Métiers du droit dans la fonction publique: où préparer les concours ?

Séverine Cattiaux • mis à jour le
DOSSIER : Justice

IPAG, CPAG, IEJ, trois sigles pour trois types d'établissements qui préparent aux concours débouchant sur un métier du droit, dans les trois fonctions publiques.

Concours prépa

Devenir magistrat - Préparer les concours de l'Ecole nationale de la magistrature

Pour devenir magistrat, la voie classique passe par les concours de l'Ecole nationale la magistrature. Il sont classés en trois catégories qui correspondent à trois catégories de candidats.

  • Le "premier concours" s'adresse aux jeunes diplômés,
  • Les deuxième concours, concours sur titre et concours complémentaires, concerne les fonctionnaires, agents publics et militaires.
  •  Le troisième concours, concours sur titre et concours complémentaires, n'est accessible qu'à des professionnels du secteur privé et du monde associatif.

>> Pour en savoir plus sur les concours  : lire notre article sur l'Ecole nationale de la magistrature

 

Où préparer les concours de l'ENM?

Si l'on examine les préparations suivies par les 244 auditeurs de justice (sur les 343, au total, de la promo 2017) qui ont réussi le premier concours (étudiants), on relève que 136 d'entre eux ont suivi la prépa d'un institut d’études judiciaires (IEJ, 56%). L'IEJ, c'est d'ailleurs ce que nous préconise Jordan Abedi, ancien lauréat du premier concours, devenu substitut du procureur quand nous l'avons interviewé.

 

Les 7 combinaisons de prépas gagnantes 

Plus d’un promu sur deux a suivi, au moins, deux formations. La formule "institut d'études judiciaires et préparation privée" est celle qui a permis au plus grand nombre de lauréats de réussir le concours.Toujours pour la promo 2017, les combinaisons de prépas "gagnantes" sont, dans l'ordre :

  1. instituts d’études judiciaires + préparation privée,
  2. instituts d’études politiques,
  3. instituts d’études judiciaires,
  4. préparations privées,
  5. institut d’études judiciaires + instituts d’études politiques,
  6. instituts d’études politiques + préparations privées,
  7. instituts d’études judiciaires + classe préparatoire de l'ENM.

Les instituts d'études judiciaires se trouvent à Paris (deux formations, l’une à Paris I, l’autre à Paris II), Bordeaux, Lyon, Toulouse, Montpellier, Aix en Provence, Grenoble, Caen et Toulon.

Généralement rattachés aux UFR de droit des universités,  les IEJ proposent également des  préparations aux concours de la police, de la gendarmerie, de l’administration pénitentiaire, d’avocat ou des greffes des tribunaux.

A côté des IEJ, Les instituts de préparation à l’administration générale (IPAG), instituts internes aux universités, et les centres de préparation à l’administration générale (CPAG), rattachés aux instituts d’études politiques (IEP) proposent des préparations aux concours externes et internes des trois fonctions publiques.

Les fonctionnaires se préparent aussi…

  • Pour la promo entrée à l'Ecole nationale de la magistrature en janvier 2017, sur 19 admis au deuxième concours, 13 ont suivi une formation privée. Une prépa privée seule pour 48% d'entre eux la prépa d'un institut d'études judiciaires pour 21%. Rappelons que le deuxième concours est ouvert aux fonctionnaires ou agents publics exerçant depuis au moins 4 ans.

     

 

Mais comment faire si l'on n'a pas les moyens financiers de suivre une préparation ? Pour ceux qui souhaitent devenir magistrat, les trois classes préparatoires de l'ENM, accueillent des étudiants "méritants", issus de milieux modestes et venus de toute la France pour les préparer au premier concours. Ils sont sélectionnés sur dossier. Tentez votre chance !

 

Les classes préparatoires "égalité des chances" pour devenir juriste

Les classes préparatoires de l'ENM

Ces trois classes préparatoires "égalité des chances" au premier concours sont situées à Paris, Bordeaux et Douai. Chaque classe ne comprend que 18 élèves. Ceux-ci sont sélectionnés sur dossier, puis passent un entretien de motivation. La scolarité, d'octobre à juin, date des épreuves d'admissibilité, prévoit au minimum l'équivalent de 9 concours "blancs" pour l'admissibilité. La prépa continue ensuite pour les admis. Chaque année, on compte en moyenne une quinzaine d’admis au 1er concours, preuve de l'efficacité de cette prépa, annonce l'ENM.

Depuis 2008, il existe aussi des classes préparatoires dans les écoles préparant aux autres métiers du ministère de la Justice :

Les classes préparatoires de l'Ecole nationale des greffes

L'Ecole nationale des greffes (ENG) propose elle aussi des classes préparatoires "pour l'égalité des chances". 

Pour la session 2017, a l'issue d'entretiens individuels menés en  novembre 2016, la commission de sélection de l'Ecole nationale des greffes a retenu 15 candidats pour intégrer la classe préparatoire au concours de greffier des services judiciaires, et 10 candidats pour la classe préparant au concours de directeur des services de greffe judiciaires (ou greffier en chef).

  • Prépa greffier : être titulaire d'un diplôme classé au moins au niveau bac+2 ou d'une qualification reconnue équivalente à l'un de ces titres ou diplômes
  • Prépa directeur des services de greffe judiciaires : être titulaire d'un diplôme classé au moins au niveau bac+3 ou d'une qualification reconnue équivalente à l'un de ces titres ou diplômes.

Dossier du mois

concours-fonction-publique-3eme-voie

Concours de la fonction publique territoriale : troisièmes concours

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article