Quimper recherche des policiers municipaux

Laure Martin
DOSSIER : Les métiers de la sécurité

Après avoir recruté quatre agents chargés de la tranquillité publique, la ville de Quimper (Finistère) a décidé de mettre en place un service de police municipale qui comptera, d’ici 2022, dix agents.

Police municipale

Les policiers municipaux sont toujours aussi convoités. A l'instar de nombreuses villes françaises, Quimper en recherche activement. « Les agents chargés de la tranquillité publique (ATP) ont été mis en place après un besoin ressenti sur le terrain, fait savoir Aurore Durdon, directrice générale adjointe (DGA) Solidarités à la ville de Quimper (Finistère). Ils représentent les prémisses de la police municipale, qui fait partie du projet politique des élus de la municipalité. » L’objectif est de répondre à l’apparition, au sein de la ville, d’une petite délinquance et de problématiques de regroupements de marginaux. « La volonté est de sécuriser les habitants mais aussi les touristes, nombreux, ajoute Aurore Durdon. Or, les prérogatives des ATP ne leur permettent pas de remplir cet objectif. »  

Un recrutement sur deux ans

Actuellement, le chef de la future police municipale est en cours de recrutement. Cinq agents vont ensuite être embauchés courant 2021, puis cinq autres en 2022. Un assistant administratif complétera l’équipe afin d’assurer l’accueil physique des citoyens. Pour postuler, les futurs agents statutaires doivent être lauréats du concours de gardien-brigadier de la police municipale. « Nous cherchons à mettre en place une équipe mixte dans toutes ses dimensions, fait savoir Aurore Durdon. C’est-à-dire à la fois des hommes, des femmes, des personnes jeunes et moins jeunes. » Mais en aucun cas, la municipalité recherche des candidats qui se placent sur le créneau du tout répressif, l’axe est avant tout celui de la prévention.  

Les missions

Cette police municipale ne va pas disposer d’arme létale. « Nous mettons en place une police qui va assurer des missions de prévention et de la relation de proximité avec les usagers », précise Aurore Durdon. L’objectif est d’offrir, sur le terrain, une présence et une écoute aux citoyens, de mener des missions de prévention nécessaires au maintien du bon ordre public, de la sureté, de la sécurité et de la salubrité publiques, par exemple en luttant contre l’insécurité quotidienne, contre les troubles de voisinages, en régulant la circulation routière, en veillant au bon déroulement des manifestations publiques ou encore en luttant contre les dépôts sauvages.

La finalité est également de créer une synergie sur le territoire, avec le Parquet, la préfecture, la police nationale et les associations d’usagers, afin de créer un partenariat autour de la sécurité. L’équipe va être placée sur l’autorité d’un directeur de la tranquillité publique, qui va assurer la coordination du partenariat de territoire en matière de sécurité. Il va également animer le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) et participer aux groupes de partenariat opérationnel mené par le commissariat de police sur des problématiques rencontrés sur le terrain.  

Le service de police municipale est rattaché à la DGA Solidarités, car des liens peuvent être effectués entre le social et cette police sur les politiques de tranquillité. 

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE SAINT GENIS POUILLY

POLICIER MUNICIPAL (h/f)

Titulaire | 21/10/2021 | VILLE DE SAINT GENIS POUILLY

INFOPRO DIGITAL

Attaché Commercial Sédentaire H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 20/10/2021 | INFOPRO DIGITAL

INFOPRO DIGITAL

Commercial Sédentaire B to B H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 20/10/2021 | INFOPRO DIGITAL

VILLE DE DORDIVES

Policier municipal (h/f)

Titulaire | 20/10/2021 | VILLE DE DORDIVES

Dossier du mois

Département de Haute-Savoie - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article