Psychomotricien dans la fonction publique

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la rééducation

Le psychomotricien rééduque les personnes confrontées à des difficultés psychologiques et exprimées de façon corporelle, en agissant sur leurs fonctions psychomotrices. Les recruteurs locaux recherchent des psychomotriciens dans ces domaines : gériatrie, soins palliatifs, accueil des prématurés, néonatalogie patients souffrant de maladies dégénératives et prise en charge des traumatisés crâniens notamment.

Psychomotricien - Rééducation

Les études du psychomotricien

Le diplôme d'Etat de psychomotricien se prépare en trois ans. En 2010, environ 7 000 psychomotriciens, dont 85,5 % de femmes, exercent en France. Plus de 6 000 sont salariés (source : SNUPP).  

Le métier de psychomotricien 

Le travail du psychomotricien vise à rééduquer les personnes confrontées à des difficultés psychologiques et exprimées de façon corporelle, en agissant sur leurs fonctions psychomotrices. Il accompagne ainsi son patient vers une réappropriation de son corps dans la relation à lui-même, mais aussi dans la relation qu'il entretient avec son environnement.

Il traite des troubles du mouvement et du geste dont peuvent souffrir les enfants, les adolescents, les adultes et personnes âgées : bégaiement, tic, trouble de l’orientation et du comportement.

Parmi les moyens thérapeutiques utilisés par le psychomotricien,
- l'intégration sensorielle,
- la mobilisation corporelle (gestuelle, posturale...),
- l'expression corporelle (mime, danse, expression plastique...),
- le jeu et autres activités ludiques,
- la relaxation psychomotrice...

Les actes qu’il est autorisé à pratiquer sont réglementés par un décret du 6 mai 1988.

S'agissant des tendances d'évolution du métier, la fiche métier du répertoire de la fonction publique hospitalière souligne qu'il y a des demandes croissantes de certains services :

  • gériatrie,
  • soins palliatifs,
  • accueil des prématurés, néonatalogie
  • patients souffrant de maladies dégénératives,
  • prise en charge des traumatisés crâniens.

Témoignages

Yannick Thomas, président du Syndicat national d'union des psychomotriciens (SNUP)

"De la petite enfance aux services de gériatrie"   

"La majeure partie des psychomotriciens travaille en centre hospitalier ou en institution spécialisée. On recense environ 700 à 800 libéraux sur 7 000 professionnels salariés. Dans les hôpitaux, l'exercice est extrêmement varié : autant au départ, leur exercice était assez sectorisé sur la petite enfance (prématurés, familles en difficulté…), autant depuis quelques années, on note une ouverture croissante de leur intervention dans les services de gériatrie, dans les soins palliatifs, auprès des trauma-crâniens…
Grâce à la qualité du travail fourni mais également à l'activité de recherche en psychomotricité, on s'est aperçu que ces professionnels avaient beaucoup à offrir au patient, quel qu'il soit. Au-delà de la technique propre, la dimension “relation” est très importante dans l'exercice de notre métier, elle prend d'ailleurs une place croissante dans la formation initiale."  

Patrice Marque, psychomotricien à l'établissement public de gérontologie de Marines (Val-d'Oise).  

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2016

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article