La DGSE recrute : 600 postes d'agents de renseignement, des profils variés

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la sécurité

La Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), le service de l'Etat chargé du renseignement extérieur, recrute des agents de renseignement pour lutter contre le terrorisme : 600 postes doivent être pourvus d'ici à 2019, pour atteindre un effectif d'environ 7.000 agents. Zoom sur les profils recherchés !

espionflickr-timotion

Jeunes diplômés, connectés, "geeks", ingénieurs en traitement du signal, experts du nucléaire ou de la balistique, cryptomathématiciens, linguistes maîtrisant des langues rares telles que le persan ou le coréen... : les profils des agents de renseignement recherchés par la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) sont diversifiés.

C’est pour faire face à la menace terroriste en France comme à l’étranger que cette Direction recrute les futurs candidats à la sortie des universités et des grandes écoles, tout comme d'ailleurs la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), composée de 3 500 hommes et qui va employer 934 nouvelles personnes d'ici à 2018.

>> Lire aussi : Travailler dans le cyberrenseignement comme Jérôme

Opération séduction

Pour séduire les meilleurs éléments, face à la concurrence non seulement du secteur privé mais aussi des armées, la DGSE met en avant un métier hors norme, un salaire attractif (environ 3 000 euros bruts mensuels pour débuter) et des "moyens parfois inaccessibles dans la vie professionnelle classique".

>> Lire aussi : Travailler dans le renseignement : 6 services musclés par la loi anti-terrorisme

N'entre pas qui veut dans "la boîte" !

Cependant, la sélection reste exigeante pour intégrer la DGSE, surnommée "la boîte" ou "la centrale" par ses membres , avec notamment des évaluations psychologiques.

Pour intégrer cette direction, les prétendants, rémunérés entre 33 000 et 35 000 euros bruts de salaire de base, doivent s'inscrire au concours d'entrée selon les différentes filières. Des recrutements sur contrat sont aussi proposés.

Une fois admissibles, les postulants passent un grand oral consistant à un jeu de rôles pour tester leur personnalité psychologique, leurs capacités relationnelles mais également leur possibilité de se fondre dans n'importe quel décor.

Linguistes recherchés

Avec l'essor de la cybercriminalité, les jeunes recrues de la DGSE ont plutôt un profil d'informaticiens et la structure part à la recherche des jeunes diplômés qui pourront pirater des systèmes ou décrypter des codes.

Elle est également à la recherche de linguistes, des spécialistes des langues orientales notamment, mais aussi à ceux qui parle le chinois, l'arabe ou ses dialectes parlés différemment selon les pays du Moyen-Orient. Cette diversification des métiers participe à la grande richesse à ce service.

Charte déontologique pour les agents de l'ombre

Pour ceux qui correspondraient à ces profils, les nouveaux agents doivent signer une charte déontologique classée "secret-défense" portant comme acronyme LEDA pour " loyauté, exigence, discrétion, adaptabilité". Une période de stage qui dure entre 16 et 17 semaines vient clore la sélection et déterminer les dernières affectations.

Au cours de leur parcours, les espions de la caserne Mortier((une partie du siège DGSE se situe au 141 boulevard Mortier, dans le 20e arrondissement de Paris.)) peuvent suivre l'une des 174 formations proposées par l'agence.

Pour ceux qui souhaiteraient avoir une affectation à l'étranger, ils devront suivre une cinquantaine de semaines de formation sur 5 à 6ans. Ils feront également l'objet d'enquêtes de sécurité et d'évaluations psychologiques tous les cinq ans.

A savoir

La DGSE recrute sur concours et sur contrat

Des postes de contractuels sont actuellement proposés dans ces secteurs : 

  • ingénierie ;
  • langues étrangères ;
  • exploitation du renseignement ;
  • soutien.

On vous proposera un CDD de 1 à 3 ans (renouvelable pour une durée maximale de 6 ans au total, puis CDI) ; délai de recrutement d'environ 5 mois (le temps de passer tous les tests de sélection).

Envoyez CV et lettre de motivation à : Ministère de la Défense, Case n°51 - AP202 - 1, place Joffre - 75700 Paris SP 07.

Pour les concours, découvrez le calendrier sur le site web de la DGSE

Source : DGSE - Le Figaro (article du Figaro, 13 février 2017)

Offres d’emploi en lien avec l’article

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

Responsable socio-éducatif (H/F)

Titulaire, Contractuel, CDD | 09/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

CC RIVES DE MOSELLE

Gestionnaire de carrière et paie (H/F)

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CC RIVES DE MOSELLE

CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE
         

  

 

 

 

 

Au sein de la Direction de l’Autonomie (120 agents) dont les missions sont :

-d’assurer la convergence des politiques publiques en faveur des personnes en situation de perte d’autonomie du fait de l’âge ou du handicap, de fluidifier l’accès aux services et aux droits des personnes âgées dépendantes et aux personnes souffrant de handicap;

-de proposer une organisation de la direction et des services qui garantisse une mise en œuvre articulée des politiques publiques concernées;

-de garantir des modalités de gouvernance adaptées et évolutives aux politiques publiques conduites;

-de gérer les moyens humains dans une logique de gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences et les ressources financières dans un cadre renouvelé de contrôle de gestion.

 

Votre rôle s’articulera de la façon suivante :

 

1)    En tant que Directeur(trice) adjoint(e) à l’autonomie, (40% ETP) :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-animer, coordonner et encadrer les services en charge de l’accueil, de l’instruction des prestations et de l’évaluation sociale et médico-sociale des publics relevant du champ personnes âgées et personnes handicapées,

-participer à l’équipe d’encadrement de la Direction Autonomie,

-définir des objectifs collectifs et individuels et évaluer les agents, anticiper les besoins en formation,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle.

 

La mise en œuvre des politiques :

 

-organiser les secteurs d’activité relevant du poste et contrôler l’atteinte des objectifs,

-veiller à la cohérence de mise en œuvre des politiques publiques au profit des deux publics dans le domaine de l’accueil, de l’évaluation des situations et de l’octroi des prestations,

-organiser et optimiser les moyens dédiés à l’accueil et l’information des usagers relevant des champs personnes âgées et personnes handicapées, en lien notamment avec les Maisons Départementales de la Solidarité,

-développer une organisation unifiée de l’instruction des prestations qui prenne en compte les spécificités des deux publics,

-veiller au déploiement des outils informatiques liés au champ d’intervention et facilitant les échanges d’informations internes au Conseil départemental et entre le Conseil départemental et les partenaires,

-participer à la mise en œuvre du schéma départemental de l’autonomie sur le volet des personnes handicapées (enfants et adultes).

 

2)    En tant que Directeur(trice) du Groupement d’intérêt Public de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (60% ETP):

 

La MDPH (40 agents) est placée sous la tutelle administrative et financière du Conseil Départemental (Direction de l’Autonomie), offre un accès unique aux droits et aux prestations pour les personnes handicapées.

 

Vous piloterez et coordonnerez la stratégie de mise en œuvre des politiques publiques liées au handicap tout en déclinant des actions dans un esprit de service public.

Les missions s’articulent autour des axes suivants :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-diriger les services du GIP en coordination et cohérence avec l'organisation de la collectivité et les orientations politiques préalablement définies,

-définir les besoins en effectifs et les compétences associées pour la direction,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle,

-identifier les besoins de formation collectifs des services et les besoins individuels de ses collaborateurs directs,

-piloter et contrôler le dispositif hygiène, sécurité et santé au travail dans sa direction.

 

Pilotage et coordination budgétaire et financière :

 

-élaborer, contrôler et exécuter le budget spécifique du GIP,

-assurer la coordination budgétaire en lien la Direction de l’autonomie et le Secrétariat Général de la DGA,

-garantir la fiabilité et la sécurité des procédures budgétaires,

-conduire l'analyse financière prospective et élaborer et alimenter les tableaux de bord financiers.

 

La mise en œuvre de la politique liée au handicap sur le territoire départemental :

 

-coordonner la mise en place des outils informatiques dédiés au domaine d’activité (SI Harmonisé, Via Trajectoire, …),

-assurer le déploiement de la Réponse Accompagnée Pour Tous (RAPT),

-préparer la mise en place de la Maison Départementale de l’Autonomie,

-assurer la coordination territoriale des interventions en faveur des personnes handicapées,

-garantir l’accueil, l’information, le conseil et l’accompagnement des usagers,

-permettre l’accès aux prestations de compensation du handicap,

-assurer la gestion du fonds départemental de compensation du handicap,

-préparer et organiser la Commission des Droits et de l’Autonomie,

-préparer et mettre en œuvre les décisions des instances représentatives de la MDPH (COMEX, CT),

-évaluer la qualité du service rendu aux bénéficiaires,

-établir et mettre en œuvre les conventions de partenariat afférentes au champs d’activités,

-développer et maintenir des partenariats internes et externes efficaces (ARS, Etat, Education Nationale, CNSA…).

">

Directeur(trice) adjoint(e) à l’Autonomie / Directeur(trice) MDPH H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

CH SUD FRANCILIEN

Gestionnaire marchés direction affaires juridiques H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CH SUD FRANCILIEN

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2016

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article