Se reconvertir dans le métier de professeur des écoles

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Devenir enseignant

A 30 ans, Frédérique décide de changer de métier. Journaliste, elle va devenir professeure des écoles. Un parcours difficile mais réussi, qu’elle ne regrette pas. 

Professeur de collège

Se reconvertir pour enseigner aux enfants : le choix du concours et de la prépa 

"Lorsque j’ai décidé de me reconvertir pour devenir enseignante dans une école maternelle ou élémentaire, j’étais encore journaliste dans une agence de presse. Je n’étais donc pas disponible en septembre pour m'inscrire en MEEF-1 (Master-1-métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation), témoigne Frédérique. J’ai donc intégré une école préparatoire au concours de professeur des écoles."

Déjà titulaire d'un Master, Frédérique aurait pu se présenter au concours "externe" de recrutement de professeur des écoles. Mais elle a préféré le "troisième concours", réservé aux personnes ayant au moins cinq années d’expérience professionnelle dans le privé. 

Pour en savoir plus sur les concours de professeur des écoles

Frédérique a commencé la préparation au concours de recrutement de professeur des écoles (CRPE) en novembre. "Pendant la semaine, nous devions préparer un devoir, des thématiques, en allant chercher les informations nous-mêmes et à l’aide des documents fournis par la prépa, explique-t-elle. Le samedi, on débriefait tous ensemble. C’était un travail assez difficile à effectuer, d’autant plus que les premiers mois, je travaillais toujours en parallèle."

Les devoirs étaient similaires aux épreuves du concours de professeur des écoles. Pendant cette période, de novembre à mai, trois concours blancs écrits et deux oraux blancs ont été organisés par l’école préparatoire.

 

Les épreuves écrites et orales du "troisième CRPE"

En avril, Frédérique, inscrite à l’académie de Versailles, a passé les épreuves écrites du CRPE, de quatre heures chacune.

Tout d’abord, un devoir de français :

  • une partie sur la didactique (l'art d'enseigner)
  • et une autre, plus théorique, sur la grammaire, l’orthographe, la compréhension et l’analyse de texte.

Ensuite, un devoir de mathématiques, avec, là aussi, 

  • une partie sur la didactique
  • et une partie "géométrie, algèbre, problèmes".

Arrivée 88e sur environ 2.500 candidats, Frédérique a pu se préparer aux épreuves de juin. "Il y a deux oraux, explique-t-elle. Le premier concerne l’éducation physique et sportive (EPS). Le jury nous expose une situation et nous devons expliquer ce que nous allons mettre en place, sur la base des textes qui nous sont remis et de nos connaissances." Frédérique a ainsi planché sur la manière de s’occuper d’enfants qui ne veulent pas danser ensemble, ni devant les autres.

La seconde partie, qui vise à tester les connaissances générales, a porté sur le système éducatif, la vie à l’école, les droits, les devoirs et les notations. "J’ai dû traiter un sujet en lien avec la laïcité", indique Frédérique. Les candidats ont 1h30 pour se préparer et 45 minutes pour présenter ce premier oral.

Le second oral porte sur la présentation du dossier professionnel du candidat. "Au moment de notre inscription au concours, on doit choisir une thématique sur laquelle baser une séquence d’enseignement avec des unités d’apprentissage pour les enfants", indique Frédérique. Elle a fait le choix de travailler sur la Première Guerre mondiale dans l’art pour les enfants de CM2 et a présenté ses séquences pendant 35 minutes environ.

 

Une année de test grandeur nature en petite section de maternelle

Frédérique a réussi le concours. Elle est affectée en petite section de maternelle, dans une école d'Asnières-sur-Seine (Ile-de-France).

"Pendant un an, j'ai géré une classe de 25 élèves, les jeudis et vendredis, toute seule, après avoir exercé, pendant quinze jours, en binôme avec la directrice de l’école", raconte Frédérique.

Les lundis et mardis, elle suit un enseignement de Master-2 MEEF à la faculté de Gennevilliers. "J’ai des devoirs à rendre, des contrôles continus, des partiels et beaucoup de travaux en groupe", souligne-t-elle, en précisant être évaluée dans sa classe six fois dans l’année. L’ensemble de ces évaluations permettront à Frédérique de devenir officiellement professeure des écoles. "Je suis contente de ma reconversion, conclut-elle. J’adore être dans l’action, et ce que je fais est polyvalent." Tout au long de l'année 2018-2019, Frédérique a donc été en stage. Elle devrait être titularisée à la rentrée 2019-2020.

Offres d’emploi en lien avec l’article

CNOUS - CENTRE NATIONAL DES OEUVRES

Catégorie : A+ (AENESR)

Titulaires exclusivement

Poste vacant le : 1er septembre 2019

Localisation : 60, rue du Plat d’Etain – Bat H. 37041 - TOURS

 

Nombre d’agents à encadrer

1  (secrétariat de direction)

Positionnement et objectifs du poste :

Placé(e) sous l’autorité du Directeur Général du Crous d’Orléans-Tours, le (la) Directeur (trice) du Clous a pour mission d’accompagner l’Université de Tours dans ses différents projets en élaborant une stratégie via la conception d’un schéma d’hébergement et de restauration.

Cette conception implique une réflexion en partenariat avec l’université et avec

les collectivités territoriales.

Il (elle) fait partie de l’équipe de direction.

 

Les missions principales :

- Contribuer à la définition et à la mise en œuvre de la politique du Crous d’Orleans-Tours, dans le cadre des orientations nationales et régionales

- Représenter le Directeur Général du Crous sur le site de Tours.

 

Descriptions des activités :

  • Assurer un rôle de liaison du relais entre le Directeur Général et les acteurs locaux sur les différents dossiers.
  • S’assurer du bon fonctionnement des partenariats.

 

">

Directeur du Clous de Tours Orléans (Centre Local des Œuvres Universitaires et Scolaires) H/F

Titulaire | 20/05/2019 | CNOUS - CENTRE NATIONAL DES OEUVRES

Sorbonne Université

Fonctions : Responsable du service de la scolarité PACES (Première Année Commune aux études de Santé) et Formations universitarisées (FU) F/H
Catégorie : A
Corps : Ingénieur-e d’études de recherche et de formation
BAP : J


Activités principales :

  • Organiser les concours de la PACES
  • Organiser le choix des étudiants pour 4 concours distincts en fonction du numerus clausus attribué à chaque discipline (médecine – Odontologie – Pharmacie – Maïeutique) et des places conventionnées avec les filières kinésithérapie, Ergothérapie et Pédicurie-Podologie
  • Coordonner le comité de relecture des sujets des concours et assurer la confidentialité de la programmation de leur tirage
  • Organiser la surveillance des épreuves
  • Superviser la collation des notes et établissement des PV, en veillant à la stricte application des modalités de contrôle des connaissances
  • Préparer et participer à la délibération du jury
  • Réaliser la plaquette d’information sur les contenus des enseignements et leurs plannings, en collaboration avec le Président du jury
  • Rendre compte régulièrement des missions à la direction
  • Organiser la campagne des inscriptions en fonction d’un planning rigoureux
  • Contribuer à l’établissement de nouvelles procédures de travail
  • Assurer la veille juridique pour les recours gracieux
  • Conseiller et alerter sa hiérarchie sur des points permettant l’amélioration de la gestion de la formation.
  • Etre force de proposition
  • Mettre en place des commissions pédagogiques
  • Assurer la gestion administrative et financière des formations universitarisées
  • Coordonner la formation des soins infirmiers avec les 11 instituts de formation en soins infirmiers
  • Gérer les formations d’ergothérapie et de Pédicurie-Podologie
  • Superviser les inscriptions, les plannings des cours et des examens et la diplomation des formations universitarisées.

Autres activités du poste :
Assurer la régie des recettes des formations universitarisées et de la PACES

Encadrement : Oui
Nb agents encadrés par catégorie : 0A - 5 B - 3 C

Conditions particulières d'exercice :

  • Amplitude horaire variable (réunion, concours, délibérations de jury)
  • Contraintes des congés liées aux échéances du calendrier universitaire à respecter
">

Responsable du service de la scolarité PACES F/H

Titulaire, Contractuel, CDD | 20/05/2019 | SORBONNE UNIVERSITE

Sorbonne Université

Ingénieur d'études en physique F/H

Contractuel, CDD | 17/05/2019 | SORBONNE UNIVERSITE

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Campus mail des Mèches

Composante / Directions / Service

Faculté de sciences économiques et de gestion

Corps

Assistant ingénieur

Département / Equipe de recherche / Service

Département d'Economie

Emploi type / Referens

Assistant-e en gestion administrative

Missions

Le-la responsable de la scolarité met en œuvre les décisions du conseil de gestion de la faculté et de l'université, en matière de pédagogie et de vie étudiante au sein de la composante sous la responsabilité de la responsable administrative.
Interface entre les étudiants et les enseignants, entre les étudiants et la direction, ce poste exige un sens très développé des relations humaines et de l'organisation.
Il nécessite une collaboration étroite avec la responsable administrative et le directeur du département.

Activités principales

• Assurer l'encadrement, la coordination et l'animation de l’équipe de gestionnaires pédagogiques du service des scolarités Licence et Master
• Planifier, hiérarchiser, répartir et contrôler la réalisation des taches : organisation chaîne d’inscription (IP), préparation examens, etc....
• Participer à la communication et la diffusion des informations des services centraux de scolarité, s’assurer de la mise à jour des pages web du site pour la scolarité
• Veiller à la bonne application de la réglementation en vigueur : accès aux formations, déroulement des examens, tenue des jurys,...
• Assurer la centralisation et la vérification des règlements des études
• Assrer la coordination et le suivi du plan de réussite en licence (cycle d’accueil des primo entrants)
• Concevoir et mettre en œuvre des actes et procédures de gestion, harmoniser et actualiser les procédures, être le garant du respect de la réglementation et des procédures
• Former ses collaborateurs et les mobiliser sur des priorités
• Expliquer et faire appliquer les circulaires, les instructions et les directives
• Elaborer des documents de synthèse adaptés à leurs destinataires

Activités associées

• Collecter les informations, les synthétiser, les mettre en forme ; savoir les commenter pour leur exploitation
• Assurer l’interface dans les relations enseignants/étudiants ou avec les personnels
• Organiser le calendrier pédagogique de la vie étudiante et le mettre en œuvre
• Diffuser les modalités de contrôle des connaissances
• Gérer des locaux pédagogiques, notamment en période d'examens et concours
• Organiser le fonctionnement du service et les relations avec l'ensemble des utilisateurs du service
• Apporter une assistance et une expertise en matière de scolarité aux enseignants et aux gestionnaires
• Assister et conseiller sa hiérarchie
• Participer à la gestion des logiciels métier : Apogée, ADE, E-candidat et Parcoursup

">

Responsable de scolarité -Sciences économiques et gestion H/F

Titulaire, Contractuel | 16/05/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2017

La fonction publique en chiffres - 2017

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article