Informaticien dans une collectivité territoriale

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de l'informatique

15.860 agents de la fonction publique territoriale, titulaires et non titulaires, travaillent dans l'informatique et le traitement de l'information selon une note de conjoncture de janvier 2009 de l'Observatoire du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT).

Informaticien

Les deux tiers de ces agents publics informaticiens travaillent dans les communes, communautés de communes et centres communaux d'action sociale, 3 970 au sein des conseils généraux et 530 des conseils régionaux.

Sur les 1 734 000 agents que compte la fonction publique territoriale, l'informatique pèse donc pour 0,9 % des effectifs, avec un petit coup de pouce de 410 recrutements envisagés en 2009.

Néanmoins, collectivités moyennes et grandes déclarent que, pour elles, les principaux métiers émergents font partie du domaine de la communication et des systèmes d'information, notamment celui de technicien informatique. Ainsi, la mairie de Cherbourg-Octeville (42 000 habitants) propose, sur son site internet, un zoom sur le métier de technicien informatique dans son système d'information.

En matière de recrutement, le type de profil recherché reste stable : une formation de niveau bac +2 à bac +5 en informatique et une expérience dans le secteur (maîtrise d'environnement de réseaux, de logiciels de systèmes d'information géographique, de systèmes et langages informatiques...). L'expérience en conduite de projets est particulièrement valorisée. Les profils informatiques à forte dominante Open Source semblent très demandés.

Le périmètre d'activité couvre : le management du système d'information ; le suivi des utilisateurs et la maintenance ; les aspects techniques et le développement des systèmes d'information et des TIC.

Les cadres d'emplois des titulaires sont principalement, dans la filière technique, ceux d'ingénieurs territoriaux (salaire annuel brut hors indemnités de 19 142 à 58 029 €) et de techniciens supérieurs territoriaux (de 16 893 à 29 289 €).

> A savoir : à compter du 1er janvier 2010, les concours externes seront organisés par les centres départementaux de gestion (liste), mais le recrutement se fait à 60 % par voie contractuelle, souligne Philip Sion, animateur du groupe de travail Système d'information et télécommunications de l'Association des ingénieurs territoriaux de France (AITF) : "Un informaticien avec trois ans d'expérience réussira à négocier un salaire à peu près équivalent au privé, mais pas s'il a dix ans d'ancienneté, la collectivité ne peut pas suivre, souligne-t-il. Et les contractuels sont, au final, difficiles à garder. Il faudrait travailler en amont et faire valoir les métiers, les spécificités et l'intérêt de la fonction publique territoriale auprès des étudiants et élèves ingénieurs".

Les métiers de la FPT

Le Répertoire des métiers de la fonction publique territoriale (FPT) recense dix métiers dans la famille Systèmes d'information et TIC.

  • Directeur du système d'information
    Catégorie A - Fixe et valide les grandes évolutions de l'informatique de la collectivité ; anticipe les évolutions technologiques nécessaires. Evalue et préconise les investissements. Contrôle l'efficacité et la maîtrise des risques liés au système d'information.
  • Chef de projet système d'information géographique 
    Catégorie A - Structure et modélise les informations géographiques de la collectivité, pilote la mise en place d'un système d'information intégrant l'acquisition des données, l'administration, le traitement, l'analyse et la diffusion ; en contrôle la qualité.
  • Responsable production et support 
    Catégorie A - Pilote l'ensemble des opérations et des moyens de production dont il a la charge. Anime et coordonne l'activité des différents secteurs d'un centre d'exploitation (planification, organisation, délais, normes). A la demande du maître d'ouvrage, intègre dans l'environnement de production la solution logicielle et en assure le déploiement.
  • Administrateur systèmes et base de données 
    Catégories A, B - Gère et administre les systèmes d'exploitation et de gestion de données de la collectivité ; en assure la cohérence, la qualité et la sécurité. Participe à la définition et à la mise en œuvre des serveurs, bases de données, référentiels, logiciels et progiciels.
  • Responsable sécurité du système d'information 
    Catégorie A - Vérifie et valide la conformité des applications, des systèmes et des usages à la politique de sécurité de la collectivité. Assiste les utilisateurs des systèmes d'information. Intervient directement sur tout ou partie des systèmes informatiques et télécoms de son entité.
  • Chef de projet technique Système d'information 
    Catégorie A - Définit l'architecture technique du système d'information, en pilote l'évolution et en assure la pérennité. Assure la cohérence de l'ensemble des moyens informatiques et de son évolution. Contrôle la qualité, les performances, le coût et les délais.
  • Chef de projet Etudes et développements 
    Catégorie A - Pilote des projets informatiques en conformité avec les référentiels établis par et pour le maître d'ouvrage. Intervient dans le développement et l'intégration d'une nouvelle application, de composants réutilisables ou dans la maintenance d'une application existante. Organise le travail avec le groupe de projet, en contrôle la qualité, les performances, le coût et les délais.
  • Chargé des réseaux et télécommunications 
    Catégories A, B - Gère les infrastructures de télécommunications de la collectivité. Définit l'architecture, administre et exploite les moyens informatiques de sites et procède à l'achat de services télécoms. Participe au bon fonctionnement du système d'information en garantissant le maintien des différents outils, des logiciels systèmes et infrastructures de communication.
  • Technicien support et services 
    Catégorie B - Assure la gestion courante de l'exploitation dans le respect des plannings et de la qualité attendu. Surveille le fonctionnement des équipements informatiques physiques et logiques du centre de production, dans le cadre des normes, méthodes d'exploitation et de sécurité.
  • Responsable des études et applications 
    Catégorie A - Participe à la définition de la stratégie en matière de système d'information, en assure la mise en œuvre. Définit l'architecture applicative, en assure l'interopérabilité et coordonne l'ensemble des projets d'informatisation de la collectivité. 

Quelques exemples de recrutements

  • Technicien de maintenance informatique (bac +2) 
    Ce poste à pourvoir en septembre 2009 au sein de la Communauté urbaine de Marseille comprend installation, tests et recettes, maintenance, administration et sécurité.
  • Administrateur des systèmes et réseaux (bac +2) 
    La Ville d'Orvault recherchait, en septembre 2009, un technicien supérieur territorial (cadre B) pour proposer et mettre en place la politique de sécurité du parc informatique et être force de propositions sur les évolutions de la plateforme serveurs de la mairie (analyse technique, participation aux procédures d'appels d'offres, mise en œuvre et suivi).
  • Chargé de mission informatique (bac +4/5) 
    La région Provence-Alpes-Côte-d'Azur recherchait en septembre 2009, pour un emploi permanent, un professionnel chargé du déploiement puis du bon fonctionnement du SIRH Astre RH et des autres logiciels de la direction des ressources humaines.
  • Ingénieur Développeur Intégrateur (bac +5) 
    Par mutation, détachement ou liste d'aptitude, le conseil général de Haute-Garonne a recherché un ingénieur territorial pour assurer la conduite de nouveaux projets ainsi que l'évolution et la maintenance d'applicatifs existants dans le domaine des finances et de la gestion patrimoniale.
  • Responsable informatique (bac +5) 
    La ville de Loos recherchait, en septembre 2009, son responsable informatique chargé de la conduite d'opérations dans la mise en œuvre des projets informatiques, ainsi que de l'organisation et de la maintenance de l'exploitation informatique.

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2014

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK