Emploi local : des centaines de milliers de postes demain dans la filière technique !

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Ingénieurs et techniciens dans la fonction publique

La filière technique représente 50% des effectifs de la fonction publique territoriale. Elle recrute d'abord sous contrat, et comme la moyenne d'âge est assez élevée, elle va littéralement se "vider" de ses forces vives dans les années à venir. D'où des recrutements par centaines de milliers ! Pour quels métiers et sous quelles formes ? Une étude du Centre national de la fonction publique territoriale donne des réponses...

Ingénieur, technicien

Le Centre national de la fonction publique territoriale a publié, en septembre 2017, une étude passionnante sur l'emploi territorial de la filière technique. Elle permet d'avoir une vision assez précise des embauches à venir : nombre d'agents, métiers et secteurs particulièrement concernés et modes de recrutement (contrat, recrutement direct, concours, etc). On vous prévient tout de suite, cette filière, c'est une manne d'emplois dans les années qui viennent !

Des recrutements tirés vers le haut par les métiers de l'encadrement 

Globalement, les effectifs de la filière technique augmentent constamment depuis plusieurs années, mais il faut nuancer suivant  les cadres d'emplois. L'essentiel des recrutements, entre 2010 et 2014, a concerné l'encadrement : emplois de direction et cadres supérieurs et intermédiaires de la filière, c'est-à-dire les ingénieurs en chef, les ingénieurs et les techniciens, mais aussi les ouvriers qualifiés et managers que sont les agents de maîtrise.

Entre 2010 et 2017, les effectifs de techniciens ont bondi de 45%, et ceux des ingénieurs de 19,4%.

Entre 2010 et 2014, selon l'étude du CNFPT publiée en 2017, les effectifs de techniciens ont augmenté de 45% (47.122 agents), ceux des ingénieurs de 19,4% (30.654 agents), et ceux des agents de maîtrise de 12% (69.258 agents). 

Les effectifs des adjoints techniques territoriaux (AAT, le gros bataillon de l'emploi technique) croissent, eux, de 4%. En revanche, les adjoints techniques des EPLE sont de moins en moins nombreux (baisse de 3,4% des effectifs pendant la période considérée).

>> Lire aussi : Avec ou sans concours, devenir adjoint technique territorial

 

Métiers techniques : des départs à la retraite massifs de fonctionnaires

Sur les huit filières de la fonction publique territoriale, la filière technique est celle qui compte le plus de fonctionnaires proches de la retraite. Parmi eux, les directeurs des services et les agents de maîtrise, dont la moyenne d'âge est la plus élevée.

Selon les projections de l'étude du CNFPT, 50,5% des fonctionnaires de la filière technique auront pris leur retraite d'ici à 2025. 

50,5% des fonctionnaires de la filière technique auront pris leur retraite d'ici à 2025.

Par cadres d'emplois, les départs à la retraite devraient ainsi concerner

  • 57% des agents de maîtrise,
  • 50,5% des directeurs généraux des services, 
  • 45% des adjoints techniques des EPLE, 
  • 38,7% des adjoints techniques, 
  • 37,7% des techniciens,
  • et 32,5 % des ingénieurs.

 

Filière technique et services techniques, ne confondons pas !

Pour savoir de quoi l'on parle, il faut distinguer, d'un côté, la filière technique et, de l'autre, les services techniques des collectivités territoriales. Quand on parle de la filière, on parle en termes de statut des agents. 

La filière technique regroupe les six cadres d'emplois techniques et scientifiques techniques de la fonction publique territoriale. Elle représente 45% environ des effectifs de l'ensemble des collectivités territoriales.

Les recrutements dans la filière technique concernent donc beaucoup d'autres secteurs que les seuls services techniques ! 

> La filière technique : six cadres d'emplois

  1. ingénieurs en chef (cadre d'emplois nouveau ! Il  a été créé en 2016, avec au sommet un grade à accès fonctionnel pour les agents exerçant des fonctions de direction)
  2. ingénieurs (3,7 % des effectifs techniques),
  3. techniciens (5,7 % ),
  4. agents de maîtrise (8,4%)
  5. adjoints techniques (67 %s), 
  6. adjoints techniques des établissements d'enseignement (13% des effectifs techniques).

 

> Services techniques : le secteur des interventions techniques

Les services techniques, c'est le domaine d'affectation des agents publics du secteur des interventions techniques. Ils représentent 20% de l'effectif territorial total. Les recrutements dans la filière technique concernent donc beaucoup d'autres secteurs que les seuls services techniques ! 

Selon l'étude du CNFPT sur l'emploi territorial à fin 2014 (publiée en 2017), 60% des agents de la filière technique ne sont pas affectés aux services techniques. C'est le cas, principalement, des ingénieurs et des adjoints techniques des établissements d'enseignement. 

Les cadres d'emplois de la filière technique selon leur service d'affectation

Cadres d'emplois Services techniques Restauration collective - Environnement - Informatique/traitement de l'information - Transports/déplacements - Sports - Urbanisme et aménagement Autres services
Directeur général des services 11% 4,2% 84,7%
Ingénieurs 30,5 % 36,2 % 33,3%
Techniciens 47,7 % 25,3 % 27 %
Agents de maîtrise 60,8 % 12,6 % 26,6%
Adjoints techniques 42,9 % 13,7% 43,4%
Adjoints techniques des EPLE 6,6 % 3,1% 90,3%


 Source : enquête nationale métiers de l'Observatoire de la fonction publique territoriale au 31 décembre 2012. 

Seuls 3 ingénieurs sur 10 travaillent dans les services techniques. Au contraire des agents de maîtrise, des techniciens et les adjoints techniques  très présents dans ces services.

Les adjoints techniques des EPLE sont pour la plupart affectés dans les services "Affaires scolaires et périscolaires". 

 

L'emploi territorial dans la filière technique

LA FILIERE TECHNIQUE TERRITORIALE EN BREF 

  • 45% des effectifs territoriaux 
  • Moyenne d'âge : 46 ans. D'où des départs à la retraite massifs dans les années à venir. 
  • 90% des agents de la filière technique sont de catégorie C.
  • 40,9% : les femmes sont globalement très peu représentées par rapport au reste de la FPT. Mais il faut distinguer suivant les métiers :  elles forment 88% des agents de restauration, et 77,2% des chargés de propreté des locaux) 
  • Plus des 2/3 des agents travaillent dans une commune ou dans un organisme communal.  
  • La filière technique représente plus des 3/4 des agents des effectifs des régions. Celles où le poids des métiers techniques est le plus lourd: la Corse et la Guyane ; celle où où ce poids est le plus faible : l'Ile-de-France
  • Moins de 50% des agents de la filière technique travaillent dans les services techniques, qui sont néanmoins composés à 90% d'agents de cette filière
  • Un ingénieur sur trois travaillent dans les services techniques
  • Le métier de chargé d'entretien des locaux : plus de 1/5e du cadre d'emplois des adjoints techniques et plus de 50% du cadre d'emplois  des adjoints techniques des établissements d'enseignement

 

Dans quelles collectivités territoriales et établissements publics locaux travaillent ces agents?

Répartition des effectifs dans la filière technique par catégories d'employeurs territoriaux fin 2016
Organismes communaux Organismes intercommunaux Organismes départementaux Organismes régionaux Autres Ensemble
507.197 145 339 115 705 63 917 1 580 833 738
Poids des fonctionnaires en % dans la filière technique de la fonction publique territoriale
83,5 82,1 90,2 92,1 55,0 84,8

 

Type de collectivité territoriale -données au 31/12/2014 Effectifs de la filière technique Part dans les effectifs de la filière technique (en %) Poids dans les effectifs de la collectivité (en %)
Régions 62.811 7,6 77,1
Départements 110.502 13,4 38,1
Communes 478.713 58,2 48,8
Structures intercommunales d'agglomération 68.478 8,3 53,1
Communautés de communes 31.199 3,8 39,2
Sivu, Sivom et syndicat mixte 35.138 4,3 55,5
CCAS, caisse des écoles et autres établissements communaux 23.793 2,9 19,1
Services départementaux d'incendie et de secours (Sdis) 4.751 0,6 9,3
Centres de gestion, CNFPT 3.167 0,4 22,8
Autres 3.422 0,4 39,7
Source : L'emploi technique dans les collectivités territoriale à fin 2014, CNFPT, sept.2017      

Lecture : Les régions emploient 62.811 agents de la filière technique, soit 7,6 % de l'ensemble des agents relevant de la filière technique dans la fonction publique territoriale. La filière technique représente 77,1% des effectifs des régions.

 

Les communes et les intercommunalités (syndicats de communes, communautés d'agglomération, etc.) emploient une large part des agents de la filière technique.

Comment sont recrutés les agents de la filière technique?

Répartition des agents suivant le mode d'entrée dans la fonction publique territoriale (en %)
Contractuels 44
Recrutement direct 30
Mutation 11
Réintégration 4
Transfert de compétences  4
Concours  3
Intégration directe 2
Détachement 2
Promotion interne 2

Source : Bilans sociaux des collectivités" (base 2013), Observatoire de l'emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale

Un petit rappel sur l'emploi contractuel dans la fonction publique territoriale s'impose...

Primo, au bout de six ans, tout CDD doit être transformé en CDI par l'employeur.

Secondo, les emplois permanents doivent être pourvus par des fonctionnaires. C'est ce qu'impose la loi, avec toutefois des dérogations, certes très encadrées, mais nombreuses.

Ainsi, une collectivité territoriale peut recruter un agent sous CDD sur un poste permanent pour répondre à des besoins temporaires (remplacement, accroissement temporaire ou saisonnier d'activité notamment).

Elle peut aussi embaucher un CDD pour répondre à un besoin permanent. Dans ce cas, elle doit créer un poste s'il n'existe pas de cadre d'emplois de fonctionnaires susceptibles d'assurer les fonctions correspondantes, sur des emplois de catégorie A (cadres supérieurs) ou encore sur des emplois à temps non complet.

Qu'en est-il dans la filière technique ? Comme le montre le tableau ci-dessus, le recrutement sous contrat arrive en première position, suivi par l'intégration directe.

  • L'immense majorité des adjoints techniques sont recrutés sous CDD pour satisfaire des besoins temporaires, avec un turn over important, note le CNFPT.
  • En revanche, plus de la moitié des ingénieurs en chef et des ingénieurs contractuels sont embauchés en CDD, voire en CDI, pour répondre à des besoins permanents de la collectivité territoriale, avec, le plus souvent, des créations de poste.
  • Les techniciens et les agents de maîtrise sont plus souvent recrutés en CDD puis en CDI (dans la fonction publique, les CDD sont transformés en CDI au bout de six ans) sur des postes vacants, avec création de poste.

L'étude du CNFPT indique en outre que :

  • 34% des contractuels sont recrutés pour remplacer momentanément des fonctionnaires (les adjoints donc principalement) ; 
  • 32% sont recrutés sur des postes vacants (techniciens et les agents de maîtrise, principalement);
  • 7,4% des contractuels sont recrutés parce qu'il n'y a pas de fonctionnaire susceptibles d'exercer les fonctions correspondantes (ingénieurs et techniciens).
  • 26% des contractuels sur emplois permanents sont de catégorie A (directeurs et ingénieurs) et des emplois à temps non complets dans les petites communes.

 

Les métiers de la filière technique

Agent de maîtrise (catégorie C)

  • 8% des effectifs de la filière technique
  • 163 métiers
  • Les métiers qui recrutent le plus d'agents de maîtrise
  1. Ouvrier de maintenance des bâtiments (7,8 %) 
  2. Chef d'équipe d'entretien et d'exploitation voirie et réseaux divers (7,2 %)
  3. Chargé de travaux espaces verts (4,9 %), 
  4. Jardinier (4,8 %) 
  5. Agent d'exploitation et d'entretien de la voirie et des réseaux divers (4,5 %). 

 

Adjoint technique territorial (ATT, catégorie C)

  • 68% des effectifs de la filière technique
  • 181 métiers 
  • Les métiers qui recrutent le plus d'ATT
  1. Chargé de propreté des locaux (22% des ATT) 
  2. Agent d'exploitation et d'entretien de la voirie et des réseaux divers (6,6 %) 
  3. Jardinier (6,4 %)
  4. Agent de restauration (6,3%)
  5. Ouvrier maintenance des bâtiments (5,7%) 

 

Adjoint technique des établissements publics locaux d’enseignement (ATT des EPLE, catégorie C)

  • 13% des effectifs de la filière technique
  • 31 métiers
  • Les métiers qui recrutent le plus d'ATT des EPLE
  1. Chargée de propreté des locaux  (55,5% des ATT des EPLE).
  2. Ouvrier de maintenance des bâtiments (13%)
  3. Agent de restauration (8,4 %) 
  4. Cuisinier (6%) 

> > Concernant les métiers des ingénieurs et des techniciens, lire notre article Ingénieurs et techniciens dans la fonction publique territoriale, des profils très recherchés

Effet "vert", effet "boom"

  • Dans les trois fonctions publiques, la prise en compte croissante des enjeux environnementaux est incontestable, un “effet vert” générateur de nouveaux emplois pour les ingénieurs et techniciens notamment.

 

Dossier du mois

concours-fonction-publique-3eme-voie

Concours de la fonction publique territoriale : troisièmes concours

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK