Administration pénitentiaire : les personnels de direction

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la pénitentiaire

Les directeurs des services de l'administration pénitentiaires exercent différents emplois au cours de leur carrière. C'est d'ailleurs une condition pour monter en compétences et dans la hiérarchie. Ils sont recrutés sur concours de catégorie A.

Directeur

(Mis à jour le 22 juin 2020) A la fois responsables des personnels de surveillance, des personnels administratifs et techniques, les directeurs des services de l'administration pénitentiaire sont également chargés d'appliquer la politique de la direction de l'administration pénitentiaire (DAP). Ils agissent sous l'autorité du directeur de l'administration pénitentiaire.

Ils peuvent exercer leurs fonctions au sein des établissements pénitentiaires ou des services centraux, dans une direction interrégionale ou des services d'insertion et de probation.

Mobilité obligatoire

La durée maximale d'affectation sur un même emploi est de 4 ans. Elle peut être prolongée dans la limite de 2 ans.

Accès au métier-concours

Les directeurs des services pénitentiaires (corps de catégorie A) sont recrutés par concours externe ou interne. Les élèves directeurs suivent une formation rémunérée de deux ans à l'ENAP, à l'issue de laquelle ils sont titularisés.

Evolution professionnelle des directeurs des services

Promotion - Dans la pénitentiaire, un directeur des services commence par faire ses preuves en qualité de directeur sectoriel pendant 5 ans dans un établissement pénitentiaire. Ensuite, il pourra devenir (en "bougeant", donc, tous les quatre ans environ):

  • chef d’établissement pénitentiaire ;
  • chef d’un département en direction interrégionale de sécurité et détention, d'insertion et de probation, des ressources humaines, puis d'un secrétaire général ;
  • directeur fonctionnel des services pénitentiaires d’insertion et de probation
  • chef de bureau en administration centrale d’abord dans les domaines d’expertise de la sécurité ou de l’insertion-probation.

Puis, dans un second temps, il pourra évoluer vers ces postes :

  • inspecteur des services pénitentiaires ;
  • chef du service à compétence nationale de l’emploi pénitentiaire ;
  • directeur interrégional des services pénitentiaires ;
  • sous-directeur d’administration centrale.

Mobilité externe - Le directeur peut également quitter l'administration pénitentiaire (sans, pour autant, quitter la fonction publique) et poursuivre sa carrière dans le corps préfectoral, la police ou encore l'hôpital public.

Offres d’emploi en lien avec l’article

AURAY QUIBERON TERRE ATLANTIQUE COMMUNAUTE

Chargé/e de missions Gens du voyage (H/F)

Titulaire, Contractuel | 24/05/2022 | AURAY QUIBERON TERRE ATLANTIQUE COMMUNAUTE

VILLE DE BRUNSTATT DIDENHEIM

CHARGE DE L’URBANISME H/F

Titulaire, Contractuel | 24/05/2022 | VILLE DE BRUNSTATT DIDENHEIM

VILLE DE MONTVAL SUR LOIR

Responsable des Finances - comptabilité (h/f)

Titulaire, Contractuel | 24/05/2022 | VILLE DE MONTVAL SUR LOIR

CA DE LA REGION DIEPPOISE

Chargé(e) d’opération habitat privé h/f

Titulaire, Contractuel, CDD | 23/05/2022 | CA DE LA REGION DIEPPOISE

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

Fonctionnaire au travail dans la fonction publique

Devenir fonctionnaire

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article