Ces jobs informatiques que les employeurs s'arrachent

Julie Krazowsky • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de l'informatique

La fonction publique n'est pas en reste : l'Etat et les grandes collectivités territoriales recherchent désormais des profils d'informaticiens très pointus. Voilà des années que le privé en raffole. Cinq métiers, en particulier, sont dans le collimateur des employeurs.

developper-thecodefarm-flickrcc

Malgré le contexte de fort chômage, les nouveaux diplômés en informatique trouvent facilement un emploi. Une tendance confirmée par la plupart des études. Adzuna, un site d'offres d'emploi en ligne a essayé de définir les 10 secteurs ou métiers qui avaient besoin de main-d'oeuvre début 2016. En tête du classement, que trouve-t-on ? Les métiers de l'informatique. Ceux-ci représentent même 15,1 % des offres publiées dès janvier 2016.

Si les débutants sont acceptés, la filière informatique recrute surtout des profils très qualifiés ou très techniques.

 

Observateur du marché, le Syntec numérique prévoit, lui, une croissance du secteur de 2,4 % en 2016 (2,1 % en 2015). De fait, depuis 2010, le numérique a créé plus de 52 000 emplois ! Mais les profils professionnels recherchés sont pointus. Les métiers de l’informatique exigent des têtes pensantes pour travailler principalement sur le Cloud, le Big Data, l’e-commerce, les applications mobiles et les objets connectés. Et si les débutants sont acceptés, la filière informatique recrute surtout des postes très qualifiés ou très techniques.

 

Les 5 métiers informatiques au top du top

1. Responsable de la sécurité informatique

Parmi les métiers recherchés, celui de responsable de la sécurité informatique. Le système interne d’une entreprise n’est pas un coffre-fort blindé : il est forcément interconnecté avec d’autres systèmes, d’où des risques d’intrusion et de vol de données. L’informaticien doit ainsi définir et mettre en place un panel de procédures, comme une gestion des mots de passe, l’installation de pare-feux et d’antivirus, une cryptologie, etc. Son objectif ? Déjouer les cyberattaques.

2. Administrateur réseaux

Les administrateurs réseaux sont incontournables au sein d’une entreprise ou d’une administration. Ils maintiennent et améliorent la circulation de l’information au sein du réseau. Ils aident ainsi les utilisateurs de ce réseau à se familiariser avec les nouveaux outils de messagerie ou les accès à internet. Il gère les mots de passe, fait des sauvegardes de fichiers et résout les pannes. Il anticipe aussi les évolutions technologiques en choisissant et en installant de nouveaux matériels informatiques ou logiciels.

3. Développeur

Alors que les start-up ont le vent en poupe, nombre de nouvelles applications mobiles sont créées tous les jours. Un secteur très gourmand en développeurs de toutes sortes. C’est LE métier en vogue que tout le monde s’arrache. Pour le compte d’une entreprise ou d’une administration, le codeur assure la réalisation et du développement informatique d’applications à destination des smartphones et autres tablettes. Il peut s’agir de la création d’une application de toutes pièces, un nouveau service en ligne par exemple, de l’adaptation d’un site web à l’une de ces plates-formes ou encore de l’évolution d’une application.

Développeur, le professionnel en vogue que tout le monde s'arrache

4. UX designer

Le "User Experience" (UX) travaille avec graphistes et développeurs pour faciliter la navigation de l’internaute. Son objectif ? Que les utilisateurs accèdent le plus facilement possible à la page qu’ils recherchent... ou à celle que les propriétaires du site web veulent absolument lui montrer. L’UX designer observe les usages par des sondages sur les besoins et les habitudes de navigation, il tire ensuite des enseignements pour faire évoluer le site, le rendre plus visible et simplifier l’interface.

5. Le Data Analyst ou Data Scientist.

A la fois informaticien et statisticien, ce professionnel analyse le Big Data (ensembles de données très volumineux, sous forme de textes, chiffres et images) pour le compte de son entreprise. Son rôle ? Extraire de ces données des indicateurs simples et concrets qui aideront les dirigeants de l’entreprise ou les élus à prendre les bonnes décisions.

Les profils recherchés par la fonction publique de l’Etat réclame des compétences informatiques, des connaissances statistiques mais aussi une bonne compréhension des questions de modernisation de l’action publique [Laure Lucchesi, directrice d’Etalab]

 

L'impact du Big Data sur l'emploi

De fait, dès l’adoption du projet de loi pour une République numérique, qui devrait avoir lieu en octobre 2016, ce sont près de 5 000 collectivités locales de plus de 3 500 habitants, qui devront, par défaut, ouvrir leurs données publiques. Quelques grandes métropoles (Paris, Rennes, Lyon, Montpellier, notamment) ont déjà planché sur la question et mis en ligne un certain nombre d’informations.

La fonction publique d’Etat commence également à "caster" ces profils. Une tendance confirmée par Laure Lucchesi, directrice d’Etalab. Une mission qui coordonne l’action des services de l’Etat et de ses établissements publics pour faciliter la réutilisation de leurs informations publiques.

L’Etat ne doit pas seulement être diffuseur de données, mais aussi consommateur, souligne Laure Lucchesi, il lui faut donc avoir des compétences au sein de ses administrations pour traiter ces données. [Laure Lucchesi, directrice d’Etalab]

Etalab emploie déjà 4 Data Scientists en interne et aide les administrations à écrire et à diffuser des offres ciblant des compétences nouvelles.

Le réseau des Data Scientists dans la sphère publique s’est largement développé ses dernières années. La Cour des comptes vient de recruter l’un de ces professionnels. On en compte quelques centaines à Bercy à la Direction des finances publiques, la répression des fraudes, à l’Agence française de développement, à la Caisse des dépôts, au ministère de l'Ecologie ou au ministère de l'Intérieur.

Offres d’emploi en lien avec l’article

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

Responsable socio-éducatif (H/F)

Titulaire, Contractuel, CDD | 09/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

CC RIVES DE MOSELLE

Gestionnaire de carrière et paie (H/F)

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CC RIVES DE MOSELLE

CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE
         

  

 

 

 

 

Au sein de la Direction de l’Autonomie (120 agents) dont les missions sont :

-d’assurer la convergence des politiques publiques en faveur des personnes en situation de perte d’autonomie du fait de l’âge ou du handicap, de fluidifier l’accès aux services et aux droits des personnes âgées dépendantes et aux personnes souffrant de handicap;

-de proposer une organisation de la direction et des services qui garantisse une mise en œuvre articulée des politiques publiques concernées;

-de garantir des modalités de gouvernance adaptées et évolutives aux politiques publiques conduites;

-de gérer les moyens humains dans une logique de gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences et les ressources financières dans un cadre renouvelé de contrôle de gestion.

 

Votre rôle s’articulera de la façon suivante :

 

1)    En tant que Directeur(trice) adjoint(e) à l’autonomie, (40% ETP) :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-animer, coordonner et encadrer les services en charge de l’accueil, de l’instruction des prestations et de l’évaluation sociale et médico-sociale des publics relevant du champ personnes âgées et personnes handicapées,

-participer à l’équipe d’encadrement de la Direction Autonomie,

-définir des objectifs collectifs et individuels et évaluer les agents, anticiper les besoins en formation,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle.

 

La mise en œuvre des politiques :

 

-organiser les secteurs d’activité relevant du poste et contrôler l’atteinte des objectifs,

-veiller à la cohérence de mise en œuvre des politiques publiques au profit des deux publics dans le domaine de l’accueil, de l’évaluation des situations et de l’octroi des prestations,

-organiser et optimiser les moyens dédiés à l’accueil et l’information des usagers relevant des champs personnes âgées et personnes handicapées, en lien notamment avec les Maisons Départementales de la Solidarité,

-développer une organisation unifiée de l’instruction des prestations qui prenne en compte les spécificités des deux publics,

-veiller au déploiement des outils informatiques liés au champ d’intervention et facilitant les échanges d’informations internes au Conseil départemental et entre le Conseil départemental et les partenaires,

-participer à la mise en œuvre du schéma départemental de l’autonomie sur le volet des personnes handicapées (enfants et adultes).

 

2)    En tant que Directeur(trice) du Groupement d’intérêt Public de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (60% ETP):

 

La MDPH (40 agents) est placée sous la tutelle administrative et financière du Conseil Départemental (Direction de l’Autonomie), offre un accès unique aux droits et aux prestations pour les personnes handicapées.

 

Vous piloterez et coordonnerez la stratégie de mise en œuvre des politiques publiques liées au handicap tout en déclinant des actions dans un esprit de service public.

Les missions s’articulent autour des axes suivants :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-diriger les services du GIP en coordination et cohérence avec l'organisation de la collectivité et les orientations politiques préalablement définies,

-définir les besoins en effectifs et les compétences associées pour la direction,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle,

-identifier les besoins de formation collectifs des services et les besoins individuels de ses collaborateurs directs,

-piloter et contrôler le dispositif hygiène, sécurité et santé au travail dans sa direction.

 

Pilotage et coordination budgétaire et financière :

 

-élaborer, contrôler et exécuter le budget spécifique du GIP,

-assurer la coordination budgétaire en lien la Direction de l’autonomie et le Secrétariat Général de la DGA,

-garantir la fiabilité et la sécurité des procédures budgétaires,

-conduire l'analyse financière prospective et élaborer et alimenter les tableaux de bord financiers.

 

La mise en œuvre de la politique liée au handicap sur le territoire départemental :

 

-coordonner la mise en place des outils informatiques dédiés au domaine d’activité (SI Harmonisé, Via Trajectoire, …),

-assurer le déploiement de la Réponse Accompagnée Pour Tous (RAPT),

-préparer la mise en place de la Maison Départementale de l’Autonomie,

-assurer la coordination territoriale des interventions en faveur des personnes handicapées,

-garantir l’accueil, l’information, le conseil et l’accompagnement des usagers,

-permettre l’accès aux prestations de compensation du handicap,

-assurer la gestion du fonds départemental de compensation du handicap,

-préparer et organiser la Commission des Droits et de l’Autonomie,

-préparer et mettre en œuvre les décisions des instances représentatives de la MDPH (COMEX, CT),

-évaluer la qualité du service rendu aux bénéficiaires,

-établir et mettre en œuvre les conventions de partenariat afférentes au champs d’activités,

-développer et maintenir des partenariats internes et externes efficaces (ARS, Etat, Education Nationale, CNSA…).

">

Directeur(trice) adjoint(e) à l’Autonomie / Directeur(trice) MDPH H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

CH SUD FRANCILIEN

Gestionnaire marchés direction affaires juridiques H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CH SUD FRANCILIEN

Dossier du mois

concours-fonction-publique-examen-pro

Concours de la fonction publique territoriale : examens professionnels

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article