Inondations : les tribunaux et prisons touchés, 500 agents mobilisés

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la pénitentiaire

En Ile-de-France, face au risque d'inondation en ce début juin 2016, près de 400 détenus ont été transférés. Des jeunes placés dans les établissements de la PJJ et de nombreux bâtiments de la Justice ont été sécurisés, ainsi que des dossiers de justice. Des fonctionnaires et magistrats ont même été relogés !

photogreuhphies-crue-3juin2016

(Mis à jour le 22 juin 2020) "Dans les établissements pénitentiaires, les juridictions ou les centres éducatifs pour mineurs des territoires concernés, la réactivité et le professionnalisme des personnels ont permis une gestion remarquable des conséquences des crues sur les bâtiments",  salue le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, le 6 juin 2016 (photo).

400 détenus transférés

Plus de 500 agents ont été mobilisés pour permettre le transfert de près de 400 personnes détenues dans le centre pénitentiaire d’Orléans-Saran vers une vingtaine d’autres établissements. Les surveillants pénitentiaires et les équipes régionales d’intervention et de sécurité ont été mobilisées pour mener cette opération d’envergure.

Des bâtiments inondés

Les personnels des centres de semi-liberté et des services pénitentiaires d’insertion et de probation de Montargis (Loiret) et Corbeil (Essone) et ceux du centre de détention de Melun (Seine-et-Marne) ont également vite réagi. Une alerte avait placé ces bâtiments en risque d’inondations.

8 jeunes de la Protection judiciaire de la jeunesse transférés

Dans les établissements et services de la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse) inondés, les effectifs, parfois réduits à cause des accès limités, assurent l’accueil et le suivi éducatif des mineurs. Le recours à des placements sur d’autres structures a été opéré pour 3 jeunes de l’unité éducative d’hébergement collectif (UEHC) d’Epinay et 5 jeunes de l’UEHC de Draveil.

Des dossiers mis à l’abri

Au tribunal d’instance de Longjumeau, dans l'Essonne, une partie des dossiers a été mise à l’abri et une sauvegarde des données a été réalisée en urgence en raison de d’infiltrations d’eau au rez-de-chaussée du bâtiment préfabriqué. 17 fonctionnaires et 3 magistrats seront rapidement relogés dans les tribunaux d’instance les plus proches. Le ministre de la Justice a remercié par voie de communiqué les "chefs et personnels de juridictions qui ont su anticiper les événements et mettre à l’abri ce qui devait l’être pour préserver les affaires en cours et les dossiers des justiciables".

 A Paris, les chefs et personnels de juridictions, ainsi que ceux de l’Ecole nationale de la magistrature, sont mobilisés pour préserver le bon fonctionnement de la Cour de cassation, de la cour d’appel, du tribunal de grande instance et de l’école.

Enregistrer

Offres d’emploi en lien avec l’article

TERRITOIRE D'ENERGIE LOT-ET-GARONNE

RESPONSABLE ADJOINT[E] RENOVATION ENERGETIQUE - ECONOME DE FLUX H/F

Titulaire, Contractuel | 22/10/2021 | TERRITOIRE D'ENERGIE LOT ET GARONNE

INFOPRO DIGITAL

Attaché Commercial Sédentaire H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 22/10/2021 | INFOPRO DIGITAL

INFOPRO DIGITAL

Commercial Sédentaire B to B H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 22/10/2021 | INFOPRO DIGITAL

VILLE DE COURTRY

DIRECTEUR DES SERVICES TECHNIQUES ET DE L’URBANISME H/F

Titulaire, Contractuel | 21/10/2021 | VILLE DE COURTRY

Dossier du mois

Nom du recruteur - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article