Collectivités : trois DRH nous disent qui ils recrutent

Marjorie Corcier
DOSSIER : La fonction publique recrute

Les collectivités locales sont un vivier d’emplois en Ile-de-France comme en province. Certaines d’entre elles peuvent ainsi proposer jusqu’à 250 métiers différents ! Zoom sur Canteleu, ville de Seine-Maritime de 15 000 âmes, Est Ensemble, établissement public territorial de 418 000 habitants en Ile-de-France et la métropole du Grand Lyon et son million d’administrés.

PiscineRomainville_12-02-16_Rozotte_26

« A Canteleu, on lance les recrutements 18 mois à l’avance »

Thomas Cellier, directeur général des services à la mairie de Canteleu (Seine-Maritime), recherche trois techniciens bâtiments. Il anticipe sur deux départs à la retraite prévus dans plus d’un an. « On essaie d’anticiper, on lance les recrutements 18 mois à l’avance. Quand il a fallu trouver un directeur adjoint des services techniques, nous avons dû relancer trois fois la procédure », assure-t-il.

A l’ombre de la métropole Rouen Normandie, la commune peine à attirer. « La métropole vampirise tous les postes techniques à cause notamment de son régime indemnitaire plus favorable », constate le DGS, qui recrute une quinzaine de postes à l’année pour un total de 250 agents permanents.

En ce moment, Canteleu recherche un (e) bibliothécaire pour sa médiathèque et, prochainement, un coordonnateur pour ses ateliers santé ville.

 

Est Ensemble recherche des maîtres-nageurs

En petite couronne parisienne, l’établissement public territorial (EPT) Est ensemble regroupe 418 000 habitants, neuf villes de Seine-Saint-Denis et 1300 agents. « En ce moment, nous recherchons des maîtres-nageurs : nous gérons 12 piscines sur le territoire et 90 maîtres-nageurs. Nous souffrons d’une vraie pénurie », confie une responsable des ressources humaines. Est Ensemble a même mis en place un partenariat pour accueillir 5 apprentis en préparation de leur diplôme, le brevet professionnel de la jeunesse, de l' éducation populaire et du sport (BPJEPS).

Se former au BPJEPS

Le diplôme du BP JEPS atteste de la possession des compétences professionnelles indispensables à l’exercice du métier d’animateur, de moniteur, d’éducateur sportif.

Les lieux d’exercice d’activités sont divers et variés : association, club sportif, entreprise, collectivité territoriale, établissement accueillant des personnes âgées… Les publics : des mineurs, des adultes, des personnes âgées…

Des concours dans la fonction publique territoriale, comme celui d’éducateur territorial des APS ou animateur sportif hospitalier, permettent aux titulaires du BP JEPS de s’y inscrire.

Pour encadrer les activités physiques et sportives (APS) et en faire son métier, il faut être titulaire d’un diplôme ou d’une certification enregistré au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) qui garantit la compétence de son titulaire en matière de sécurité. Le BP JEPS est l’un des diplômes enregistré au RNCP.

Chaque année, l’EPT lance plus de 300 procédures de recrutement. 

Dans le secteur du traitement des déchets, elle peine à trouver des chauffeurs poids-lourds et des chargés de sensibilisation à la valorisation des déchets. 

Côté culturel, deux postes de directeurs de conservatoire de musique et danse sont à pourvoir. « Le recrutement est complexe car nous sommes en concurrence directe avec les conservatoires parisiens et ceux de la petite couronne. Ces postes requièrent des compétences managériales et une expérience artistique car il s’agit de gérer un conservatoire avec une centaine de professeurs », détaille-t-on.

Est ensemble, qui gère 50 équipements, recherche aussi un directeur des bâtiments, ainsi qu’un technicien en charge de la maintenance des piscines.

En matière de nouvelles technologie, l’EPT est en quête de techniciens informatiques, d’un chef de projet, d’administrateur réseau et administrateur télécom. Deux postes (un chef de projet et un géomaticien) sont aussi à pourvoir dans le cadre du déploiement de son système d’information géographique (SIG) qui sert à cartographier le territoire et croiser les statistiques.

Plus classiquement enfin, la collectivité recherche un chargé des marchés publics et un responsable carrières paie.

 

La métropole du Grand Lyon, ce sont 250 métiers !

Emanation de la fusion entre la communauté urbaine de Lyon et le département en 2015, la métropole du Grand Lyon regroupe 59 communes et 9200 agents. Ici un millier de procédures de recrutements sont lancées chaque année pour pas moins de 250 métiers différents. 

« 25% des procédures de recrutements sont infructueuses », déplore-t-on aux ressources humaines. En cause, une méconnaissance des possibilités de recrutement offerte par la métropole, et parfois la rémunération. Le Grand Lyon, qui n’a en effet pas misé sur un alignement sur le haut du régime indemnitaire lors de sa création, travaille actuellement avec les organisations syndicales pour corriger cela, notamment sur les catégories B. 

Indemnité revalorisée aussi pour les médecins (dans les PMI, spécialisées dans les personnes âgées et le handicap ou médecin du travail). « Nous avons des avis de recrutements permanents pour les médecins du travail du fait de la rareté des compétences », explique une responsable des ressources humaines.

Le Grand Lyon recherche aussi un responsable patrimoine web et numérique, des auxiliaires de puériculture (en PMI et pour l’Aide sociale à l’enfance), des agents de maîtrise d’exploitation pour les tunnels, des électromécaniciens de stations d’épuration, un responsable de subdivision technique en voirie, des assistants en informatique, de gestionnaires paie ou comptables. 

Ici aussi des liens ont été créés avec des écoles pour développer l’apprentissage, mais aussi des partenariats pour l’accueil de stagiaires de 3eafin de leur faire connaître les métiers de la métropole.

Offres d’emploi en lien avec l’article

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

Responsable socio-éducatif (H/F)

Titulaire, Contractuel, CDD | 09/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE
         

  

 

 

 

 

Au sein de la Direction de l’Autonomie (120 agents) dont les missions sont :

-d’assurer la convergence des politiques publiques en faveur des personnes en situation de perte d’autonomie du fait de l’âge ou du handicap, de fluidifier l’accès aux services et aux droits des personnes âgées dépendantes et aux personnes souffrant de handicap;

-de proposer une organisation de la direction et des services qui garantisse une mise en œuvre articulée des politiques publiques concernées;

-de garantir des modalités de gouvernance adaptées et évolutives aux politiques publiques conduites;

-de gérer les moyens humains dans une logique de gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences et les ressources financières dans un cadre renouvelé de contrôle de gestion.

 

Votre rôle s’articulera de la façon suivante :

 

1)    En tant que Directeur(trice) adjoint(e) à l’autonomie, (40% ETP) :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-animer, coordonner et encadrer les services en charge de l’accueil, de l’instruction des prestations et de l’évaluation sociale et médico-sociale des publics relevant du champ personnes âgées et personnes handicapées,

-participer à l’équipe d’encadrement de la Direction Autonomie,

-définir des objectifs collectifs et individuels et évaluer les agents, anticiper les besoins en formation,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle.

 

La mise en œuvre des politiques :

 

-organiser les secteurs d’activité relevant du poste et contrôler l’atteinte des objectifs,

-veiller à la cohérence de mise en œuvre des politiques publiques au profit des deux publics dans le domaine de l’accueil, de l’évaluation des situations et de l’octroi des prestations,

-organiser et optimiser les moyens dédiés à l’accueil et l’information des usagers relevant des champs personnes âgées et personnes handicapées, en lien notamment avec les Maisons Départementales de la Solidarité,

-développer une organisation unifiée de l’instruction des prestations qui prenne en compte les spécificités des deux publics,

-veiller au déploiement des outils informatiques liés au champ d’intervention et facilitant les échanges d’informations internes au Conseil départemental et entre le Conseil départemental et les partenaires,

-participer à la mise en œuvre du schéma départemental de l’autonomie sur le volet des personnes handicapées (enfants et adultes).

 

2)    En tant que Directeur(trice) du Groupement d’intérêt Public de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (60% ETP):

 

La MDPH (40 agents) est placée sous la tutelle administrative et financière du Conseil Départemental (Direction de l’Autonomie), offre un accès unique aux droits et aux prestations pour les personnes handicapées.

 

Vous piloterez et coordonnerez la stratégie de mise en œuvre des politiques publiques liées au handicap tout en déclinant des actions dans un esprit de service public.

Les missions s’articulent autour des axes suivants :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-diriger les services du GIP en coordination et cohérence avec l'organisation de la collectivité et les orientations politiques préalablement définies,

-définir les besoins en effectifs et les compétences associées pour la direction,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle,

-identifier les besoins de formation collectifs des services et les besoins individuels de ses collaborateurs directs,

-piloter et contrôler le dispositif hygiène, sécurité et santé au travail dans sa direction.

 

Pilotage et coordination budgétaire et financière :

 

-élaborer, contrôler et exécuter le budget spécifique du GIP,

-assurer la coordination budgétaire en lien la Direction de l’autonomie et le Secrétariat Général de la DGA,

-garantir la fiabilité et la sécurité des procédures budgétaires,

-conduire l'analyse financière prospective et élaborer et alimenter les tableaux de bord financiers.

 

La mise en œuvre de la politique liée au handicap sur le territoire départemental :

 

-coordonner la mise en place des outils informatiques dédiés au domaine d’activité (SI Harmonisé, Via Trajectoire, …),

-assurer le déploiement de la Réponse Accompagnée Pour Tous (RAPT),

-préparer la mise en place de la Maison Départementale de l’Autonomie,

-assurer la coordination territoriale des interventions en faveur des personnes handicapées,

-garantir l’accueil, l’information, le conseil et l’accompagnement des usagers,

-permettre l’accès aux prestations de compensation du handicap,

-assurer la gestion du fonds départemental de compensation du handicap,

-préparer et organiser la Commission des Droits et de l’Autonomie,

-préparer et mettre en œuvre les décisions des instances représentatives de la MDPH (COMEX, CT),

-évaluer la qualité du service rendu aux bénéficiaires,

-établir et mettre en œuvre les conventions de partenariat afférentes au champs d’activités,

-développer et maintenir des partenariats internes et externes efficaces (ARS, Etat, Education Nationale, CNSA…).

">

Directeur(trice) adjoint(e) à l’Autonomie / Directeur(trice) MDPH H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

VILLE DE VITRY SUR SEINE

Agent de police municipale 2019 (760) (h/f)

Titulaire, Contractuel | 15/07/2019 | VILLE DE VITRY SUR SEINE

VILLE D'AULNAY SOUS BOIS

Directeur/trice de multi-accueil collectif H/F

Titulaire, Contractuel | 08/07/2019 | VILLE D'AULNAY SOUS BOIS

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2014

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article