David Smétanine, agent public territorial médaillé des jeux paralympiques

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Fonction publique : une passion, des métiers

Si vous avez suivi les jeux paralympiques de Londres, cet été, vous le connaissez sûrement : David Smétanine partage son temps entre les entraînements de natation de très haut niveau et la ville de Grenoble, où il est conseiller spécial auprès du directeur général des services et du maire. David Smétanine (photo, à gauche), fait partie de ces athlètes vedettes choyées par les médias dont vous avez peut-être lu l’interview dans des magazines sportifs ou grand public, depuis ce jour où il décrocha deux médailles d’or aux jeux paralympiques de Pékin, en 2008.

 Son palmarès est impressionnant : en 2004, aux jeux paralympiques d'été  d'Athènes,  il décroche une médaille de bronze ; en 2006, il est deux fois vice-champion du monde à Durban  (Afrique du Sud). Après Pékin, ce nageur spécialiste des distances courtes (50, 100 et 200 mètres) récolte 3 médailles d'or au championnat d'Europe de Reykjavik, (Islande) en 2009. Puis, le triplé or aux championnats du monde 2010, les championnats d’Europe 2011, avec l’argent et le bronze... Des jeux paralympiques d'été de 2012, à Londres, il est revenu avec 2  médailles d'argent et une médaille de bronze. Et après ? "Après, dit-il, ce sera février 2013 et les championnats de France "pour les qualifications… aux championnats du monde du mois d’août, au Canada".

Pour David Smétanine, qui aime à répéter "l’important, c’est de gagner le titre", et malgré les "sollicitations de retour des jeux", c’est un entraînement quotidien : de deux à quatre heures de sport par jour…

Tétraplégie incomplète - Mais cette tête bien faite est aussi bien pleine, puisqu'il a obtenu peu à peu ses diplômes, tout en menant sa carrière de sportif de haut niveau, dont un master de management et une maîtrise de sciences de gestion en 2006. Il fallait "tout mener de front".

Atteint d’une tétraplégie incomplète, suite à deux fractures de la colonne vertébrale, il confie : "Tout ça est arrivé après un accident de voiture en 1995." David Smétanine avait 21 ans. "Je me déplace en fauteuil roulant la plupart du temps, mais je suis très autonome. Je conduis sans aucun problème, et  ne mange pas dans mon fauteuil mais toujours sur une chaise comme tout le monde"…

Agent territorial consultant - Depuis 2009, David Smétanine est agent contractuel à la mairie de Grenoble. Il est conseiller spécial auprès du directeur général des services et du maire, en charge du sport, de l’image de la ville et de  l’accessibilité des personnes en situation de handicap. Un poste qu’il occupe à mi-temps pour pouvoir s’entraîner.

Il est aussi conseiller régional à la région Rhône-Alpes, dans plusieurs commissions : "Non-discrimination, Citoyenneté, Egalité des chances, Sport, Europe et international, Enseignement supérieur et recherche.

"J’ai notamment beaucoup travaillé sur les questions d’enseignement et de recherche, précise le consultant territorial. " Et de souligner que seules "16 000 personnes handicapées en France (touchant l’AAH, allocation aux adultes handicapés) ont le niveau bac ou bac + 2 et que seuls 8 000 sont de niveau bac + 5". Ce qui signifie que 80 % des personnes dites handicapées en France n’ont pas le bac.

Parrain d'ELA - Parallèlement à sa carrière sportive et professionnelle, le nageur s'est engagé avec différentes associations. A commencer par ELA, association européenne contre les leucodystrophies (( Le terme "Leucodystrophies" vient du grec leukos (blanc), dys- (trouble), trophê (nourriture) et désigne un groupe de maladies génétiques orphelines. Les leucodystrophies détruisent le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) d’enfants et d’adultes. Elles affectent la myéline, substance blanche qui enveloppe les nerfs à la manière d’une gaine électrique.)), en 2004, dont il est parrain. C'est une maladie rare, et "cela me touche beaucoup. Moi, j’ai une compression de la moelle épinière qui ne m’empêche pas de progresser. Les leucodystrophies, c’est un peu la même chose, mais c’est dégénératif. La gaine de myéline, c’est comme une gaine électrique qui serait peu à peu abîmée par la maladie. Tout comme un fil électrique dans lequel le courant ne passerait plus. Moi, j’ai la chance d’avoir une tétraplégie incomplète, la chance de pouvoir récupérer… contrairement à ceux qui sont touchés par cette maladie."

En 2008, la "maman d’une copine" travaillant à la ville de Grenoble monte un orphelinat en Inde suite à une catastrophe naturelle, 31 enfants sont là-bas. Une aventure qui amène David Smétanine à rencontrer l’arrière-petit-fils du mahatma Gandhi, Anand Gokani, diabétologue à Bombay((Anand Gokani est l'arrière-petit-fils de Gandhi. A 55 ans, ce médecin, engagé dans l'action humanitaire, n'a jamais connu son arrière-grand-père, décédé en 1948, mais il vit toujours avec lui, suivant ses préceptes. Voir le reportage de France 3, lors de sa venue à Grenoble.)). "je le considère désormais comme un ami et nous continuons de communiquer". Il vient deux fois à Grenoble, en 2008 et en 2012, où il est décoré par le maire (de Grenoble). Un homme en qui David voit "comme une lueur d’espoir"...

Une Fondation humanitaire en Afrique - Autre rencontre, avec un pays cette fois : le Cameroun. Une aventure sportive au début, à la demande d’un Camerounais, puis "plein de choses se sont mises en place". Il y a quinze jours, David était sur place : entrevue avec les ministres pour un rendez-vous officiel, à la suite de la naissance de la Fondhas, la Fondation handisport David Smétanine, à caractère humanitaire et sportif pour personnes handicapées.

"Au Cameroun, il faut aider certaines personnes handicapées, ne serait-ce que pour obtenir une pièce d’identité, précise David. Il existe de grandes difficultés d’accès aux soins, de diagnostic afin d’obtenir une carte d’invalidité". Au-delà-du sport, des questions cruciales... Le nageur au grand coeur a été décoré, en 2004 par Jacques Chirac, de l’ordre national du Mérite pour ses performances sportives. Il a aussi reçu la légion d’honneur des mains de Nicolas Sarkozy en 2008.

Bio express

2012-smetadine-portrait-vignette   • 1974. Naissance de David Smétanine, à Grenoble.
   • 2008. Première  médaille d'or française des jeux paralympiques de Pékin.
   • 2009.  Conseiller spécial à la mairie de Grenoble et conseiller à la région Rhône-Alpes.

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2017

La fonction publique en chiffres - 2017

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article