Devenir huissier au ministère de l'Economie et des finances

Laure Martin
DOSSIER : Finances, budget

Vous avez envie de devenir huissier au sein du ministère de l’Economie, des finances, de l’action et des comptes publics ? Cette fonction, accessible par le biais du concours d’inspecteur, permet un recrutement en catégorie A, catégorie hiérarchique la plus élevée de la fonction publique. 

Huissier

Les huissiers de la fonction publique sont des officiers ministériels qui procèdent aux poursuites nécessaires auprès des citoyens pour le recouvrement des créances publiques : impôts directs, amendes et condamnations pécuniaires et produits communaux. Ce sont des fonctionnaires de l'Etat de catégorie A.

L'huissier, fonctionnaire de l'Etat

L'huissier signifie, au domicile des débiteurs, des actes nécessaires au recouvrement des créances publiques. Il met en oeuvre des mesures conservatoires et des actions de poursuite (saisies, vente de biens, etc.). Il offre une assistance juridique aux comptables de son ressort géographique. Il rédige les comptes rendus des actions engagées destinés au comptable pour lequel il intervient.

L’huissier joue aussi le rôle de conciliateur et de conseiller auprès des personnes rencontrant des problèmes du ressort de la justice.

 

Le recrutement des huissiers : le concours d'inspecteur des finances publiques

Les huissiers sont recrutés par la voie du concours externe d’inspecteur de la fonction publique. Pour présenter ce concours, sélectif, ils doivent être titulaires au minimum d’un diplôme de niveau bac+3 (licence).

Le concours est composé d’épreuves d’admissibilité, avec deux épreuves écrites :

  • la rédaction d’une note de synthèse à partir d’un dossier relatif aux questions économiques et financières,
  • une épreuve écrite avec un sujet au choix du candidat lors de l’inscription : droit constitutionnel et administratif, institutions, droit et politiques communautaires, droit civil et procédures civiles, droit des affaires, etc.

L’admission, ensuite, est composée de deux épreuves orales et d'une épreuve écrite :

  • un entretien avec un jury qui apprécie les motivations du candidat et son aptitude à exercer des fonctions d’inspecteur,
  • un exposé sur un sujet parmi deux tirés au sort sur une option de l’épreuve écrite d’admissibilité n° 2, suivi de questions en rapport avec le sujet traité et/ou le programme de l’option.
  • Epreuve écrite : la traduction sans dictionnaire d’un document rédigé dans l’une des langues suivantes : allemand, anglais, espagnol ou italien.


Pré-recrutement des huissiers après le concours

Les candidats reçus aux concours sont nommés en qualité de stagiaire. Ils bénéficient d’une formation rémunérée de 18 mois afin d’être préparé à l’exercice de leur futur métier.
La formation est dispensée pendant 12 mois à l’Ecole nationale des finances publiques, à l’établissement de Noisiel ou de Clermont-Ferrand voire éventuellement de Toulouse, qui inclut des périodes de découverte des services.
Ensuite, ils suivent six mois de stage pratique dans leur première direction d’affectation.

Nomination des huissiers

Les lauréats du concours externe d’inspecteur des finances publiques sont nommés inspecteurs des finances publiques stagiaires le 1er septembre de l’année n. Ils ont vocation à être titularisés le 1er septembre de l’année n+1, à l’issue de la phase théorique de leur formation.
Le concours d’inspecteur principal permet par la suite d’accéder rapidement à des fonctions d’encadrement supérieur.

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE SAVIGNY SUR ORGE

Responsable adjoint du Service des Affaires Générales (H/F)

Titulaire, Contractuel | 19/08/2019 | VILLE DE SAVIGNY SUR ORGE

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

Responsable socio-éducatif (H/F)

Titulaire, Contractuel, CDD | 09/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE
         

  

 

 

 

 

Au sein de la Direction de l’Autonomie (120 agents) dont les missions sont :

-d’assurer la convergence des politiques publiques en faveur des personnes en situation de perte d’autonomie du fait de l’âge ou du handicap, de fluidifier l’accès aux services et aux droits des personnes âgées dépendantes et aux personnes souffrant de handicap;

-de proposer une organisation de la direction et des services qui garantisse une mise en œuvre articulée des politiques publiques concernées;

-de garantir des modalités de gouvernance adaptées et évolutives aux politiques publiques conduites;

-de gérer les moyens humains dans une logique de gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences et les ressources financières dans un cadre renouvelé de contrôle de gestion.

 

Votre rôle s’articulera de la façon suivante :

 

1)    En tant que Directeur(trice) adjoint(e) à l’autonomie, (40% ETP) :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-animer, coordonner et encadrer les services en charge de l’accueil, de l’instruction des prestations et de l’évaluation sociale et médico-sociale des publics relevant du champ personnes âgées et personnes handicapées,

-participer à l’équipe d’encadrement de la Direction Autonomie,

-définir des objectifs collectifs et individuels et évaluer les agents, anticiper les besoins en formation,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle.

 

La mise en œuvre des politiques :

 

-organiser les secteurs d’activité relevant du poste et contrôler l’atteinte des objectifs,

-veiller à la cohérence de mise en œuvre des politiques publiques au profit des deux publics dans le domaine de l’accueil, de l’évaluation des situations et de l’octroi des prestations,

-organiser et optimiser les moyens dédiés à l’accueil et l’information des usagers relevant des champs personnes âgées et personnes handicapées, en lien notamment avec les Maisons Départementales de la Solidarité,

-développer une organisation unifiée de l’instruction des prestations qui prenne en compte les spécificités des deux publics,

-veiller au déploiement des outils informatiques liés au champ d’intervention et facilitant les échanges d’informations internes au Conseil départemental et entre le Conseil départemental et les partenaires,

-participer à la mise en œuvre du schéma départemental de l’autonomie sur le volet des personnes handicapées (enfants et adultes).

 

2)    En tant que Directeur(trice) du Groupement d’intérêt Public de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (60% ETP):

 

La MDPH (40 agents) est placée sous la tutelle administrative et financière du Conseil Départemental (Direction de l’Autonomie), offre un accès unique aux droits et aux prestations pour les personnes handicapées.

 

Vous piloterez et coordonnerez la stratégie de mise en œuvre des politiques publiques liées au handicap tout en déclinant des actions dans un esprit de service public.

Les missions s’articulent autour des axes suivants :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-diriger les services du GIP en coordination et cohérence avec l'organisation de la collectivité et les orientations politiques préalablement définies,

-définir les besoins en effectifs et les compétences associées pour la direction,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle,

-identifier les besoins de formation collectifs des services et les besoins individuels de ses collaborateurs directs,

-piloter et contrôler le dispositif hygiène, sécurité et santé au travail dans sa direction.

 

Pilotage et coordination budgétaire et financière :

 

-élaborer, contrôler et exécuter le budget spécifique du GIP,

-assurer la coordination budgétaire en lien la Direction de l’autonomie et le Secrétariat Général de la DGA,

-garantir la fiabilité et la sécurité des procédures budgétaires,

-conduire l'analyse financière prospective et élaborer et alimenter les tableaux de bord financiers.

 

La mise en œuvre de la politique liée au handicap sur le territoire départemental :

 

-coordonner la mise en place des outils informatiques dédiés au domaine d’activité (SI Harmonisé, Via Trajectoire, …),

-assurer le déploiement de la Réponse Accompagnée Pour Tous (RAPT),

-préparer la mise en place de la Maison Départementale de l’Autonomie,

-assurer la coordination territoriale des interventions en faveur des personnes handicapées,

-garantir l’accueil, l’information, le conseil et l’accompagnement des usagers,

-permettre l’accès aux prestations de compensation du handicap,

-assurer la gestion du fonds départemental de compensation du handicap,

-préparer et organiser la Commission des Droits et de l’Autonomie,

-préparer et mettre en œuvre les décisions des instances représentatives de la MDPH (COMEX, CT),

-évaluer la qualité du service rendu aux bénéficiaires,

-établir et mettre en œuvre les conventions de partenariat afférentes au champs d’activités,

-développer et maintenir des partenariats internes et externes efficaces (ARS, Etat, Education Nationale, CNSA…).

">

Directeur(trice) adjoint(e) à l’Autonomie / Directeur(trice) MDPH H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

C C DU PAYS DE LA CHATAIGNERAIE

Responsable de la Commande Publique H/F

Titulaire, Contractuel | 29/07/2019 | CC DU PAYS DE LA CHATAIGNERAIE

Dossier du mois

concours-ville-paris

Concours de la Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article