Devenir douanier : ce qu'il faut savoir sur la douane, avant de postuler

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers des douanes

Envie de devenir douanier ? Si vous ne savez pas décrire cette administration, ses missions, son organisation, les professionnels qu'elle emploie, ni comment elle a évolué depuis vingt ans... c'est mal parti ! Voici donc un topo et des liens utiles pour découvrir une administration en plein boom.

insigne-douane-france

Le coeur de métier de la douane

La douane est une administration à caractère fiscal, créée en 1791. Elle est rattachée au ministère du Budget, des comptes publics et de la réforme de l’Etat, les services de la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI).

Son coeur de métier :

  • "veiller à la régulation des échanges internationaux, en facilitant les flux de marchandises et en sécurisant le commerce légal" ;
  • lutter contre la criminalité organisée pour protéger les entreprises et les citoyens"((Extrait de "Douane 2018, projet stratégique", ministères de l'Economie et des finances, et du Commerce extérieur, 2013)).

De plus en plus de missions de contrôle

Face à l'élargissement du marché européen, après la mise en place du Marché unique, en 1993, qui a levé les barrières douanières au sein de l’Europe, et à la mondialisation des échanges, la douane française a dû s'adapter. Cette administration a profondément changé en vingt ans, au fil d'une série de réformes structurelles. Ses missions ont été réorientées sur le contrôle des marchandises et la perception des droits et taxes, la lutte contre les trafics illicites et le contrôle des personnes aux frontières.

La réforme des contributions indirectes (tabac, alcool, etc.), de 2002 à 2004, a ainsi permis de réduire les tâches de gestion au profit du contrôle. Autre exemple : la réforme de la surveillance terrestre, de 2003 à 2005, a renforcé l’efficacité des services de contrôle en les dotant de moyens techniques nouveaux, comme les scanners mobiles.

Excellent !

Une administration performante

Tous les ans, la douane présente ses résultats. Quelques chiffres pour mesurer ses performances, issus de son bilan de 2016 publié en 2017 :

  • lutte contre la fraude, année record : 66,1 tonnes de stupéfiants saisies sur le territoire nationale et 33,8 tonnes saisies à l'étranger sur renseignement de la douane.;
  • protection du consommateur : 50,3 millions de produits contrôlés, dont 6,4  millions de jouets...
  • patrimoine naturel : 484 constatations portant sur des espèces protégées de faune ou de flore;
  • tabac et contrebande, record historique : 630 tonnes saisies.

     

 

La douane recrute toujours

Entre 2008 et 2015, le nombre de douaniers avait considérablement diminué, passant de 18.600 en 2008 à 16.473. La révision générale des politiques publiques (RGPP) de Nicolas Sarkozy était passée par là : près de 400 emplois supprimés par an, soit un taux de non-remplacement de 62 % des départs définitifs de cette administration.

En 2013, le gouvernement lance le projet stratégique "Douane 2014-2018", nom de code PSD, qui prévoit des restructurations sur fond d'économies budgétaires. L'objectif affiché est  de "conforter, à horizon 2018, les missions de contrôle et de régulation des flux de la douane, tout en intégrant l'objectif de maîtrise de la dépense publique"((Réponse ministérielle du 3 avril 2014, question n°10371)).

Ce projet suscite les réserves, voire l'hostilité, d'un certain nombre d'agents, soutenus par leurs syndicats. Pour eux, le "PSD", signifie, grosso modo, en faire beaucoup plus, avec moins de moyens et pour un salaire moindre... En février 2015, un rapport de la Cour des comptes qui juge "l'évolution de la douane "trop lente" les fait bondir. S'agissant du travail en sous-effectifs dénoncé par les syndicats, le président de la Cour des comptes note que si les effectifs de la douane ont baissé "entre 15 et 20% entre 2000 et 2013 [...]le principal problème n'est pas celui du niveau global des effectifs mais celui de leur utilisation optimale".

Une cellule "Conseil mobilité et parcours professionnels" a été créée en 2013 pour accompagner les agents dans ces changements.

Cependant, les attentats de novembre 2015 changent la donne. François Hollande annonce alors le recrutement d' environ 1.000 agents supplémentaires en 2017, notamment pour assurer le contrôle aux frontières.

 

Des concours en 2016, 2017, 2018...

Les métiers des douaniers, et les formations à ces métiers, évoluent rapidement dans cette administration qui recrute toujours, sur concours, et sans concours (dispositifs Pacte, emplois réservés et premier grade des corps de catégorie C). >> Voir la page du calendrier prévisionnel des concours sur le site web de la douane

> Lire aussi : Devenir agent de constatation des douanes sans concours

Chiffres clés

  • Effectifs : environ 18 000 agents (16 869 équivalents temps plein travaillé, selon les derniers chiffres disponibles de Bercy).
  • Taux de féminisation : 37,1 %

 

Où travaillent les douaniers ?

Les services centraux de la douane sont implantés à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, près de Paris (6 sous-directions et un service de statistique).

Source : Extrait de La Douane, bilans et résultats (données 2016), éd. 2017

Deux branches d'activités

Les agents des douanes se répartissent en deux branches d’activité :

  • la branche des opérations commerciales et d’administration générale (commerce international et contributions indirectes) : 51 % des effectifs. Ces agents, surnommés "opco", travaillent au suivi et au contrôle des opérations du commerce international (dédouanement des marchandises).  La Commission européenne et les Etats membres ont ouvert le chantier de la douane électronique (e-Customs) visant à harmoniser, à intégrer et à simplifier les formalités douanières à l'importation et à l'exportation, à l'échelle communautaire.
  • la branche de la surveillance : 49 % des effectifs.
    Les agents "de la surv'", en uniforme et armés, sont chargés de la surveillance du territoire et de la lutte contre la fraude et les trafics illicites - drogue, armes et explosifs, cigarettes, alcool, contrefaçons, biens culturels, espèces animales et végétales menacées, etc.-  et la criminalité organisée, qui y est souvent associée.
    C’est l’activité la plus spectaculaire ! L’actualité l’égrène : 200 tonnes de stupéfiants saisis en 2014 — un record  historique  —;  le précédent étant de 1,39 tonne de cocaïne en 2010.
    La douane française est passée, en 2009, du 26e au 18e rang des administrations douanières les plus performantes du classement du World Economic Forum, qui porte sur 121 pays.  

 

Dossier du mois

concours-fonction-publique-hospitaliere

Concours de la fonction publique hospitalière

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article