Les collectivités recherchent des managers de centre-ville

Laure Martin
DOSSIER : Les secteurs qui recrutent dans la fonction publique territoriale

Métier en pleine expansion, le manager de centre-ville a un rôle clef dans la dynamisation des villes. Au carrefour de plusieurs services, il mène une réflexion stratégique afin de proposer un plan d’actions pour le développement de la ville. Le point avec Robert Martin, le président du Club des managers de ville et de territoire (CMCV).

Manager

Comment est né le métier de manager de centre-ville ? 

Le premier métier de manager a été créé dans les années 1995/1996 avec le manager du commerce, proposé par la chambre du commerce et de l’industrie (CCI) d’Ile-de-France. Elle avait constaté un besoin d’experts pour travailler sur le commerce en général, à une période où les centres-villes étaient désertés au profit des centres commerciaux périphériques. Ce manager avait pour fonction de soutenir les associations de commerces sur la vente des commerces, sur les animations, etc. Il remplissait des actions reposant sur les prérogatives des CCI.

C’est dans les années 2000 que les collectivités se sont accaparées de cette fonction pour créer le manager de centre-ville. D’abord en lien avec le CCI puis de façon indépendante. Elles ont décidé de créer un métier transversal pour remplir des fonctions qui étaient jusqu’à présent exercées par les chefs des différents services : plan d’urbanisme commercial, occupation du domaine public, terrasses, marchés non sédentaires, travail de concertation avec les services de la ville sur le Plan de déplacement urbain (PDU), actions et soutiens aux associations de commerçants.

Quel est le rôle du manager de centre-ville ?  

Il doit savoir détecter, diagnostiquer les besoins, les manques, faire un état des lieux du centre-ville dans toute sa transversalité, et travailler de façon collaborative avec les responsables des autres services pour proposer aux élus des actions pour atteindre les cibles désignées. Ce technicien est considéré comme une personne assurant un lien, pour travailler de façon efficace sur toutes les questions liées aux centres-villes.

Aujourd’hui, ses actions sont exigeantes dans l’accompagnement des porteurs de projets, dans la mise en place de dispositifs juridiques, d’animations commerciales et de promotion du territoire, dans le développement et la gestion de partenariats financiers, etc. Le manager doit avoir une technicité en analyse juridique tout en étant expert et en sachant créer du lien entre les collectivités, les CII, les entreprises privées, les commerçants, les artisans. Il est le coordinateur réel, il doit avoir la capacité d’élaborer un diagnostic duquel va découler des actions pour le développement du centre-ville, en utilisant tous les services de la collectivité.

Une formation est donc conseillée…

Tout à fait. C’est un métier qui reste nouveau et pendant longtemps, l’identification n’a pas été évidente. D’autant plus que la création du métier reposait beaucoup sur la sensibilité ou la volonté du maire. Nous avons donc créé, en partenariat avec le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), une formation de 250 heures afin d’acter l’expertise du manager de centre-ville et la faire reconnaître par un diplôme. L’objectif est aussi de leur permettre de maîtriser les outils de réflexion stratégique et opérationnelle permettant afin de proposer des actions de développement commercial et de politique de la ville. La première promotion a commencé sa formation en octobre 2020. La deuxième va débuter en octobre 2021.

Une nouvelle compétence va être ajoutée dans le cadre d’une formation complémentaire : celle du numérique. Les stagiaires qui auront les deux certificats auront l’équivalence, par le Cnam, d’un master.

Quelles sont les opportunités d'emploi ? 

Elles sont réelles ! 95 % des managers de centre-ville sont recrutés par les collectivités car elles se sont rendu compte de l’intérêt de ce métier. Depuis sept à huit ans, il y a un pic dans le recrutement. Ces six derniers mois, il y a eu 30 nouvelles offres d’emploi. On estime que le besoin en recrutement sur les deux à trois années à venir est compris entre 1200 à 1500 postes.

Quels profils sont recherchés ? 

Principalement des personnes issues de la grande distribution, de l’immobilier, de l’urbanisme, parfois des commerçants. Souvent ce sont des personnes qui ont une sensibilité à une ou plusieurs actions du manager du centre-ville. Cela peut être des fonctionnaires, sinon des contractuels.

Offres d’emploi en lien avec l’article

INFOPRO DIGITAL

Attaché Commercial Sédentaire H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 03/12/2021 | INFOPRO DIGITAL

INFOPRO DIGITAL

Commercial Sédentaire B to B H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 03/12/2021 | INFOPRO DIGITAL

VILLE DE LA GAUDE

CADRE DES RESSOURCES HUMAINES (H/F)

Titulaire, Contractuel | 03/12/2021 | VILLE DE LA GAUDE

VILLE DE CHALETTE SUR LOING

UN DIRECTEUR GENERAL DES SERVICES H/F

Titulaire | 03/12/2021 | VILLE DE CHALETTE SUR LOING

Dossier du mois

Mairie de Pierrefitte - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article