Concours de la fonction publique - 10 règles de méthode à retenir

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Concours de la fonction publique – Conseils méthodologiques et exercices pratiques

Mémorisez bien ces 10 règles et conseils méthodologiques : ils vous guideront tout au long de la préparation du concours, comme le jour des épreuves.

post-itsflickr-nodoca

 

Avant le jour J

1. Connaître la nature des épreuves

Les épreuves des concours diffèrent selon le niveau du concours (externe ou interne, de catégorie A ou B).

Les épreuves écrites les plus répandues sont :

  • la dissertation de culture générale,
  • la dissertation juridique,
  • la note de synthèse,
  • la note administrative,
  • le résumé de texte,
  • les réponses à des questions courtes
  • et les questionnaires à choix multiples (QCM).

Les épreuves orales se composent souvent d’un « grand oral » de culture générale, d’épreuves plus techniques et de langues.

Pour chaque concours, renseignez-vous auprès de l’organisateur sur la nature des épreuves.

2. S’informer sur les points au programme

Il faut aussi s’informer sur le détail des matières au programme pour connaître le degré de précision des connaissances demandées, notamment pour les épreuves orales spécifiques.

Ne limitez pas vos révisions au programme, stricto sensu

Ne vous bornez pas à traiter l'intitulé du programme du concours, au sens strict. Vous devez être capable de situer le sujet dans son contexte et dans le temps. Exemple : si l'intitulé du programme de droit constitutionnel ne prévoit que la Constitution de la Ve République, il est évident que pour étudier, comprendre, le texte, il faudra connaître les institutions de la IIIe et de la IVe République.

 3. Suivre l’actualité générale

Si les sujets sont souvent préparés des semaines à l’avance, ils peuvent présenter un intérêt spécifique en raison d’une actualité, qu’il ne faudra pas manquer d’intégrer au devoir ou exposé. C'est particulièrement vrai pour les épreuves orales. En effet, si le sujet choisi est lié à l’actualité, il y a fort à parier que le jury vous interrogera sur ce thème. D’ailleurs, mieux vaut prendre les devants et aborder ce point dans sa présentation initiale, par exemple dans l’introduction, pour préciser l’intérêt du sujet. Suivre l’actualité jusqu’au dernier jour des épreuves, notamment par une lecture régulière de la presse, est in-dis-pen-sable.

4. Actualiser les connaissances théoriques

Ceux et celles qui présentent des concours de la fonction publique plusieurs années après la fin de leurs études devront, évidemment, actualiser leurs connaissances théoriques.... quelque soit la matière, en droit notamment. 

Le jour J

5. Gérer son temps

Vous devez apprendre à gérer votre temps. C'est indispensable, car le jour du concours, vous n'aurez qu'une durée limité (trois ou quatre heures) pour faire des étincelles, chaque minute est précieuse. Il faudra donc, pour chaque épreuve, définir une répartition type du temps, par exemple :

  • Pour une présentation orale devant durer 10 minutes, consacrez 1 minute à l’introduction, 4 à chacune des deux parties et 1 minute à la conclusion.
  • Pour une note de synthèse, dont l’épreuve dure en général trois heures, la répartition peut s’opérer ainsi : lecture du sujet (10 minutes), lecture rapide des documents (20 minutes), puis approfondie (1 heure et 10 minutes), rédaction (1 heure) et relecture (5 minutes).
  • Pour un résumé de texte, dont l’épreuve dure en général trois heures, le temps peut être réparti en 4 phases : une première approche du texte (de 5 à 10 minutes), une phase de compréhension avec lecture globale (de 15 à 20 minutes) puis lecture analytique (de 40 à 60 minutes), enfin une phase de "réexpression", avec une première version (de 40 à 60 minutes), puis une rédaction définitive (de 20 à 30 minutes) et une relecture finale (5 minutes).

Bien sûr, chacun adaptera son planning en fonction de ses difficultés.

Se préparer en conditions réelles

Si vous ne suivez pas une préparation organisée, placez-vous dans les conditions du concours. Piochez un sujet dans les annales des années précédentes et traitez-le dans le temps imparti. Vous mesurerez ainsi l'effort à fournir !

6. Analyser les termes du sujet

Quelle que soit la nature de l’épreuve, il est indispensable d’analyser – de façon précise – l’intitulé du sujet à traiter, sous peine de se trouver hors sujet.

Prenez du recul

Votre plan bâti, prenez le temps, avant d'attaquer la rédaction, de vous demander s'il répond bien au sujet. Par exemple, si celui s'intitule "Le maire et le préfet", un plan en deux parties, l'un sur le maire, l'autre sur le préfet, ne répondrait pas au sujet posé. Il est alors encore temps de le modifier.

7. Structurer son devoir

Dans toutes les épreuves, votre réflexion doit être structurée. Hormis le résumé de texte, cela consiste, en général, en :

  • une introduction : elle annonce le sujet, définissant les termes clés, énonçant la problématique et le plan ;
  • des parties : idéalement, elles doivent être au nombre de deux, avec 2 sous-parties, à moins que le sujet n’indique un plan en 3 parties. Le plan peut être apparent (titres des I, II et, éventuellement, des A, B soulignés et / ou indiqués par leur numéro). Pour les questions de culture générale, il vaut mieux que le plan « se dégage » à la lecture du devoir ;
  • une conclusion : ce n'est pas un résumé des développements antérieurs. Selon une formule imagée, « il faut fermer la porte et ouvrir les fenêtres ». Il est important de constater que le raisonnement a été mené à bonne fin et d’élargir le sujet en évoquant des perspectives d'évolution.

La juste mesure

Ne cherchez pas à obtenir un équilibre absolu dans le devoir, à la ligne ou au mot près. Veillez simplement à ce que les parties de l'exposé ne présentent pas de trop grands déséquilibres les unes par rapport aux autres. Une partie deux fois plus longue qu’une autre traduit souvent un plan qui répond mal au sujet.

8. Argumenter

Justifiez les idées que vous avancez. Soyez précis si vous faites des citations ou des renvois à des textes (Constitution, lois, décrets, etc.), à des décisions de justice ou à la doctrine. Lorsqu'une citation est extraite d’une décision de justice, il faudra indiquer la juridiction qui a statué, la date exacte (jour, mois et année) et le nom de la décision.

De façon plus générale, il est également indispensable de présenter ses idées dans un ordre logique : d’abord les idées directrices, ensuite les détails tels que les exemples. De même lorsqu’un raisonnement s’appuie sur plusieurs sources du droit, il convient de respecter, dans leur ordre de présentation, la hiérarchie des normes. Ainsi une jurisprudence sera mentionnée avant une réponse ministérielle.

9. Maîtriser un vocabulaire spécifique

Les erreurs de vocabulaire témoignent un manque de rigueur et révèle un manque de maîtrise de la matière. Il est essentiel d'employer la bonne terminologie. Ainsi, on ne parle pas d’« arrêt » du tribunal administratif, mais de « jugement ». Enfin, ne pas s’aventurer à utiliser des mots dont le sens n’est pas parfaitement maîtrisé.

10. Respecter les règles d’expression

A l'écrit, soignez  l’orthographe et le style. L’expression gagne en clarté en employant des phrases courtes. Il en va de même pour le langage lors des épreuves orales : « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement ». Dans tous les cas, il faudra éviter l’excès d’abréviations.

Les préparations de Carrières publiques

Carrières Publiques propose des préparations aux concours rédigées par des membres du jury.

Celles-ci sont composées de :

  • Fiches thématiques d'apports de connaissance
  • Ouvrages méthodologiques pour chaque épreuve
  • 4 devoirs avec correction personnalisée pour chaque épreuve

JE PRÉPARE MON CONCOURS

 

Les autres articles du dossier : Concours de la fonction publique – Conseils méthodologiques et exercices pratiques

  1. Concours de la fonction publique : comment bâtir un plan
  2. Concours de la fonction publique – Comprendre l’intitulé du sujet
  3. 5 - Corrigé du sujet : “La justice est-elle indépendante aujourd’hui ?”
  4. 4 – Savoir recenser ses idées
  5. 3 – Corrigé du sujet : “Les exécutifs des collectivités locales”

Offres d’emploi en lien avec l’article

OBSERVATOIRE DE PARIS

Gestionnaire du pôle gestion des services communs et d’accompagnement des composantes h/f

Titulaire, Contractuel | 20/09/2019 | OBSERVATOIRE DE PARIS

CIAS PAYS DES HERBIERS

Directeur des ressources humaines (H/F)

Titulaire, Contractuel | 20/09/2019 | CIAS PAYS DES HERBIERS

jacqueslalande-1321745.png

Responsable du pôle espace public H/F

Titulaire, Contractuel | 20/09/2019 | VILLE DE SAINT JACQUES DE LA LANDE

jacqueslalande-1321745.png

Adjoint(e) au chef de service de police municipale h/f

Titulaire | 20/09/2019 | VILLE DE SAINT JACQUES DE LA LANDE

Dossier du mois

concours-fonction-publique-3eme-voie

Concours de la fonction publique territoriale : troisièmes concours

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article