Fonction publique : les 5 métiers qui recrutent le plus de contractuels

Julie Krazowsky • mis à jour le
DOSSIER : Les secteurs qui recrutent dans la fonction publique territoriale

Dans la fonction publique territoriale, 14 métiers sont exercés principalement par des agents publics embauchés sous contrat. Découvrez les 5 professions qui recrutent le plus de contractuels!  

Fonction publique

La fonction publique évolue... Les recrutements sous contrats se sont beaucoup développés, tandis que les contractuels obtenaient peu à peu des droits et devoirs similaires, voire identiques, à ceux des fonctionnaires. Au point que certains parlent de l'émergence d'un véritable statut pour les contractuels. Cette évolution s'est traduit dans la terminologie, puisque le terme privatif "non-titulaire" qui désignait les agents publics sous contrat a été remplacé dans les textes officiels par celui de "contractuel".

Les agents contractuels sont recrutés sous CDD ou CDI, dont les termes sont fixés par l'employeur public, qui jouit pour cela d'une grande latitude.

Le CNFPT recense 14 métiers territoriaux, sur 233 métiers au total, majoritairement occupés par des agents contractuels.

Dans la fonction publique territoriale, le recours aux contractuels est très développé : un agent sur cinq est contractuel. La part de ces contrats courts, d'une durée majoritairement inférieure à un an, est plus importante dans les collectivités locales que dans les autres versants de la fonction publique (Etat et fonction publique hospitalière).

Selon les derniers chiffres publiés sur le sujet par la Direction générale des collectivités locales (DGCL) en décembre 2017, il y aurait ainsi 356.800 contractuels dans la fonction publique territoriale (pour 1,9 million d’agents, contrats aidés inclus).  Les agents sous contrat représentent donc 18,7% des effectifs de la fonction publique territoriale.

Dans la fonction publique territoriale, un agent sur cinq est un contractuel.

Dans le détail, 247.700 agents contractuels relèvent de la catégorie C. Et 70,7% d'entre eux sontt de femmes ! L’enquête métiers réalisée par le CNFPT recense ainsi près 14 métiers territoriaux, sur un total de 233, majoritairement occupés par des agents contractuels.

En pratique

> Vous recherchez un emploi contractuel sur Emploipublic.fr ? N'oubliez pas de cocher la case "Ouvert aux contractuels" !

 

 

Des contractuels pour des métiers de niche ou des métiers réglementés

Parmi les métiers où les contractuels sont majoritaires, "on trouve principalement des métiers de niches et/ou réglementés", précise Christophe Lepage, directeur de l’Observatoire  prospective des emplois, des métiers et des compétences du CNFPT.

Les assistants familiaux en protection de l’enfance représentent près de 35.000 agents, tous contractuels Leur métier, à statut particulier, ne peut être exercé qu'avec l'agrément du conseil départemental et se situe hors filières de la nomenclature des emplois territoriaux (NET). 

La filière médico-sociale emploie aussi des non-titulaires, tels que des masseurs kinésithérapeutes, des médecins de prévention, des ergothérapeutes, psychologues et psychomotriciens. Là encore, il s'agit "de métiers de niche concernant de petits effectifs",  rappelle Christophe Lepage.

 

Recrutement de contractuels : les cinq métiers au top

1. Animateur éducatif en accompagnement périscolaire

Une grande partie des animateurs éducatifs en accompagnement périscolaire ont des contrats précaires. "Ce sont par définition des activités liées au temps de travail qui comportent des changements d’activité d’une année sur l’autre", avance Christophe Lepage. Cette temporalité de l’activité a été renforcée par les différentes réformes des rythmes scolaires et le choix de certaines collectivités territoriales de revenir à la semaine de 4 jours.

2. Animateurs enfance et jeunesse 

Ils représentent 51.300 agents. Plus de la moitié d'entre eux (52%) sont des contractuels. Sur les 51.200 agents de la filière animation, 67% sont non titulaires.

3. Chargé de communication et directeur de la communication

Les filières culturelle et administrative recrutent des profils de candidats venus du secteur privé, mais sur des effectifs restreints comme les chargés de publication, chargés de communication et les directeurs de la communication.

 

4. Gestionnaire de réseaux informatique et gestionnaire de données

Le manque de compétence dans certains domaines tels que l’informatique incite, voire oblige, les collectivités locales à rechercher des candidats issus du secteur privé. "Aujourd'hui, parmi les métiers qui recrutent le plus de contractuels, on trouve les informaticiens et les professionnels de la transformation digitale", commente le président de l’ANDRHGCT.

5. Directeur de l’exploitation des bâtiments, ingénieur transport

Dans la fonction publique territoriale, les métiers techniques sont ceux qui recrutent le plus. De fait, les ingénieurs et techniciens représentent presque 50% des effectifs des agents des collectivités, fonctionnaires et contractuels confondus.

Dans ce contexte, les métiers de l’ingénierie du bâtiment et de l’urbanisme sont en tension. Une situation qui, là aussi, amène les collectivités locales à rechercher des agents recrutés sous contrat, en prévoyant parfois un accompagnement vers le concours. Dans ce cas de figure, on trouve des métiers comme les directeurs de l’exploitation des bâtiments et les ingénieurs transport.

 

Suivez l'actualité de l'emploi contractuel sur Emploipublic.fr

> Notre rubrique Emplois sans concours : les contractuels de la fonction publique

 

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2014

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK