Orthophoniste dans la fonction publique

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la rééducation

L’orthophoniste est un thérapeute qui agit sur, et par, le langage. Topo sur ce métier du soin, qui peut être exercé dans la fonction publique territoriale ou hospitalière. Avec deux témoignages de pros, dont un en vidéo !

Orthophoniste

Les études d'orthophoniste

Le certificat de capacité d'orthophoniste se prépare en 4 ans. Au 1er janvier 2009, 18 979 orthophonistes exercent en France, dont 15 176 libéraux et 3 803 salariés. La profession se répartit principalement entre les secteurs de cabinet libéral (79 %), les établissements sociaux (11 %) et les établissements d’hospitalisation publics ou privés (8 %).  

Le métier de l'orthophoniste

L’orthophonie est une profession de soin qui a la particularité d’agir sur et par le langage. Comme le rappelle la présentation qui en est faite sur le portail des métiers de la santé et du social, "l’orthophoniste prévient et prend en charge les troubles de la communication écrite et orale. Il est amené, à ce titre, à s’occuper des malentendants auxquels il apprend à lire sur les lèvres et à parler, d’enfants souffrant de retard d’expression ou de troubles comme le bégaiement, ayant des difficultés d’apprentissage de la lecture, de l’orthographe, de l’écriture ou du langage mathématique".

Parmi les tendances d'évolution du métier identifiées dans la fiche métier du répertoire de la fonction publique hospitalière, on relève notamment :

  • une augmentation des pathologies en pédopsychiatrie,
  • un accueil de populations fragilisées et de personnes de plus en plus jeunes,
  • un renforcement de la prévention primaire et secondaire, notamment en raison du vieillissement de la population et des pathologies associées.

Il s'agit, par ailleurs, d'une profession qui bénéficie d'évolutions technologiques des équipements et matériels utilisés en orthophonie.

Un nouveau décret d’actes du 2 mai 2002 élargit le domaine de compétence des orthophonistes dans la mesure où ils peuvent participer à l’organisation d’actions d’éducation sanitaire ou de dépistage, et mener des actions de formation et de recherche. Il permet le développement du travail en réseau, l’échange d’informations, et conforte le rôle et la place des orthophonistes dans la mise en œuvre du plan gouvernemental de lutte contre les troubles spécifiques du langage.  

Témoignages

Bruno Sarrodet, vice-président de la Fédération nationale des orthophonistes (FNO) chargé de l'exercice salarié

"La recherche en orthophonie n’est pas assez reconnue" 

"Les orthophonistes interviennent principalement autour du langage et de la voix. A l'hôpital, leur champ de compétence est large.
Ils peuvent travailler dans les services ORL, en neurologie, en néonatalogie, en gériatrie en chirurgie maxillofaciale… Ils travaillent sur tout ce qui a trait aux problèmes de langage, d'apprentissage, à la perte de mémoire, notamment dans le cadre des maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson. Ils peuvent également aider à résoudre les problèmes de déglutition, notamment pour des patients ayant été intubés. Généralement un orthophoniste est rattaché à un service, mais il peut être appelé dans un autre ponctuellement, surtout dans les petits hôpitaux. C'est intéressant car cela permet d'avoir un exercice diversifié.
L'une des principales revendications, à l'heure actuelle, est la reconnaissance de notre qualification à un niveau master, ce qui permettrait aux orthophonistes d'accéder à des postes de responsabilité ou à de la recherche.
L'objectif n'est pas forcément de devenir cadre de santé, mais surtout d'être reconnu, ce qui est encore loin d'être le cas, en particulier en ce qui concerne la recherche en orthophonie. On se rend compte notamment que certaines difficultés ne sont pas prises en charge alors que celles-ci pourraient être gérées par un orthophoniste, mais cela ne se sait pas."  

Francine Cuny, orthophoniste de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, service de pédopsychiatrie

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2017

La fonction publique en chiffres - 2017

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article