Les conseils de préparation

Les préparations de Carrières publiques

Quels sont les débouchés du concours conseiller d’éducation populaire et de jeunesse ?

A l’issue des épreuves d’admission, le jury dresse par ordre de mérite et par spécialité la liste de classement des candidats proposés à l’admission et la liste complémentaire. Le secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé de la jeunesse et des sports, arrête, dans l’ordre de mérite, la liste des candidats déclarés admis au concours de conseiller d’éducation populaire et de jeunesse, et la liste complémentaire.
 
Les lauréats intègrent le corps des conseillers d’éducation populaire et de jeunesse de l’Etat (catégorie A). Ils sont d’abord nommés stagiaires avant d’être titularisés (ou licenciés si le stage n’est pas concluant).  Il sera chargé de missions de formation, de conseil et d’expertise, d’expérimentation et de recherche visant à
  • favoriser l’autonomie des jeunes et leur prise de responsabilité à travers l’engagement et le volontariat, l’accès à des loisirs éducatifs de qualité et à une information adaptée ainsi qu’à une mobilité internationale ;
  • soutenir le dynamisme et le développement de la vie associative par le conseil, l’aide à la structuration et aux projets des associations ainsi qu’à la formation et à la qualification des acteurs ;
  • développer l’accès du plus grand nombre à l’éducation non formelle et à la formation tout au long de la vie.
Les fiches métiers
 
Les offres d’emploi
 
Voir les offres d’emploi destinées aux conseillers socio-éducatifs
 
 

Offres d’emploi en lien avec l’article

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Campus mail des Mèches

Composante / Directions / Service

Faculté de sciences économiques et de gestion

Corps

Assistant ingénieur

Département / Equipe de recherche / Service

Département d'Economie

Emploi type / Referens

Assistant-e en gestion administrative

Missions

Le-la responsable de la scolarité met en œuvre les décisions du conseil de gestion de la faculté et de l'université, en matière de pédagogie et de vie étudiante au sein de la composante sous la responsabilité de la responsable administrative.
Interface entre les étudiants et les enseignants, entre les étudiants et la direction, ce poste exige un sens très développé des relations humaines et de l'organisation.
Il nécessite une collaboration étroite avec la responsable administrative et le directeur du département.

Activités principales

• Assurer l'encadrement, la coordination et l'animation de l’équipe de gestionnaires pédagogiques du service des scolarités Licence et Master
• Planifier, hiérarchiser, répartir et contrôler la réalisation des taches : organisation chaîne d’inscription (IP), préparation examens, etc....
• Participer à la communication et la diffusion des informations des services centraux de scolarité, s’assurer de la mise à jour des pages web du site pour la scolarité
• Veiller à la bonne application de la réglementation en vigueur : accès aux formations, déroulement des examens, tenue des jurys,...
• Assurer la centralisation et la vérification des règlements des études
• Assrer la coordination et le suivi du plan de réussite en licence (cycle d’accueil des primo entrants)
• Concevoir et mettre en œuvre des actes et procédures de gestion, harmoniser et actualiser les procédures, être le garant du respect de la réglementation et des procédures
• Former ses collaborateurs et les mobiliser sur des priorités
• Expliquer et faire appliquer les circulaires, les instructions et les directives
• Elaborer des documents de synthèse adaptés à leurs destinataires

Activités associées

• Collecter les informations, les synthétiser, les mettre en forme ; savoir les commenter pour leur exploitation
• Assurer l’interface dans les relations enseignants/étudiants ou avec les personnels
• Organiser le calendrier pédagogique de la vie étudiante et le mettre en œuvre
• Diffuser les modalités de contrôle des connaissances
• Gérer des locaux pédagogiques, notamment en période d'examens et concours
• Organiser le fonctionnement du service et les relations avec l'ensemble des utilisateurs du service
• Apporter une assistance et une expertise en matière de scolarité aux enseignants et aux gestionnaires
• Assister et conseiller sa hiérarchie
• Participer à la gestion des logiciels métier : Apogée, ADE, E-candidat et Parcoursup

">

Responsable de scolarité -Sciences économiques et gestion H/F

Titulaire, Contractuel | 16/05/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Campus Centre

Composante / Directions / Service

Direction des affaires juridiques et générales (DAJG)

Corps

Ingénieur d'études / Attaché d'administration / Conservateur ou Bibliothécaire

Emploi type / Referens

Chargé-e des affaires juridiques

Missions

• Garantir et développer une expertise et une assistance juridique en défendant la sécurité juridique et les intérêts de l'université, plus particulièrement dans le domaine du droit public général et spécialement en cas de pré-contentieux et de contentieux
• Adopter des actes réglementaires et rédiger des contrats
• Participer à l’organisation des élections des instances de l’université
• Assurer l'organisation d'instances de l'université
• Assurer un rôle de veille et de diffusion de l'information juridique et administrative.

Afin de répondre aux besoins de la direction des affaires juridiques et générales, le.la juriste chargé.e des affaires juridiques peut également être amené.e à animer des groupes de travail, à rédiger des notes de problématique et de synthèse ainsi que des guides de procédure sur tous les domaines relevant de ses attributions ; il.elle peut être sollicité.e pour les présenter oralement en réunion.
Il.elle participe également à des groupes de travail.

Activités principales

Expertise juridique
• Rédiger des notes et consultations juridiques dans les domaines du droit public général et approfondi (contrats, responsabilité, domanialité, police administrative, droit de la fonction publique), de la formation et de la recherche, mais également, ponctuellement, du droit des nouvelles technologies, de la propriété intellectuelle et de l’immatériel, du droit des obligations et de la responsabilité civile
• Elaborer des actes administratifs ; garantir leur cohérence, leur articulation et leur harmonisation avec le corpus juridique d’ensemble de l’université ; contrôler leur application et leur diffusion, défendre leur légalité
• Rédiger et assurer le suivi de conventions, leur classement et diffusion
• Veiller à la conformité des pratiques mises en œuvre au sein de l’université à ses règles statutaires et à la réglementation en vigueur
• Développer des procédures d’élaboration, de contrôle et de diffusion des actes juridiques de l’université : créer, le cas échéant, des outils d’assistance à leur rédaction et constituer un support à leur utilisation

Pré-contentieux et contentieux
• Assurer le traitement des réclamations ou recours administratifs préalables (analyse des demandes, rédaction des courriers de réponse ou aide et conseil aux services concernés)
• Assurer la défense de l'université notamment devant les juridictions administratives et judiciaires (analyse des dossiers, rédaction d’observations, mémoires et requêtes, exécution des décisions juridictionnelles...) ; règlement des litiges à l’amiable (rédaction et négociation des transactions) ; rédaction des dépôts de plaintes auprès du procureur de la République.

Elections
• Participer étroitement à l’organisation des élections au sein de l’université

Organisation des instances de l'université
• Participer aux réunions de préparation des séances
• Préparer les actes, et notamment les convocations, ordres du jour et délibérations
• Assurer la régularité et le bon déroulement des séances

Diffusion de l’information juridique
• Développer une culture administrative et juridique au sein de l’établissement, notamment par la diffusion de l’information, la constitution et l'animation d'un réseau aux fins d'échanges et d'appuis réciproques
• Assurer une veille juridique, alimenter et actualiser les bases de diffusion de l’information, le cas échéant, créer et développer de nouveaux outils et des procédures de diffusion de l'actualité juridique
• Mettre en œuvre ou participer à des actions de formation des personnels de l’université à la compréhension et à l’application des règles juridiques

Activités associées

Actualisation des statuts et des règlements intérieurs
• Participer, en lien avec la commission des statuts de l’université, aux travaux de rédaction et de modification des statuts et règlements intérieurs de l’université et de ses composantes en conformité avec la législation en vigueur ; être force de proposition
• Garantir la cohérence, l’articulation et l’harmonisation de ces règles statutaires au corpus juridique d’ensemble de l’université
• Veiller à la conformité des pratiques mises en œuvre au sein de l’université à ses règles statutaires et à la réglementation en vigueur
• Développer des actions de formation des personnels de l’université à l’application de ces règles
• Constituer des outils d’assistance à la rédaction des règles statutaires et constituer un support à leur utilisation
• Constituer, le cas échéant, le support de gestion de la commission des statuts

">

Juriste chargé.e des affaires juridiques et générales - DAJG H/F

Contractuel | 16/05/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

INSTITUT GUSTAVE BAGUER

Educateur Spécialisé H/F

Titulaire, Contractuel | 15/05/2019 | INSTITUT GUSTAVE BAGUER

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Campus Centre

Composante / Directions / Service

Faculté Administration et échanges internationaux

Corps

Assistant ingénieur

Département / Equipe de recherche / Service

Pôle parcours de l'étudiant

Emploi type / Referens

Assistant-e en gestion administrative

Missions

• Le.la responsable assure l’organisation et la gestion administrative des formations alternantes (contrat de professionnalisation et apprentissage) et continues de la composante d’AEI.
• Il.elle exerce son activité sous l’autorité du responsable administratif et du vice-doyen à la formation continue et à l’alternance de la composante d’AEI et encadre 4 personnels BIATSS.

Activités principales

Gestion administrative des formations ouvertes en alternance et en formation continue au sein de la faculté
• Assurer la communication et le développement des diplômes ouverts en formation continue et en alternance
• Elaborer et mettre à jour les maquettes de présentation des formations aux entreprises
• Evaluer les résultats et effets de ces dispositifs de formation (enquêtes de satisfaction et d’insertion)
• Mettre en place une démarche qualité

Gestion de la scolarité FC – FA
• Inscriptions administratives et pédagogiques des stagiaires/apprentis
• Emplois du temps
• Réservation des salles
• Feuilles d’émargement
• Attestations de présence
• Examens, notes

Campagne de recrutement des candidats, mise en place des conventions
• Elaborer les maquettes/brochures de présentation pour les candidats
• Participer aux salons pour présenter les diplômes en FC et FA
• Participer au processus de sélection des candidats
• Assurer accueil, information, conseil et orientation auprès des candidats et un suivi individualisé des étudiants pendant l’année

Partenariats entreprises et communication des diplômes
• Animer et maintenir les relations partenariales existantes (entreprises, organismes de formation, financeurs …)
• Concevoir et mettre en place une politique de développement de nouveaux partenariats entreprises
• Organiser et animer des réunions, visites en entreprise, événements, commissions spécialisées,...

">

Responsable des formations continues et alternantes - AEI (h/f)

Contractuel, CDD | 02/05/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

Dossier du mois

Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article