L'animateur éducatif ou référent périscolaire

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de l'animation et de la jeunesse

L’animateur éducatif-accompagnement périscolaire, ou référent périscolaire, est reconnu comme tel depuis 2009. Avec la réforme des rythmes scolaires, ces professionnels de l'animation restent très demandés par les employeurs publics locaux.

animateur-flickrcc-m-roussel

Le terme d’animateur éducatif-accompagnement périscolaire, ou référent périscolaire, est apparu en 2009 dans le Répertoire des métiers territoriaux. Cet animateur "participe à l’élaboration des projets enfance et jeunesse" dans les collectivités locales. Il "accueille et anime des groupes d’enfants en activités éducatives". Et "participe à l’encadrement des enfants pendant l’interclasse du midi, les temps périscolaires et extrascolaires". Il peut être amené à travailler dans le cadre de projet éducatif local ou de réussite éducative.

Recherche fiévreuse d'éducateurs pour les activités périscolaires

Avec la réforme des rythmes scolaires, les collectivités locales ont recherché, parfois fiévreusement, ces animateurs pour s'occuper des enfants pendant les activités périscolaires. De là des recrutements massifs. Ces embauches sont un peu moins nombreuses aujourd'hui. Mais sur le marché de l'emploi, le métier reste porteur.

A noter qu'une réforme du secteur de l'animation et des diplômes est en cours pour mieux valoriser ce métier, souvent exercé dans des conditions relativement précaires (temps fractionné, contrat, vacation).

Les fonctionnaires territoriaux exerçant ce métier d'animateur éducatif relèvent des catégories hiérarchiques B et C de la fonction publique territoriale. Les cadres d’emplois sont : animateurs territoriaux et adjoints territoriaux d’animation. 

 

Dossier du mois

concours-fonction-publique-etat

Concours de la fonction publique de l’Etat

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article